Le velo de papi fait de la résistance

Le pignon fixe, appelé aussi fixie par les aficionados, est devenu en quelque temps un phénomène de mode. Mais pas seulement puisque c’est aussi une culture, un style de vie que ce vélo a engrangé chez les plus passionnés.

Le vélo de papi fait de la résistance est un documentaire qui s’intéresse à ce vélo et sa communauté parisienne à travers plusieurs usages, du bike polo à la piste en passant par les coursiers. Avec Bobwhite à la production et Lagraph pour la direction artistique, ce documentaire de 26 minutes a l’air pas mal malgré sa durée qui parait un peu courte.

Si tout comme moi ce trailer sur fond de Modeselktor (the dark side of the sun) vous à donné envie, sachez qu’une projection est organisée vendredi 24 septembre à 19 heures à la galerie ISSUE avec un peu de musique pour accompagner le tout.

Pour ceux qui seraient intéressés par ces deux roues, il existe pas mal de sites internet comme SFGFC, Pignonfixe.com ou les couilles sur la potence. Vous pouvez aussi lire le magazine Fixé ou bien faire un tour chez Cyclope (revendeur) si vous êtes sur Paris. Et si vous en voulez encore il reste Flickr pour se rincer l’oeil sur de beaux vélos customisés avec gout (ou non).

Source: http://ketchupmayo.fr/ Via Vélorution 14

Vélorution

A propos de Vélorution

La Vélorution (mot-valise mêlant vélo et révolution) est un mouvement dont l'un des buts est de promouvoir l'utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclette, patin à roulettes, planche à roulettes).

7 commentaires sur “Le velo de papi fait de la résistance

  1. BromptonAddictBromptonAddict

    Je trouve que la mode pignon fixe est très positif. Comment faire adopter le vélo par le plus grand nombre notamment les jeunes: créer un phénomène tendance. Le vélo n’est plus seulement le moyen de déplacement de ceux qui n’ont pas d’argent, cela devient le moyen de transport des jeunes à la mode. C’est tout de suite plus attirant!

  2. Julo

    Je vais faire mon papy réac pour le coup, mais je trouve que l’usage des pignons fixes en ville est super dangeureuse… Combien de fois je vois des cyclistes en pignon fixe qui, faute de s’arrêter au feu rouge zigzaguent sur le passage clouté, au détriment des piétons qui traversent? C’est mignon votre truc mais c’est un peu égoïste, non?

  3. BromptonAddictBromptonAddict

    Mieux vaut un jeune qui joue au kéké avec un pignon fixe qu’avec une BMW cabrio, les conséquences sont quand même moins graves! Ceci étant, il y a des inconscients partout! Avec ce type d’engin, il faut avoir de bonnes cuisses, et ce n’est pas immédiat.

  4. Tassin

    @ Julo :

    Il me semble pas que ce soit le fait d’être en fixie qui soit en cause dans ce cas là pourtant. On peut faire pareil en vélib.

  5. Raghnarok

    Merci Tassin de répondre à ma place 😀

    Effectivement, il y a des gens qui roulent mal en vélo, peut-être plus qui sont en fix, mais le problème ne vient pas du vélo lui même, il vient de la personne. Il se trouve qu’on trouve plus d’inconscients en fix à cause de l’effet mode mais un fix se conduit comme un autre vélo. Les personnes expérimentées dans le domaine peuvent en témoigner.

Les commentaires sont clos.