SANS TITRE… de transport

La gratuité des transports en commun (TC) est aujourd’hui l’objet de vifs débats: les études sur la faisabilité se multiplient (Sénat, Paris, Île-de-France, Clermont-Ferrand, Grenoble, etc.) et fait l’objet de nombreux articles. L’objectif de la plupart des études et des articles est de démontrer que la gratuité est peu efficace, d’un coût élevé, une incitation au mésusage en s’appuyant souvent sur quelques études bien choisies. Mais, il suffit de gratter un peu le vernis des discours pour mettre en évidence le caractère idéologique de cette opposition, fondé sur des logiques libérales. Car ce qui pose problème, c’est l’idée de gratuité et les difficultés à la financer sans sortir de l’austérité. Lire la suite…

Les résultats de l’étude du GART sur la gratuité du transport public

Le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) a annoncé le 16 janvier 2019 le lancement d’une étude sur la gratuité des transports publics, estimant que cette question serait l’un des thèmes des élections municipales de 2020. En avant-première, Carfree France vous révèle les principales conclusions de cette étude. Lire la suite…

La gratuité des transports en commun

La gratuité des transports en commun est un sujet que les professionnels de la communication diraient « clivant ». Il y a les farouchement « pour » et les farouchement « contre » comme si le véritable débat relevait de choix idéologiques, entre partisans « bolchéviques » et opposants « ultra-libéraux » de la gratuité. Lire la suite…

La gratuité du transport public à Tallinn fait baisser le trafic automobile de 10%

Tallinn, la capitale de l’Estonie, a mis en place la gratuité des transports en commun depuis le 1er janvier 2013. Quel premier bilan peut-on tirer du passage à la gratuité après seulement un mois de transports publics gratuits? Lire la suite…

Les grincheux et la gratuité

Parmi les arguments avancés par les opposants à la gratuité des transports en commun, il y a la taille des villes concernées. Selon eux, la gratuité des transports publics est seulement envisageable pour les petits réseaux, à savoir dans des villes de 10.000 à 20.000 habitants. Sauf que la capitale de l’Estonie, Tallinn (416.000 habitants), aura le 1er janvier 2013 un réseau de transports publics entièrement gratuit. Lire la suite…