Conduire tue

Non seulement l’automobile est une drogue, mais conduire tue aussi. A l’échelle française, selon les sources officielles, c’est un peu plus 5000 morts liés aux accidents de la route et au moins autant pour la seule pollution atmosphérique liée à l’automobile.

A l’échelle mondiale, l’hécatombe est tout simplement gigantesque. Selon l’OMS, les accidents de la route provoquent environ 1,2 million de morts par an sur la planète, chiffre que l’on peut au moins doubler pour tenir compte de la pollution automobile, particulièrement forte dans les pays en voie de développement.

Ce bilan de guerre mondiale se reproduit tous les ans, dans l’indifférence quasi-générale. Et encore, pour être le plus précis possible, il faudrait ajouter à ce macabre bilan le nombre de morts liés aux guerres de contrôle des réserves pétrolières, et tout particulièrement les deux dernières guerres du Golfe, ainsi que les morts liés aux conséquences du réchauffement climatique, réchauffement dont on sait désormais qu’il est provoqué par la combustion massive d’énergie fossile, conséquence entre autres de la généralisation de l’automobile à l’échelle planétaire.

Il est donc urgent, dans un premier temps, de mettre en place quelques mesures simples, calquées sur les mesures anti-tabac : interdiction de la publicité automobile afin de ne pas inciter à la consommation automobile, taxe sur l’achat d’automobile destinée à abonder le budget de la Sécurité Sociale, et mise en place de bandeaux sur les automobiles sur le modèle « Conduire Tue » et « Conduire nuit gravement à la santé« . On pourra également envisager d’apposer sur les automobiles des photos grand format d’accidents de la route afin de rappeler aux conducteurs les risques qu’ils prennent et qu’ils font courir aux autres.

Dans un second temps, on s’attachera à envisager tout simplement l’interdiction de l’automobile sur l’espace public, tout particulièrement au sein des espaces les plus fréquentés par les usagers faibles que sont les piétons et les vélos, afin de lutter contre l’automobilisme passif qui tue des milliers de personnes tous les ans en France.

Nos sociétés doivent donc dès maintenant entamer une cure de désintoxication collective.


Prévention par Nicolas Vial (Le Monde)

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".