Nexans : plus de 1.000 emplois supprimés

Le fabricant français de câbles va démolir plus de 1 000 emplois en dehors de l’Hexagone (Europe et Canada), en raison du contexte économique difficile, qui s’est concrétisé par des ventes en chute de 28,5 % au premier trimestre.

Nexans, qui emploie 23 500 salariés dans le monde, accélère ses actions de restructuration. Début 2009, une usine (basse et moyenne tension) a déjà été fermée au Canada, touchant une centaine de postes. Un projet de fermeture de l’activité Câbles de bâtiment a été annoncé en Allemagne, supprimant 160 emplois. Les sites roumain et tchèque fabriquant des câbles et faisceaux pour l’industrie automobile vont connaitre le même sort. Au total, plus d’un millier de personnes vont quitter le groupe.

Autocrisis

A propos de Autocrisis

Théoricien de la crise automobile