Automobile: l’économie du gaspillage

Le nombre de véhicules mis annuellement sur le marché français avoisine les 2 millions. La part la plus importante de ce marché est réservée au marché du remplacement. On estime ainsi que la quantité de Véhicules Hors d’Usage (VHU) produits ces dernières années varie, en France, de 1,2 à 1,4 millions par an. Certaines années ont vu ce nombre augmenter fortement avec l’instauration passagère de primes gouvernementales à “la casse” pour atteindre environ 2 millions de Véhicules Hors d’Usage.

On estime qu’un véhicule hors d’usage est aujourd’hui valorisé à hauteur de 80% environ. Pour un poids moyen des véhicules de 1.253 kg en 2008, cela fait donc quand même 250 kg de déchets par véhicule qui sont purement et simplement mis en décharge.

A l’échelle française, cela représente donc un total de 325.000 tonnes par an de déchets automobiles qui ne seront pas valorisés et qui termineront en décharge… (pour une moyenne de 1,3 million de Véhicules Hors d’Usage par an). Pour information, cela représente l’équivalent en poids de 32 Tour Eiffel tous les ans! (poids de la Tour Eiffel: 10.000 tonnes)

Et quand on atteint 2 millions de Véhicules Hors d’Usage par an certaines années, cela représente donc un total de 500.000 tonnes par an de déchets automobiles qui ne seront pas valorisés et qui termineront en décharge… soit environ le poids de 50 Tour Eiffel tous les ans!

crushed-cars-2
Chris Jordan – Crushed cars #2, Tacoma 2004 — 44″x62″

Et du côté des matières premières?

Mais il ne s’agit là que du poids des véhicules et non pas du poids de l’ensemble des matières premières nécessaires pour produire les voitures. Il est communément accepté qu’il faut 30 tonnes de matières premières (acier, fer, aluminium, plastiques, fluides, caoutchouc) pour produire une seule voiture (Source: T&E Bulletin, n°89, juin 2000).

Si on part du principe que 80% du poids des véhicules hors d’usage est recyclé et repart donc dans le cycle de l’économie, il reste donc 20% du poids des voitures qui part en décharge. Sachant que 30 tonnes de matières premières ont été utilisées pour produire une voiture, on peut estimer que pour chaque voiture hors d’usage, c’est 6 tonnes de matières premières qui partent en décharge et qui ne seront plus jamais utilisées.

Pour une moyenne de 1,3 millions de voitures hors d’usage par an en France, on arrive à un total de 7,8 millions de tonnes de matières premières purement et simplement gaspillées tous les ans en France, et même jusqu’à 12 millions de tonnes certaines années quand le nombre de voitures hors d’usage atteint 2 millions par an!

Mais à part ça, achetez des voitures neuves, c’est bon pour l’économie!

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

2 commentaires sur “Automobile: l’économie du gaspillage

  1. romrom

    Cet article est intéressant, les chiffres en particulier. Je suis conscient qu’il y ait un coût ‘nature’ caché derrière la fabrication d’une automobile (en particulier la quantité d’eau) mais le chiffre de 30 tonnes me paraît démesuré.
    J’ai donc fouiné un peu pour savoir ce que le T&E était. Leur bulletin n˚89 en question est disponible ici: http://www.transportenvironment.org/docs/Publications/Bulletin/T&EBull89.pdf . Le bulletin est édité par Transport & Environnment, qui est une sorte d’association européenne (un lobby?) qui fait pression pour des transports durables.
    Le chiffre est mensionné dans un paragraphe parmi un ensemble d’autres ‘facts & myths’. Je ne demande qu’à être convaincu par ce chiffre mais il me semble être tombé un peu de nulle part. Y a t’il eu une étude reconnue derrière celà, quelles sont les sources? Quelle est la crédibilité de T&E?

    Ne vous y trompez pas je suis convaincu des méfaits de l’automobile sur les Hommes et la Nature, mais pour argumenter j’ai besoin de bases sérieuses! Quelqu’un serait-il capable d’en dire un peu plus sur T&E et cette étude?

Les commentaires sont clos.