La culture automobile malsaine et malheureuse de la Chine

parking

La presse officielle chinoise a publié récemment un article intitulé « La culture automobile malsaine et malheureuse de la Chine » qui explique pourquoi les citoyens chinois devraient refréner leur envie de posséder une bagnole. En février 2009 la Chine est devenue le champion mondial de l’achat de voitures, et pour bien des Chinois, avoir une bagnole est devenu le symbole de la réussite et de la liberté individuelle. Mais les embouteillages sont un réel problème, et ont un impact négatif sur la santé publique et le bonheur des gens.

Source: http://news.xinhuanet.com/

Greenworld

A propos de Greenworld

Contributeur de Carfree France climatiquement engagé dans les affaires du monde

Un commentaire sur “La culture automobile malsaine et malheureuse de la Chine

  1. Jean-Marc SérékianJMS

    Très instructif et exemplaire.
    C’est l’une des caractéristiques les plus caricaturales et spécifiques du Léviathan technocratique chinois, européen, américain et mondial.
    Créer des problèmes colossaux et s’offrir le plaisir démagogique de le dénoncer. En Chine comme en Europe et en Amérique, le monde de la circulation automobile est une création pure et simple du Léviathan technocratique. Si le désastre écologique sanitaire et humanitaire de cette création est évidement ingérable, Le Léviathan technocratique peut toujours se complaire dans les bonnes paroles pour apaiser sa conscience et celle de sa nombreuse et prolifique clientèle…
    Il est donc très important de ne pas se laisser mystifier par les bonnes paroles du Léviathan technocratique, sa survie dépend justement du monde de l’automobile et de tous les dégâts collatéraux qui lui sont inhérents…

Les commentaires sont clos.