Un Premier ministre autodidacte

fillon-mans

A peine revenu du Nigéria, François Fillon s’est envolé pour la Principauté de Monaco pour assister discrètement au grand Prix de Monaco, dimanche 24 mai 2009.

Avant le départ de la course, accompagné d’un de ses fils âgé de 8 ans et d’une escouade de gardes du corps, il a fait le tour des stands puis a demandé à effectuer un tour de piste. Pas en Formule 1 quand même, mais en safety car (voiture de sécurité).

Les organisateurs lui ont alors proposé de monter dans une voiture conduite par l’ancien pilote de rallye Jean Ragnotti. Pas question, leur a répondu le Premier ministre, qui fait régulièrement vroum-vroum sur les circuits: il a exigé de « tourner seul » avec son fils à ses côtés. Panique chez les organisateurs, qui craignaient l’accident.

Il n’y en a pas eu. Fillon et son rejeton ont rejoint sains et saufs les stands.

Plus prudent, le député-maire de Nice, Christian Estrosi, alias « le Motodidacte », qui accompagnait Fillon à Monaco, est resté sagement dans les tribunes.

Le Canard Enchaîné – 27 mai 2009

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie