Le vélo cargo pas cher, pour tout faire

Bon pour faire court, j’ai créé un blog qui n’a qu’un objectif: faire part de mon expérience sur la pratique d’une forme de vélo cargo (le « longtail ») depuis 2 ans, les enseignements que j’en tire et les conseils que je peux (humblement) donner pour espérer voir un jour ce mode de déplacement, encore très limité à une certaine élite véliciste (et souvent aisée vu le prix du matériel…), se développer massivement.

Donc je vous le dis tout de suite, je ne parlerai pas des autres types de vélo (bakfiets, bullit, triporteurs, autres biporteurs….). Il y a déjà plein de très bon sites sur ces engins, faits par des passionnés et je n’ai personnellement aucune expérience avec.

Ce que je souhaite montrer, c’est qu’on peut pour pas trop cher (500€, contre 1500-2000€ pour les vélos que je viens de citer), avoir un engin hyper polyvalent, costaud, léger… qui rend totalement obsolète l’usage de la voiture en ville. C’est ce que j’ai pu constater, et pourtant je ne suis pas un extrémiste: j’ai une voiture et je ne compte pas m’en séparer, simplement depuis 2 ans elle dort au garage tout le temps, sauf quand j’emmène toute la famille en week-end (et oui je ne prend pas le train! quelle honte…)

En ce qui concerne le longtail, il y a 2 possibilités:

– soit acheter un vélo tout prêt ou à compléter mais en tout cas un vélo en 1 morceau: surly big dummy, yuba mundo, kona ute pour ceux qu’on peut (en cherchant bien) trouver en France (ou plutôt faire livrer!). Seul problème: comptez 1000 à 2000€ pour ce genre de vélo.

– soit acheter un kit xtracycle: c’est une rallonge qu’on installe à la place de la roue arrière sur son vélo pour le rallonger et le transformer en longtail. Budget: si vous avez déjà un vieux vélo qui dort dans le garage, le prix du kit est de 500€ environ. C’est l’option que j’ai choisie à l’époque. J’ai trouvé par miracle un magasin sur Lyon (ma ville) où j’ai pu le commander, et 3 mois plus tard (…) je l’avais!

Ces engins sont difficiles à trouver en France, car ils sont généralement fabriqués par des entreprises basées aux USA, qu’ils en vendent beaucoup sur place et que le marché européen ne représente pas grand chose pour eux… Donc en France on s’est naturellement tourné vers nos voisins hollandais, et on voit dans les rues essentiellement des biporteurs (bakfiets, et quelques triporteurs).

Alors, pourquoi le longtail?

Et pour quel budget exactement?

Mon blog: http://velosuisse.wordpress.com/

Vélosuisse

A propos de Vélosuisse

Le vélo cargo pas cher, pour tout faire: les enfants, les courses,…

7 commentaires sur “Le vélo cargo pas cher, pour tout faire

  1. Struddelstruddel

    Je m’étais intéressé à ce type de porteur il y a quelques temps mais ils m’avaient semblés plus chers que ça.

    L’avantage de ce type de vélo, outre la quantité de choses que l’on peut porter, c’est qu’il est assez facile de trimbaler plusieurs gosses à l’arrière avec un petit rembourrage en mousse, et ce quelque soit leur âge, le tout avec un vélo presque passe-partout.

    Le seul inconvénient que je trouve à ces cargo, et que je trouve également dans les bakfiets, c’est qu’ils sont intransportables en train.

    C’est pour cette raison que je privilégie le vélo classique + remorque pliable, même si j’utilise mon cargo pour les très grosses charges (pas besoin d’être fortuné si on arrive à mettre un peu de côté pour accumuler la somme)

  2. Anthony Grégoirebaillecycliste

    « et pourtant je ne suis pas un extrémiste: j’ai une voiture et je ne compte pas m’en séparer »
    J’ai pas de voiture, je dois être un extrémiste ou peut-être je n’ai pas les moyens de m’en acheter, ni l’envie ni le besoin!
    C’est triste de voir ce genre de refléxion sur ce site.

    Extrémiste : personne qui privilégie les transports doux pour se déplacer afin de nuire le moins possible à son entourage, à soi-même et à son environnement.
    Modéré : personne se déplaçant dans une machine d’une tonne provoquant par accident et par maladies dues aux rejets des dizaines de milliers de morts, détruisant également de nombreux espaces naturels et agricoles pour ranger sa machine!

    Il est tout à fait possible d’être un extrémiste anti-voiture en en possédant une. Combien d’antinucléaires sont branchés chez EDF?

  3. Struddelstruddel

    On peut aussi ne pas avoir de voiture simplement parce qu’on n’en a pas besoin : ça n’a rien d’extrémiste, c’est juste du bon sens -> Ne pas posséder ce dont on n’a absolument pas besoin.

    Maintenant, j’ai perçu ce passage comme un garde-fou pour ne pas faire fuir le chaland qui imaginerait que seuls les gens qui veulent brûler toutes les voitures sont capables d’arriver à des « extrémités » telles qu’un vélo cargo :

    On m’a déjà fait la réflexion : « mais pourquoi tu n’achètes pas une voiture plutôt que de t’embêter à utiliser un vélo comme ça ? » comme si la norme était la voiture et qu’un vélo cargo n’était qu’un mouvement contestataire jusqu’au-boutiste alors qu’il répond simplement à un besoin là où une voiture serait comme prendre une mitrailleuse pour tuer une mouche ou un hélicoptère pour aller au resto.

  4. georges

    sinon y’a une option qui n’est pas mentionnée et qui est surement moins chère et plus polyvalente : le tandem! pour transporter des objets long tu vires la selle arrière et c’est possible d’avoir une bonne longueur de chargement. Certes y’a des pédales qui pédalent dans le vide mais c’est pas très génant.
    Et l’autre avantage du tandem c’est que tu peux le prendre en train sans problèmes (au pire on vire la roue avant pour calmer les zélés de la sncf)

  5. Tatayoyo

    Bon, alors, on ne peut plus rien dire ?
    « et pourtant je ne suis pas un extrémiste »… et c’est le feu… un peu de tolérance et d’ouverture d’esprit, please 🙂

  6. Velosuisse

    Bonjour,
    à Cyclable à l’époque (Vélonaute) mais je crois qu’ils ne le proposent plus depuis. Ceci dit vu les délais (car ils ne l’avaient pas en stock) ça revient au même de commander directement sur internet (c’est même sans doute plus rapide)

Les commentaires sont clos.