Merveilleuse transparence de la bicyclette…

La bicyclette fut peut-être la dernière invention compréhensible par n’importe qui à l’œil nu. Merveilleuse transparence de la bicyclette, venant après l’évidence de la brouette, la simplicité du tonneau, la franchise du cabestan, la naïveté du vistemboire!

Après, nous entrâmes dans l’ombre. Il m’est souvent arrivé de penser que l’étendue globale de mes connaissances faisait de moi un homme du XVIIIe siècle, pas davantage. Et encore. Diderot, une fois qu’il eut fini de relire les épreuves de l’Encyclopédie, devait déjà être un peu plus ferré.

C’est notre paradoxe, depuis la fin du XIXe siècle, que de vivre de plus en plus ignorants dans un monde de plus en plus savant. Dans le même temps où les sciences de la nature obscurcissaient l’univers préexistant (car la connaissance de l’ADN n’explique quelque chose qu’à ceux qui comprennent l’ADN; la science éclaire surtout le scientifique), les sciences appliquées et la technique saturaient le réel d’artefacts et de gadgets qui nous amenèrent peu à peu à la condition d’idiots émerveillés.

François Taillandier, « Transparence de la bicyclette« , L’Humanité, 16 octobre 2003

Photo: Penang Street Art Bicycle (DTW)

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

3 commentaires sur “Merveilleuse transparence de la bicyclette…

  1. Boris DBoris D

    La bicyclette figure parmi les outils qui possèdent le plus haut degré de « convivialité« .

    Selon Ivan Illich, « L’outil juste répond à trois exigences : il est générateur d’efficience sans dégrader l’autonomie personnelle, il ne suscite ni esclaves ni maîtres, il élargit le rayon d’action personnelle. » (Tools for conviviality – 1973)

  2. Bromptoniensanspermis

    C’est pour me « venger » de mon septième – ou huitième je ne sais plus – échec au permis B que je me suis acheté un Brompton. Et ce petit vélo, que j’utilise quasi-quotidiennement, me remplit de joie.

    Pour le permis : à bientôt 50 ans, je crois qu’on va laisser tomber. Mon dossier est maintenant un quasi-casier judiciaire (lol).

  3. Vince

    Mais la bicyclette est-elle encore compréhensible pour longtemps ?

    A l’origine le téléphone était compréhensible (le pot de yaourt ) et même la voiture dont le principe est assez simple.

    L’électronique est en train de rendre progressivement inaccessible l’ensemble des objets et nous piègent dans un consumérisme crétin.

     

     

     

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.