Rallye Dakar 2011 ou quand Le Monde se fout du monde

Nous sommes priés ce jour de découvrir, ébaubis, la démarche écologique du Rallye de La Mort Dakar dans un article écrit par un journaliste blogger stagiaire… au Monde.

Il paraît entre autres découvertes d’une vocation écologique du rallye Dakar qu’un certain SNIT (Sistema Nacional de Coordinación de Información Territorial), représentant l’ensemble des organisations environnementales chiliennes (sic) soutiendrait le rallye de la Honte.

On ne vous précise pas que Le Patrimoine Chilien réclame un dédommagement de 300 millions de pesos (570.000 dollars) à l’Institut national des sports (IND), hôte du rallye Dakar, pour tous les dégâts causés à des sites archéologiques par le passage du fameux rallye en janvier dernier.
Dans un rapport du conseil des monuments nationaux (CMN), cité dans le quotidien El Mercurio, des dégâts ont été causés, à divers degrés sur 56 des 111 sites du patrimoine visités par le rallye avec une perte de donnés archéologique dans 13 d’entre eux. Quatre sites ont été touchés à 50 %.

L’impasse est également faite sur l’inénarrable aventure « Coke en Stock » qui lui vaut désormais l’affectueux surnom de Narco-Dakar. Mais nous admettrons volontiers que l’écologie sanitaire n’était pas le sujet de l’article.

Le seul élément intéressant de ce journalisme qui se veut d’investigation est celui disant, nous citons : « …De plus, nombreuses sont les marques qui ne souhaitent plus associer leur image à une course « sale ». Etant impossible de participer au Dakar sans l’aide financière de sponsors, de nombreux projets verts sont actuellement à l’étude (motos électriques, panneaux solaires…) et n’ont pas d’autres choix que d’être concrétisés » Tu m’étonnes ! Que ne l’ont-ils fait en Afrique.

Quand on se souvient que l’an dernier, au moment des marronniers, Jean-Louis ARAGON (journaliste Sport du même journal) avait longuement interviewé Claire Aymes, notre porte parole, pour mieux attribuer les arguments du Cavad à un parti écologiste sans évidemment nous citer, on se demande à quoi joue Le Monde.

Cavad
Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !
Asesinar ninos no es un deporte!
http://www.stop-rallyedakar.com

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

5 commentaires sur “Rallye Dakar 2011 ou quand Le Monde se fout du monde

  1. CarFree

    Ils vont meme encore plus loin en déclarant que « grâce au Dakar, les chiliens et les argentins ont pu découvrir des aspects méconnus de la géologie de leurs sols »
    C’est pas beau ça? Le Dakar est la nouvelle œuvre missionnaire de l’occident rationnaliste qui va sortir les sauvages d’Amérique du sud de leur barbarie pré-capitaliste…

  2. paladurpaladur

    J’imagine des dizaines de camion passant en trombe au milieu de vestiges archéologiques… le cauchemar des archéologues!

  3. Marc

    Vendredi 7 janvier 2011, c’était le 2e anniversaire de la mort d’un des motards du « dakar » .L’organisation de ce rallye de la mort ne connait toujours pas les causes de cette tragédie.
    « C’est étrange. On est circonspects. On connait malheureusement les décès de motards après une chute, et en général on comprend rapidement ce qu’il s’est passé. Mais là, c’est bizarre. On n’est pas habitués à ce genre de situation » confie au Post l’organisation du Dakar.
    http://www.lepost.fr/article/2009/01/07/1377509_un-motard-se-tue-sur-le-dakar-c-est-le-51eme-mort.html

Les commentaires sont clos.