Le vélo est une activité bien trop belle pour être abandonnée au Tour de France.

« La Guerre est une affaire trop sérieuse pour être abandonnée aux généraux », disait Georges Clemenceau. Nous le paraphrasons pour dire : le vélo est une activité bien trop belle pour être abandonnée au Tour de France. Oh que oui, la paraphrase est bien justifiée ! Je signe et resigne ! Plein d’alternatives existent, l’AlterTour en fait partie.Il y a une semaine, la fièvre de la Grande Boucle (celle des Grands Dopés) emballait beaucoup de personnes venues en masse sur le bord des routes venues applaudir des tricheurs… Ah bon, « on [vous] aurait (aussi) menti ? » « À l’insu de [votre] plein gré » ? Le dopage est une triche, mais aussi un non-respect de ce que l’homme détient de plus précieux, à savoir son corps. Alors, certains « grands » (enfin, c’est comme ça qu’on les qualifie quand on a le style épique, que ce soit dans L’Équipe ou dans un autre journal) champions justifient ceci comme étant normal : la triche, c’est normal. Et le cancer, c’est normal ? Il y a moins d’un an, partait Laurent Fignon qui a dit un jour : « Je n’ai pas honte de ce que j’ai fait. J’ai fait ce que j’avais à faire, sans exagération. J’ai fait le métier. Et dans notre métier, il y a la triche. » Le cancer a eu raison de lui. Bref, on ne dira rien, on ne sait pas exactement si le dopage est une cause de son cancer (comme toujours, il est facile de dédouaner les causes du cancer, en raison de la tardive mutation cancéreuse des cellules).

Ah oui, quand on est dans la course, tout va vite ! Quand on est pressé, il nous arrive d’oublier que nous sommes des hommes avec des faiblesses naturelles, des limites physiques. Et le ravitaillement n’est pas toujours bien dosé, si vous voyez ce que je veux dire…

Si vous avez envie d’aller voir un site à propos du dopage dans le cyclisme, vous pouvez aller vous marrer ici:
http://cyclisme-dopage.com/
Si si, on se marre vraiment !

Bon, revenons sur le Tour de France 2011. Alberto Contador, énième vainqueur du Tour s’étant fait pincer pour dopage (enfin, le Tribunal n’a pas encore examiné l’affaire, c’est pourquoi il est dans le peloton, avec d’autres dopés en somme), est accepté dans le peloton, les chutes s’enchaînent et font des bobos, et les chutes viennent aussi des voitures… Une chute, c’est appelé « un fait de course » dans le milieu du cyclimse (oui, laissez-moi le plaisir de mal écrire ce que ces champions se sont accaparés) : eh oui, il est vrai que le fait de se presser pour passer en premier la ligne d’arrivée n’arrange pas les choses ! Les chutes sont bien souvent le fait même de la course, je veux dire par là que le fait de concourir en est la cause.

Aujourd’hui, 10 juillet, les chutes n’ont pas manqué (comme toujours, en fait) et les deux chutes du jour ont été qualifiées de « faits de course ». On comprendra aisément, pour la première des deux, que la course des cyclistes apporte un empressement excessif dans la descente et en fasse chuter. Pour la deuxième d’entre elles, je vous laisse regarder ce que le Journal du Dimanche appelle un fait de course. Bon, on n’en voudra pas au Journal du Dimanche, ce n’est pas un journal spécialisé dans le sport, mais il me semble qu’ils ont des journalistes spécialistes du sport, vu le tirage de ce journal et la fréquentation de leur site… Mais est-ce bien un fait de course ? Ah, on me dit dans l’oreillette que si, en fait ! Oui, l’organisation de ce spectacle, de ce sport, de cette manifestation, de cette grande tricherie organisée, est une course ! Qui dit course dit aussi injustice, tricherie, dramaturgie de l’épopée ! Alors, c’est bon, qu’on se rassure, les organisateurs du Tour sont heureux de vous apprendre que les médias de masse (dont les voitures de France Télévisions) frappent très fort !
On en sait un peu plus sur les conditions, les suites de cet accident : la voiture sera exclue du Tour… Oui, vous avez bien lu : sauf que ce n’est que la voiture fautive dans cet accrochage, et non pas la voiture en général. Ouf, tout va bien, la Grande Boucle va pouvoir continuer. The show must go on !

Ah oui, quand on est dans la course, tout va vite ! Quand on est pressé, quand même les organisateurs ou les partenaires des organisateurs sont pressés, il arrive des événements plus que fâcheux. Ignobles même. La petite reine est noble. Si le Tour de France est ignoble, alors la petite reine et le Tour de France sont en antithèse. Le Tour de France, dont l’empreinte carbone a déjà été critiquée, a non seulement les inconvénients de la pollution dans la taille de l’événement et sa logistique d’hommes pressés, mais en plus les voitures sont encore dérangeantes dans cet événement du cyclimse (oui, je signe et je resigne aussi pour cette déformation volontaire). En fait, sur les morts du Tour, il existe un article pas mal fait ici. En 2009, l’article dit, à propos d’un accident mortel ayant fait perdre la vie à une spectatrice : « Ce n’est pas la première fois que des accidents se produisent sur la route du Tour, de même que sur le rallye Paris-Dakar, une autre manifestation sportive proposée par Amaury Sport Organisation. » En gros, pour résumer, le service public télévisuel arrive quand même à nous servir de la merde en boîte cathodique, pendant que TF1 nous passe en boucle les tours de Formule1!

Il arrive même, quand c’est une course, qu’il y ait de l’argent en jeu et qu’on arrive aussi à dire que le dopage est normal (avec tout cet argent)… Eh bien, refusons le sport professionnel s’il le faut, alors : nous rappelons que le sport amateur n’était rien d’autre que ce qu’imaginait Pierre de Coubertin en lançant les Jeux Olympiques modernes [1].

Vous voulez vous réconcilier avec les faits de non-course (partage, non-dopage, fête, campement, bivouac, discussions, poésie, musique, respect du corps, peu de chutes, le temps d’apprécier le paysage, les hôtes soir après soir, le rire, la sobriété heureuse) ? Passez à l’Altertour !

Le vélo est une activité bien trop belle pour être abandonnée au Tour de France ; vous avez le goût du vélo ? Battez-vous chaque jour pour que vous puissiez rouler encore à 70 ans… C’est-à-dire en manifestant (par la pédale) que la mobilité entre vitesse et lenteur acceptables (c’est-à-dire à vélo, sans irrespect) est chose normale !

——————–

Notes

[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeux_olympiques
http://fr.wikipedia.org/wiki/Amateur
Puis l’amateurisme marron a commencé à toucher le sport :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Amateurisme_marron

A propos de Legeographe

Rédacteur du site Carfree France. En recherche d'un monde à construire autrement que dans un air climatisé.

25 commentaires sur “Le vélo est une activité bien trop belle pour être abandonnée au Tour de France.

  1. stefanopoulos

    Bien d’accord avec vous. Le Tour de France cycliste est avant tout un tour de France automobile. D’après un article du Télégramme, il y aurait 20 fois plus de véhicules que de coureurs…

    Pour 198 coureurs, on compte en effet 2400 véhicules ! Beaucoup ne suivent pas le parcours, mais se rendent directement sur le site de l’étape (camions, bus des équipes, véhicules techniques, organisation, etc)

    Dans la course proprement dite, il y a 200 voitures (2 véhicules par équipe, voitures presse, gendarmerie, secours) + 160 bagnoles qui les précèdent dans la caravane publicitaire. Je pense que les motos ne sont pas comptabilisées. Ni l’hélico qui filme la course, bien sûr !

    La caravane publicitaire s’étire sur une vingtaine de kilomètres (et 45 minutes) et distribue 14 millions d’échantillons et autres gadgets débiles pendant 3 semaines. Selon l’organisation du Tour, plus du tiers des spectateurs vient avant tout pour voir cette caravane. « Si t’as pas ton bob Cochonou, t’es mou du genou ! »

    Affligeant, n’est-il pas ?

    Sources :

    http://www.letelegramme.com/sports/cyclisme/tour-de-france/tour-de-france-les-chiffres-de-la-grande-boucle-2011-01-07-2011-1356637.php

    http://www.letour.fr/2011/TDF/COURSE/fr/caravane_publicitaire.html

  2. Nicolas

    De toute façon le principe de compétition, par le fait même qu’il comporte l’idée d’arriver avant le voisin, portait le risque d’une fuite en avant sans fin (et morbide) vers la gagne et même plus fort que la gagne.
    Personnellement, je ne m’intéresse plus au sport de compétition, parce-qu’il est, intrinsèquement, et par les délires nationalistes qu’il permet (on me dira peut-être que je suis naïf et que cela sert d’exutoire, un moindre mal en quelque sorte !).

  3. Legeographe Auteur

    Extrait jouissif…
    ——
    Sergueï Outchakov a précisé que Kolobnev « devra au terme de la procédure, s’il est coupable des faits qui lui sont reprochés, payer des dommages et intérêts pour atteinte à l’image de l’équipe ».
    ——
    http://www.lepoint.fr/fil-​info-reuters/tour-de-franc​e-alexandr-kolobnev-exclu-​apres-un-test-positif-11-0​7-2011-1351736_240.php


    Les équipes sont toujours toutes blanches, comme a pu le montrer le passé !

  4. georges

    merci pour cet article, le tour de france n’est vraiment pas la fête du vélo, c’est la fête de la publicité dont les coureurs cyclistes ne sont que les sortes de gladiateurs, le pretexte, l’alibi pour faire passer toute cette pollution visuelle et aérienne
    il faut du sang, des chutes : il n’y a qu’à voir l’excitation malsaine des commentateurs télé qui hurlent « …et terrrrible chute à l’avant du peloton »

    un hommage au vélo serait d’organiser un tour de france sans assistance et aux sponsors soigneusement choisis.

  5. Florent

    En lisant cet article, je repense à cette vidéo où on voit en direct ce chauffard doubler ces cyclistes… se rabattre pour éviter l’arbre… et ainsi en mettre 2 sur le carreau (enfin… dans les barbelé).
    Je vois ainsi exactement ce qui doit arriver à à peu près tous mes amis cyclistes (pas coureurs cyclistes, cyclistes tout court) à peu près tous les jours:
    une voiture vous double trop près et se rabat trop tôt (un arbre… une voiture arrivant en face, un îlot au milieu de la chaussée, etc)
    Bref, le quotidien quoi… dont on n’espère qu’il n’aura pas des conséquences trop graves…
    Et évidemment, le conducteur de la voiture n’a probablement même pas réalisé sur le coup ce qui était arrivé alors dans la « vraie vie », je vous raconte pas ! Celui qui vous double sauvagement, en vous heurtant ou pas, va pas regarder dans son rétro pour voir si vous êtes encore là, encore moins s’arrêter pour si peu si vous avez eu le malheur de tomber !
    Et je suis sur que plein d’automobilistes bien intentionnés se sont indigné en voyant cette vidéo et pensant que jamais, dieu jamais, ils ne font de pareilles choses hein…
    Y a des fois… des noms d’oiseaux me viennent à l’esprit ! Pas vous ?

  6. Legeographe Auteur

    Oui, Florent a raison, ça s’appelle grosso modo l’Alter Tour. Sauf que les AlterTouristes (j’aime bien l’appellation aussi, du coup, surtout que le « tourisme » est l’activité de celui qui faisait au XVIIIe siècle son « grand tour » de l’Europe, parmi l’aristocratie européenne et surtout parmi l’anglaise) vivent du coup des choses de coeur très intenses plutôt que des fréquences cardiaques intenses.

  7. Legeographe Auteur

    @ Florent : très clairement, l’automobiliste ne s’en est pas rendu compte, elle a continué sur le coup… Comme dans la vraie vie, en somme !

  8. Florent

    @LEGEOGRAPHE
    En l’occurence, heureusement qu’il ne s’est pas arrété (j’imagine pas le carnage dans une course de plein de bagnoles lancées à 60km/h, pour les quelques cyclistes au milieu !)
    Mais oui, il a surtout regardé le fossé, l’arbre… parce que naturellement le conducteur est de l’autre côté… et pas les cyclistes…
    Révélateur: je me rappelle en Irlande, sur les petites routes de campagnes… les seuls qui nous doublaient (nous étions 2 en file indienne) à peu près correctement… c’était les français !!! Tout de suite, quand on voit le cycliste près de sa portière, on fait un peu plus gaffe, et on s’éloigne !
    Faut aller vivre en Birmanie (seul pays je crois où on roule à droite mais où l’essentiel des voitures sont des conduites à droite…) 😉

  9. Legeographe Auteur

    Très intéressante remarque, Florent.
    Après, je ne suis pas sûr que la praticité pour le conducteur en soit améliorée en Birmanie (ils doivent moins souvent doubler, dites-donc !).

  10. Legeographe Auteur

    La bande-annonce du film « Stuck » (film d’horreur…) avance un chiffre : « un conducteur sur dix tente d’abandonner sa victime quand il le peut » (dans le million d’accidents qui arrive tous les ans et qui implique une victime).
    Vrai ou pas ??? Impressionnant si oui.

  11. laurent RSVMV

    Désolé, il y a bien quelque dans le tour de France qui me fait rêver !
    oui vraiment désolé,
    c’est le rêve de nombreux cyclistes urbains qui aimeraient rouler comme les coureurs du tour sans FEUX ROUGES et sans être arrêter à chaque coin de carrefour…
    le tour de France représente la fluidité pour les cyclistes, le NO STOP ultime
    J’envie ces cyclistes parce que rien ne les arrête au niveau des infrastructures ! un bel exemple à suivre pour la traversée de Paris
    Pour le reste bien au delà du velo, c’est simplement le 3° événement sportif le plus médiatisé derrière (Jeux Olympiques et Coupe du monde de football)
    Le tour de France c’est surtout la plus belle mise en image des territoires français ! une vitrine exceptionnelle pour l’industrie du tourisme. Il fallait le rappeler !
    roulez bien

  12. guig

    Je ne suis pas d’accord, l’altertour n’a rien à voir. Le cyclisme c’est du sport et l’altertour du tourisme.
    Comparer les deux n’ aucun sens !

    La compétition permet de connaitre son corps à la perfection et de se défouler. Rouler à 40km/h est tellement bon, revenir complètement mort de l’entrainement c’est ça le cyclisme. Rouler par tous les temps ça permet de se forger un caractère qui servira dans la vie.
    Les études et le vélo c’est pareil, cela demande des sacrifices, faites des courses de vélo et vous saurez passer le BAC tranquille sans stresser.

    Il ne faut pas dire dénigrer le vélo sous prétexte que c’est commercial. Cela permet d’attirer des enfants vers les écoles de vélo et leur apprendre à manier le vélo pour parer à des chutes et faire attention aux voitures.
    Concernant le dopage, beaucoup est fait ( Voeckler en est la preuve) Ils sont contrôlés après l’étape, sur leur lieu de stage, à leur domicile de façon inopinées. Le passeport biologique permet même de suspendre des coureurs ayant des analyses anormales avant même qu’ils sont contrôlés positifs lors des contrôles classiques.
    Le footballeurs eux n’acceptent pas de contrôle à domicile. Le champion du monde de natation a eu un blâme alors qu’il est positif à un produit masquant. Les autres sports ne font quasiment rien contre le dopage.

    Ce n’est pas parce que le tour est supprimé que les gens vont laisser tomber la voiture pour le vélo.
    Ce n’est pas avec ces discours d’extrême gauche que l’on va s’en sortir puisque ça a l’effet inverse sur les gens. Au contraire, il faut les faire rêver en disant qu’ils peuvent faire des économies en habitant en ville et en utilisant le vélo ( au lieu d’habiter à 40km de son lieu de travail).
    Moi j’envisage m’acheter le vélo cargo mundo de chez yabaride, lorsque les gens me verront transporter pleins de choses avec ce vélo, certains en voudront un et cela fera boule de neige.

    Le monde est comme un corps humain, il y a un rééquilibrage des choses en permanence. La voiture a supplanté les avantages du vélo, il est en train de se produire l’inverse aujourd’hui. Peut être que dans 10 ans nous verrons des courses de triporteurs comme dans les années 1900 …

    J’envisage de m’acheter un Yubaride

  13. georges

    je ne suis pas d’accord avec toi sur la distinction tourisme/sport
    mon gars, je peux te dire que certains de mes raids cyclistes en mode « tourisme », cad sans compétition avec d’autres, sans sponsors, sans maillot fluo bariolé de marques m’ont bien permis de me défouler et de connaitre mon corps à la perfection, d’autre part pas besoin de faire de la compétition pour sortir par tous les temps, un peu de volonté suffit

    enfin, on l’a bien compris tu veux placer que tu vas t’acheter un y….!

  14. stefanopoulos

    @ Guig : des « discours d’extrême gauche » ?? t’as déraillé, là ;o)

  15. Legeographe Auteur

    Bon, je vois que mon article attire des lecteurs qui ne sont pas habitués du forum Carfree et tant mieux !

    Idem (que Georges) pour la pluie et le défoulement : je n’ai jamais fait de compétition et ça ne m’empêche pas d’avoir bravé la météo et les cols de montagne desquels j’étais tout entouré quand j’habitais en montagne. Et tout ceci dans l’optique d’aller rendre visite à des personnes dans le week-end. On peut se surpasser sans compétition, il faut juste avoir le goût de l’effort (et le dégoût de la seringue).

    Glanée pour vous, cette superbe phrase :
    « Le Tour 2011 restera celui du renouveau. Celui qui a offert à un coureur propre son premier tour de France »
    (source : http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=29823 )
    Mouahahaha, excellente phrase, quand on sait que Lance Armstrong traîne encore derrière lui des affaires de dopage, que Bjarne Riis en a traîné encore quand il était « manager » sportif d’une équipe. Nul doute que Cadel Evans a gagné très sportivement, sans triche !

    @ Guig : permettez-moi d’avoir des soupçons sur votre chauvinisme aveuglant quant au cas Voeckler… Être français ne signifie pas pour autant ne pas être dopé. Même dans les équipes françaises, on peut encore y échapper !

    Ce qui me sidère par rapport à l’argument « les autres dans les autres sports sont moins contrôlés », c’est que ça a beau être vrai (dans le cyclisme, on contrôle énormément plus qu’au foot) mais qu’il faut aussi reconnaître que nombreux sont les cas d’effleurement de la mort chez les cyclistes (il y a eu des accidents dans le foot aussi et cela veut « certainement » [même assurément] dire qu’il y a du dopage dans le foot aussi, mais peut-être moins).

  16. guig

    @LEGEOGRAPHE
    Ce n’est pas du chauvinisme, je me base juste sur les résultats des passeports biologique de l’agence mondiale antidopage.
    Quand on voit que le nageur brésilien CIELO est controlé positif à un produit masquant et qu’il s’en sort avec un avertissement, cela prouve bien que les autres sports sont aveugles au niveau dopage ( un coureur russe s’est fait contrôler positif sur le tour pour un produit masquant aussi , il a été éjecté tout de suite et son équipe l’a suspendu).

  17. legeographe

    Sans surprise…
    http://www.franceinfo.fr/cyclisme/lance-armstrong-va-perdre-ses-sept-titres-de-vainqueur-du-tour-de-france-715225-2012-08-24

    Impressionnant aussi, le tableau (ci-dessous) des 5 premiers cyclistes de chaque TDF de 1999 à 2005. En 7 TDF, seulement 2 non-dopés (« non-chopés » ?) sur les 5 premiers (oui, il faut désormais enlever Armstrong !)… Un secret de polichinelle, peut-être, oui.
    http://www.brettluelling.com/post/3435612945/armstrongs-tdf-victories

Les commentaires sont clos.