Coup de gueule !

Dans ma ville, en matière de circulation, on cherche le consensus : à la fois favoriser et faciliter aux automobilistes l’accès au centre ville et à ses commerçants, y proposer des stationnements. À la fois développer les transports en communs (bus et tramway), les parkings décentrés, les pistes cyclables, des parkings vélos, des voies vélos à contre sens, etc. On ne peut pas dire que rien n’est fait pour développer l’usage de moyens de transports alternatifs, et entre autres du vélo. En même temps, peut-on vraiment favoriser ces autres moyens sans interdire (ouh le vilain mot qu’on n’aime pas entendre ou lire…) des ruelles, des rues, des quartiers à la circulation automobile? Lire la suite…