Alors, compte offshore ou pas?

Vous avez sûrement du voir la dernière publicité de Volkswagen concernant son offre de LOA (Location avec Option d’Achat) de l’un de ses véhicules. Ce spot met en scène un père de famille allant chercher sa fille à l’école primaire. Celle-ci lui demande s’il possède un compte offshore, car « Il parait qu’on en a un » lui assène t-elle avant de rentrer dans la voiture et de laisser son père perplexe.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=8_Azd49s90k&w=560&h=315]

La cible moyenne de Volkswagen comprend tout de suite le message: « Notre voiture vous fera paraitre riche ». On flatte donc l’ego de l’acheteur potentiel en lui donnant un moyen de s’élever au-dessus des masses, recette bien connue de tout vendeur.

D’autres peuvent y voir comme un aveu que l’automobile n’est accessible qu’à une élite fortunée, laquelle n’hésite pas à garer son véhicule dans la cour d’école même (Si si, dans le monde de Volkswagen c’est possible!)

Ah ah ah regarde-les ces sans-dents à pied ou derrière les grilles de l’école, alors que moi…

carfree2_imagesia-com_tzrx
…je gare ma caisse direct dans la cour !

Mais bon, laissons cette analyse de côté et concentrons-nous sur LA question cruciale qui hante mes nuits: que peut répondre le père à sa fille une fois la portière fermée? (et oui, la vie ne s’arrête pas à un claquement de portière, ni à une moue hébétée, il faut bien donner une réponse claire à ses enfants).

Pour répondre à cette question cruciale, une petite analyse financière s’impose:

– Cette LOA coûte 300€/mois sur 4 ans. L’assurance minimale est incluse, ainsi que l’entretien (hors pièce d’usure). On arrive donc à un cout de 14.400€ sur 4 ans.
– Rajoutez à cela l’essence. En se basant sur 10.000 km parcourus par an, une consommation de 7l/100km et un litre d’essence à 1.5€, ça nous donne 4.200€ pour 4 ans.
– Monsieur n’a pas envie de se faire rayer ou abimer sa voiture puisqu’au bout de 4 ans, il devra la rendre à Volkswagen et tout dégât sera facturé… Bref, pas question que sa voiture dorme dehors. Si Monsieur possède déjà un garage, c’est qu’il en a payé le prix (dans les 10.000€…). Imaginons qu’il le loue à 100€/mois, soit 4.800€ pour 4 ans.
– Entretien des pièces d’usure (plaquettes, vidanges, etc…) + PV + péages,… mettons un raisonnable 500€/an pour le tout. Donc 2.000€ pour 4 ans.

Ce qui nous amène à un coût total de 25.400€ pour 4 ans. C’est le coût, par exemple, de pas moins de 27 ans de pass Navigo zone 1 à 3 si Monsieur est parisien, ou encore de 42 vélos de ville « Nework » d’un célèbre magasin français (et encore, j’ai choisi le plus cher de la gamme!).

Ainsi, ce pauvre père de famille se retrouve au bout de 4 ans sans le sou ni voiture, alors qu’il aurait pu avoir dans les 25.000€ sur son compte s’il avait opté pour le carfree!

Moralité : A la vue de ces éléments, la meilleure réponse qu’il peut donner à sa fille reste « Ben tu vois ma chérie, si papa n’avait pas cette voiture, il aurait peut être pu s’ouvrir un compte offshore! »

Quelques années plus tard…

4 ans après, que fait le père? Simple, satisfait des prestations du constructeur allemand, il re-souscrit à une LOA afin de profiter d’un véhicule neuf pendant 4 ans (c’est l’un des arguments marketing d’une LOA). Puis 4 ans après, allez hop, re-belote!

12 ans se sont donc écoulés depuis la publicité. La fille a grandi et le père a grossi du fait de son manque d’exercice. Il a divorcé, son ex-femme lui préférant un homme qui a gardé la ligne (en se déplaçant à vélo au quotidien bien sûr!!).

La fille envisage des études de médecine. Or, son père devant déjà payer 500€/mois pour sa voiture, en plus des crédits, elle doit donc se débrouiller seule. Elle reproduit le schéma familial en s’achetant une voiture (qui lui revient à 300€/mois) pour travailler dans un fast-food en parallèle de sa scolarité, ce qui lui rapporte 600€/mois (300 en fait, voiture déduite…). Mais ses études en pâtissent et elle finit par les abandonner et accepter un job « alimentaire », alors que…

Le déclic carfree !

A la place de tout ça, si le père avait eu le déclic carfree (par exemple en lisant cet article), il aurait aussitôt retourné sa voiture!

En mettant tout l’argent économisé par son nouveau mode de vie sur un placement rémunéré à 4%, en 12 ans, il n’aurait pas moins de 97.000€ en banque. Ce capital lui rapportant 320€ par mois, pas de problème pour financer les études de sa fille!

Celle-ci aurait réussi brillamment ses études de médecine, puis mis au point un traitement miraculeux contre certaines formes de cancer. Lors de la remise de son prix Nobel, elle aurait sans doute remercié chaleureusement son père.

Merci papa !

A propos de fredG

Contributeur de Carfree France

13 commentaires sur “Alors, compte offshore ou pas?

  1. jack

    Excellent 🙂
    Dans un monde moins bête les profs et parents jetteraient des regards noirs a ceux qui viennent chercher leur enfants en voiture:
    « regarde celui la avec sa Volkswagen, il se fiche complètement de l’avenir de ses enfants! »
    « une voiture alors qu’il habite a 3km, il y a vraiment des parents indignes! »
    ..

  2. Végédécroissant

    Affligeant car type de publicité impacte l’imaginaire collectif des pro voitures. Nous avons tous entendu autour de nous des personnes dirent qu’il est préférable de changer de voiture tous les 2 à 3 ans au risque de se retrouver à payer de grosses fractures de réparations d’entretien. Malheureusement, ces derniers sont sincères dans leur réflexion et mode de vie totalement consuméristes. Combien effectivement passeront toute une vie à travailler pour payer plusieurs tas de ferrailles polluants à peine recyclables ?.

    SD

    Bravo pour votre site, j’ai toujours un réel plaisir à lire vos articles.

  3. Vincent

    Bravo.

    Les finances sont le nerf de la guerre le moyen le plus efficace pour faire changer les comportements.

  4. Zeed

    Oui, merci Papa dira la petite, c’est à cause de gens comme toi que la planète est fouttue !

    Le système publicitaire est vraiment débile. Regardons bien :pas une seule page de pub sans tas de ferraille. Et combien de pub pour des vélos ?

  5. alfred

    Un bémol tout de même : un placement à 4% c’était il y a longtemps…Et ce 4%, il est pris où ? Sur le dos de qui ?

    Et si 20% des gens abandonnent la volkswagen pour le vélo, on laissera un espace libre pour qui ? Pour quoi ? Plus de grosses voitures ? Plus d’enfants…consommateurs ? On n’en sort pas.

    Nous sommes condamnés au désastre.

     

  6. Ludovic Brenta

    Ce n’est pas le père qui a un compte offschore, c’est Volkswagen, et ce compte est alimenté par l’argent payé par le père. Voilà ce qu’il faut dire à la petite fille.

  7. RonuickRonuick

    Dans la même veine, la dernière pub Citroën. Une personne attend à l’arrêt de bus, un quidam arrive, dont on devine que le bus n’est pas la tasse de thé. Il lève la tête et voit une affiche avec une voiture dessus. Et par magie, il rentre dans l’affiche (en fait une vitre avec une voiture derrière) et prend la voiture.

    Slogan : la C1, vraiment faite pour la ville !

     

    Moralité : celui qui prend le bus est un pauvre c… qui ferait mieux de s’acheter une voiture.

  8. voiturephobe

    En général,lorsqu’on doit expliquer quelque chose à un enfant,notre vocabulaire doit se situer au même niveau que lui.

    Donc,il faut lui répondre que la voiture c’est moche et ça pue.

    En clair,la voiture c’est vilain pas beau caca boudin !

    Euh… dois-je dire à ma fille d’arrêter de jouer avec son camping-car Hello Kitty ? Loooooooool …

  9. Jean-Marc

    « Euh… dois-je dire à ma fille d’arrêter de jouer avec son camping-car Hello Kitty ? Loooooooool … »

    Ben, tu fais comme tu veux.. c est ta fille…

     

    3 choses, cependant :

    A- Hello kitty, barbie ou autres « trucs de princesses », je ne suis pas sûr que ce soit idéal pour son développement :

    c est peut-etre la cantoner à rêver d’un prince charmant (Hello Kitty n a pas de bouche… une femelle muette, voilà l idéal..)

    au lieu de se réaliser par soi-même (et de trouver un compagnon)

    B- anti-A :

    De mon temps, les garçons avaient plein de jouets, cow-boy, indiens et militaires, et pleins de flingues (ou arcs et fléches).

    Pourtant, nous sommes moins de 0.0000001% à être devenu des tueurs en série flinguant à tout va

    => une poupée ou autre ne fait pas de mal en soi, si on n enferme pas ses enfants dans ses jouets, si on leur ouvre le monde, et les rencontres, et si ces jouets sont juste un moyen parmi d autres de développer ses rêveries, son imagination, et ses jeux entre ami(e)s

    (de la pate à modeler, de la pate à sel, de la pate à faire des sablés, une feuille et des crayons, des feutres, sont souvent bien mieux qu’un jouet cher, pour développer la créativité et l esprit d un enfant.. en plus, l enfant voit qu’il FAIT qq chose, et il peut le faire avec qq un (pate à sablés) en voyant un résultat, après (manger les sablés :)))

     

    C- « il faut lui répondre que la voiture c’est moche et ça pue. »

    mettre de la rancoeur, du rejet, voire de la haine dans un enfant n est pas positif :

    emmène-la à l école à pied, en discutant avec elle, en lui montrant les fourmis, les escargots, les arbres et les oiseaux sur le chemin;

    en lui faisant réciter sa poésie, ou, pour le retour, en lui faisant raconter sa journée :

    elle appréciera bien plus cela que d être enserrées tel un saucisson dans un siège auto, dans un bruit de moteur assourdissant, avec toi très loin, intouchable, ne pouvant lui donner la main, et toi qui t énerve sur ces cons qui n avancent pas, et qui ont eu leur permis dans un paquet de bonux.

     

    Par elle-même, elle découvrira qu’aller à l’école à pied, en trottinette, en rolleur ou à vélo, avec un parent à coté, c est plus agréable que de le faire en voiture.

    Par contre, si tu la trinballes tjrs en voiture, elle ne connaitra que celà, elle n’imaginera même pas se déplacer autrement, et ne connaitra pas la joie de se déplacer par elle-même, avec le vent dans les cheveux,

    et à courir les jours de pluies.. ou de faire une course pour de rire, jusqu’à la maison bleue, ou de sauter dans les flaques, ou…

    (ou alors, seulement en vacances.. au ski, ou sur sa planche à voile… et là, elle dira que c est super, d avancer par soi-même, sans savoir que le vélo en ville est encore plus jouissif que le ski alpin (je connais bien les 2, depuis des décenies, merci 🙂 d ailleurs, celà fait plus de 5 ans que j ai arrêté le ski… j avais « besoin » du ski quand j étais automobiliste, maintenant, je m en passe très bien : mes balades en extérieur sont faites tous les jours, et sur place :))

Les commentaires sont clos.