Rainbow bike, le vélo qui peint

Amis cyclistes bonjour, voici une petite vidéo d’une de mes performances.

Comment, avec une machine faite en récup, apporter de la couleur dans nos rues! Juste un peu de rêverie pour faire sourire et égayer nos vies!

La machine s’appelle le « Rainbow bike » (vélo arc-en-ciel) et a été conçue lors du YesWeCamp 2013 à Marseille.

Joanes Simon-Perret
http://joanes-simon-perret.wix.com/art

Joanes Simon-Perret

A propos de Joanes Simon-Perret

Artiste interdisciplinaire

8 commentaires sur “Rainbow bike, le vélo qui peint

  1. Romain

    ça me rappelle des systèmes qui déposent une marque colorée à base de craie (=non permanent) comme celui-ci: http://www.bikecontrail.com
    cela participe à renforcer l’idée d’une communauté cycliste qui matérialise des passages sur la voirie là où des bandes cyclables n’auraient pas été prévues par exemple.

  2. tibeau

    Etaler de la craie par terre, OK.. Mais le concept d’étaler de la peinture partout sur le sol, juste à coté de la mer… Mouais, à la première pluie, toute la peinture à la mer. Alors j’espère que c’était de la peinture « naturelle » parce que sinon… bonjour la pollution !

  3. Laurent

    @TIBEAU

    Etant moche et cimenté, le lieu était déjà pollué. Maintenant, la couleur égaie un peu et ça n’a pas l’air de gêner beaucoup de monde.

  4. PédibusPédibus

    Voilà la technique idéale en productivité pour créer illico bandes cyclables et passages piétons dans les villes pingres en la matière!!!
    En indélébile siouplait…!

  5. Struddelstruddel

    De la peinture sur le sol on en met déjà partout pour permettre aux bagnoles de circuler, on est plus à 3 grammes de peinture près …

  6. Jean-Marc

    Tout à fait, Soporta,

    Je rajouterai :

    Salaud de Van Gogh…

    il a salit la belle nappe en lin, des repas du dimanche ! ! !

    Je ne crois pas, contrairement aux moteurs de voitures/camions/motos,
    que ce peintre-cycliste, va peindre sur la TOTALITÉ de ses trajets.

    Il s agit d’une peinture temporaire, dû à aucasion unique.

    Pour ma part, le 24 décembre, je surconsomme

Les commentaires sont clos.