Au travail, allons-y autrement !

Cette année, le challenge vélo inter-entreprises mis en place par l’association Pignon sur rue devient un challenge tous modes à l’échelle de la Région Rhône-Alpes : Au travail, allons-y autrement.

Préparez dès maintenant votre participation en réservant un jour de la semaine du 6 au 10 juin 2011 afin de laisser la voiture individuelle au garage !

En participant au Challenge tous modes Au travail, allons-y autrement, venez à vélo, en covoiturage, en transports en commun, à pied, en trottinette ou en rollers !

Pour plus d’infos ou pour réserver dès maintenant des prestations vélos dans votre structure, contactez-nous.

A bientôt !

Ce challenge est soutenu financièrement par la région Rhône-Alpes.

Source: http://www.pignonsurrue.org/spip.php?article829

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

2 commentaires sur “Au travail, allons-y autrement !

  1. axel

    c’est une excellente iniative, néanmoins, je pense qu’il serait préférable d’inciter les gens à aller au vélo « tous les vendredis » plutôt que tous les jours d’une même semaine…

    Quand on a peu d’habitude, c’est plus facile de commencer un jour de temps en temps plutôt plusieurs jours d’affilés…

    Du moins, c’est comme ça que j’ai commencé le vélo (en alternant vélo et métro) pour aujourd’hui ne plus prendre le métro du tout…

    J’ai un collègue qui s’est mis au vélo lors des grèves, il a tenu 2 jours… et m’a revendu son vélo quelques mois plus tard quand je me suis fait volé le miens…

    Axel

  2. Jean-Marc

    Pareil qu’Axel :

    Un rythme à essayer de tenir, et progressivement l’augmenter, quand j ai tenté de le faire plus souvent :
    une fois par mois, quand il ne pleut pas,
    puis une fois tous les 15 jours quand il ne pleut pas,
    puis une fois par semaine quand il ne pleut pas,
    et maintenant, tous les jours.

    Le passage d’une fois par mois à tous les jours m’a pris un peu plus d’un an
    -> faut que les gens testent, mais à leur rythme, pour ne pas se décourager.

    En plus, à rythme lent, celà permet aussi de s’équiper progressivement, quand celà se justifie.
    (inutile d acheter un kit contre la pluie + 2 garde-boues de suite, si on risque d’arrêter le vélotaf après 2 essais : c est mieux de tester d abord quand il fait beau, puis, si on voit que celà marche, de s’équiper au fur et à mesure pour le mauvais temps).

Les commentaires sont clos.