Novlangue en douce Sarkozie

Nous aussi, en Cyclédie (le pays des cyclos de la douce France), nous avons notre novlangue. Elle s’appelle sarkolangue. C’est un vocabulaire des affaires un peu abstrait mais bien compris dans les hautes sphères.

Un de nos confrères cyclistes, Christian, du Finistère, en a eu marre des voitures garées sur les pistes cyclables.

Il a décidé d’écrire à son maire en utilisant la sarkolangue après trois précédents courriers sans réponses.

Une langue qui a vocation a être comprise au-delà même de nos frontières. Au Mexique, par exemple, ainsi qu’en Afrique…

« Moi, j’ vais vous dire, ce midi, qu’ est ce que j’ m’ aperçois ? Y’ avait encore des voitures garées sur la piste cyclab’ rue de xxxx. Si y’en a que ça les démange de s’garer à cet endroit, moi, chuis pas d’ accord. Qu’est-ce que vous auriez fait à ma place, hein ? Je leur z’ai dit : « Casse-toi pauv’ con » comme on dit à Paris, et « Descends un peu ! Si t’as que… Si tu crois que… Si tu crois que… Si tu crois qu’ c’est en insultant qu’ tu vas régler le problème des [cyclistes], et ben peu, permets moi d’te dire, permets moi… peu, peu… tchu, tchu… tcheu, tcheu… Eh ben viens!» comme on dit au Guilvinec.
Je vais parler de cette affaire à mon ami Brice, çui qu’est si marrant avec ses blagues sur les auvergnats et qui défend les policiers qui envoient les innocents en prison. Et pour k’ça bouge, s’y faut, j’vais nommer mon fils Jean, qui est si intelligent, maire de xxxxx, Carla piste cyclab’, c’est du sérieux !
Toutes façons, y a pu d’esprit civique depuis que les instits font pas leur boulot. Mais franch’ment, on s’demande c’est à quoi ça leur a servi toutes ces années d’études ! Heureus’ment qu’y reste la religion : l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur.
Alors, moi j’vais vous dire, ceusses qui sont à vélo, y z’ont pas à contourner les voitures mal garées ! Parce que, le contournement, l’environnement, tout çà, çà commence à bien faire !
Monsieur le maire, je vous le dis avec mes mots à moi, car c’ est quand même agréable de voir des hauts fonctionnaires à qui vous comprenez quand y parlent.
 »

On ne sait pas si ce nouveau volapük saura retenir l’attention de l’élu…

Source: http://velomaxou.sportblog.fr/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

2 commentaires sur “Novlangue en douce Sarkozie

  1. Jean-Marc

    Un exemple à suivre 🙂

    Faut pas hesiter à écrire et ré-écrire à son maire/député/conseiller regional/general / préfet / commissariat, si on veut un peu accélérer les choses.
    par exemple, poser des questions sur le tourner droite, le SAS vélo,…

    p.s. Pour les moins habitués à la novlangue de sarkozy, faut lire le texte d’origine, donné par « Christian », car on a alors en gras les paroles d’origine (et en non gras, le texte inséré par Christian)

  2. lecteur

    Excellent imitateur !

    beau cours de linguistique
    merci on s’améliore et on grimpe vers un niveau présidentiel

Les commentaires sont clos.