Créer et gérer une entreprise de livraison à vélo

Vous voulez créer votre entreprise de livraison à vélo? PRO-E-BIKE & Cyclelogistics organisent un atelier pratique sur la création et la gestion d’une entreprise de livraison à vélo. Cet atelier aura lieu le mardi 2 juin à Nantes en marge du congrès Vélo-city.

Avant l’arrivée de la voiture, le vélo était le moyen de déplacement par excellence, y compris pour les livraisons. L’atelier commun de PRO E BIKE & Cyclelogistics souhaite démontrer l’efficacité du vélo pour la livraison, ce que l’on appelle parfois aussi la vélogistique.

Le projet Cyclelogistics est un projet européen qui a pour but de promouvoir l’utilisation de vélo(-cargo) pour les déplacements logistiques en zone urbaine afin de diminuer l’utilisation de la voiture. Ce changement permettrait de créer des villes plus agréables à vivre.

Plusieurs types de vélos peuvent être utilisés pour ce type de service, dont le vélo-cargo. Le vélo-cargo connait un succès grandissant, entre autres auprès des familles qui souhaitent se déplacer de manière durable.

De plus, ce type de vélo peut s’avérer utile et pratique pour des déplacements d’ordre logistique. D’après une étude menée lors du premier projet Cyclelogistics, pas moins d’un quart des déplacements assurés en voiture ou en camionnette peuvent être remplacés par des livraisons en vélo-cargo.

Tout au long de cet atelier, nous discuterons comment les villes et les utilisateurs peuvent faciliter l’utilisation du vélo-cargo. Ensuite, nous nous poserons la question suivante : comment promouvoir le vélo-cargo dans notre propre ville ?

L’atelier sera animé en Français par Gregory Falisse du bureau d’étude Traject-Mobility Management, Belgique.

Outspoken Delivery et Traject sont tous deux partenaires du projet CycleLogistics Ahead financé par l’Union Européenne et dont le but est de promouvoir l’usage du vélo dans le transport et la logistique. Voir www.cyclelogistics.eu.

Pour qui ? Personnes et (nouvelles) entreprises désireuses de démarrer un service de livraison à vélo, ou qui ont récemment lancé un tel service.

Quand ?
Mardi 2 juin 2015

Combien ? Gratuit

Registration link to the CycleLogistics workshop: https://docs.google.com/forms/d/1Q5cXKa8OfeW6ITV9rKbOw8m2cJ6aE90x-DfQMYPlNFY/viewform

Registration link to the PRO-E-BIKE workshop (for businesses and local authorities): https://docs.google.com/forms/d/1pL62V-7A8kl9u9FWbbuQKiqUFH7HyNbfz2aGC0p42uY/viewform?edit_requested=true

Source: www.fubicy.org
Image: www.cargobikefestival.com

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

6 commentaires sur “Créer et gérer une entreprise de livraison à vélo

  1. Vincent

    Ça pourrait être intéressant d’organiser le même atelier lors du Paris Cargo Bike Meetings fin juin.

    Encore mieux : prévenir au préalable la Chambre des métiers afin de faire découvrir cette solution aux artisans/commerçants.

  2. Tristan Driss

    Et c’est là qu’on aimerait que ça soit à Bruxelles cet évènement :p

  3. Jerome

    Très intéressant pour ceux qui voudraient créer leur activité !

    C’est par contre dommage que ce type d’atelier soit en marge de Vélo-city.

    Si on veux créer son activité il y’a de grande chance qu’on en ai point actuellement et donc qu’on soit au chômage/RSA …

    Le ticket d’entrée à Vélo-city étant complètement prohibitif (*) pour les non professionnelles ou institutionnelles … l’atelier bénéficiera seulement à ceux qui ont pu payer le déplacement et l’entrée, donc à ceux qui ont déjà une activité.

    La boucle est bouclée…

    (*) 200€ pour trois jours pour les chômeurs/RSA (**), sans le repas et spécialement pour les sans emploi pas le droit d’assister à la « soirée de convivialité » ! Convivialité made in Vélo-City –> pas de tune pas de convivialité ! … et tu marches à pied (pas de prêt de vélo compris).

    (**) 200€ c’est la moitié du salaire mensuel de quelqu’un qui est au RSA.

  4. houlouk

    Le rsa est de 514 euros/mois donc 200 euros c’est moins de la moitié du rsa

    Et le rsa n’est pas un salaire

    Bon après c’est vrai que 200 euros c’est beaucoup

  5. Nicolas

    Jerome, si j’ai bien compris, c’est un atelier à la marge de Vélocity. L’entrée n’est pas payante étant donné que c’est hors cadre de la conférence.

Les commentaires sont clos.