Opel : 3.500 suppressions d’emplois

Opel pourrait supprimer 3.500 emplois dans le cadre d’un plan d’autonomie et de réduction des coûts, a déclaré au Bild Carl-Peter Forster, le patron de GM Europe. La filiale de General Motors emploie 25.000 personnes à peu près en Allemagne et Forster, dans un entretien publié mercredi, espère que les pertes d’emplois ne dépasseront pas le nombre annoncé. Opel estime qu’il lui faut 3,3 milliards d’euros d’aides publiques pour préserver l’emploi et garder ses usines.

Source : Les Echos

Autocrisis

A propos de Autocrisis

Théoricien de la crise automobile