Trace ta route

trace-ta-route

En partant du principe que c’est en occupant l’espace de la ville que l’usage du vélo pourra se développer en toute sécurité, un designer américain, Studio Gelardi, a eu l’idée d’un système permettant aux vélos de laisser une trace colorée sur la route afin de créer un « sentiment de communauté » et de marquer dans l’espace la place du vélo.

Le « Contrail » est un dispositif que l’on fixe au-dessus de la roue de son vélo et qui couvre la roue de bicyclette avec une couche de craie de couleur. En roulant, le vélo trace ainsi une marque colorée sur la chaussée. La craie s’efface au bout de quelques jours par temps de pluie.

Ce système a plusieurs avantages: il indique aux autres cyclistes les meilleurs itinéraires et surtout les plus sûrs, évitant les nids-de-poule ou les dangers de la route.

Également, il créé un « sentiment de communauté » pour les cyclistes, la trace laissée par les cyclistes permet de se sentir moins seul sur la chaussée. Enfin, il avertit les autres usagers de la route, et en particulier les automobilistes, de la présence des cyclistes et de la nécessité de partager la voirie.

Cerise sur le vélo, le dispositif permet de colorer le gris du bitume et de la chaussée, créer des œuvres d’art éphémères et embellir la ville.

Ce concept, pas encore commercialisé, a été pensé pour le concours international de design « Power to the pedal« .

contrail

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

3 commentaires sur “Trace ta route

  1. Much

    Selon la qualité et la jeunesse du bitume, certaines rues ressembleront à du Mondrian, d’autres à du Pollock… Idée géniale en tout cas.

Les commentaires sont clos.