Présidentielles 2012 : Un candidat décroissant fait un tour de France à vélo

Bonjour à vous les amis internautes ! Aussitôt sorti d’une campagne des sénatoriales (lire ici!) j’en profite pour remonter sur mon clavier pour vous signaler la campagne hors norme d’un candidat atypique pour les présidentielles de 2012! Je veux parler du sage Clément Wittmann (avec 2 « t » et 2 « n »!).

C’est qui ? C’est quoi et ça roule pour qui ? On va faire bref: Clément Wittmann est un « candidat écologiste, pacifiste et objecteur de croissance »! Voilà c’est dit !

Enfin presque… car en fait il faut ajouter qu’il fait le tour de France des communes pour arracher ses 500 signatures nécessaires pour se présenter comme candidat à la présidentielle de 2012.

Et comme il n’est pas vraiment timbré, il préfère aller voir les élus locaux et parler avec eux de son programme (que je vous invite à lire d’ailleurs ici!) entre deux coups de pédales…

Oui ! Vous avez bien lu ! Entre deux coups de pédales !

Car notre sage roi du vélo, pédale depuis le mois de mai 2011 (5 mois pour un vrai tour de France sans dopage!) à travers les sentiers de l’hexagone pour se frayer un passage électoral et accéder à la ligne de départ des prochaines présidentielles de 2012.

Pendant que d’autres candidats dépensent des fortunes et font un tapage du diable à nous gonfler comme c’est pas possible dans les médias avec leurs promesses qu’ils ne tiendront pas, notre sage, lui, avance à la vitesse de l’escargot de la décroissance pour nous dire : « Oui, mes amis, il est possible de faire une société de la cohérence par la décroissance tout en restant joyeux et heureux ! »

On ne saurait trop vous conseiller de l’accueillir s’il venait à passer par chez vous…

Je vous recommande même de lui ouvrir vos portes et de l’écouter… (Au moins vous apprendrez des choses nouvelles que l’on ne lit pas et n’entend pas tous les jours dans les médias français…)

Pour sûr que c’est pas un dégonflé pour se taper tout ce voyage en bicyclette…

Il reste aux internautes que nous sommes à dérouler notre solidarité pour qu’il puisse trouver ses 500 signatures…

Bien à vous !

Votre facilitateur de service…

Son site de campagne : http://www.clementwittmann2012.fr/

A partir du jeudi 6 octobre, il sera dans le Pas de Calais pour le festival de Ergny.

Voir aussi sur son compte de campagne Facebook son parcours du combattant à deux roues…

Source: http://www.lepost.fr/perso/biere2011/

Pierre

A propos de Pierre

Respectons la création et aidons les hommes!

103 commentaires sur “Présidentielles 2012 : Un candidat décroissant fait un tour de France à vélo

  1. JiBOM

    Même en admettant que M. Wittmann soit parfaitement capable d’améliorer les conditions de vie des gens (en termes sociaux, environnementaux, financiers, professionnels), je vois 2 choses qui lui feront malheureusement défaut :
    1) la pensée dominante et écrasante nous a imposé l’idée de prestige liée aux hautes fonctions. Par conséquent, un candidat à la présidence de la République qui se déplace à vélo n’a que peu de chance d’être vu comme quelqu’un de sérieux, quand bien même il bénéficierait d’un excellent capital de sympathie.
    2) le mot « décroissance » fait (encore !) peur et une majorité de nos con-citoyens sont prêt à s’enfoncer encore plus dans le larbinisme pour garder leur minable mode de vie télécommandé et surtout leur précieux emploi qu’ils s’empressent pourtant de quitter avec joie lorsque vient le week-end…

  2. PierrePierre

    Réponse à JIBOM !
    Eh collègue !
    Ça va pas ? Vous avez un coup de pompe !
    Vous êtes dégonflé ou quoi ?
    Nous on ne se pose pas toutes ces questions stupides !
    on pédale pour arriver sur la ligne de départ pour 2012 en accrochant les promesses de signatures les unes après les autres sur notre porte bagage…
    Allez collègue, remonte sur ton vieux clou et pédale un peu sans râler…
    Avec nos amitiés citoyennes…
    Eh ? Combien on en a de signature aujourd’hui déjà ?
    Ouuuah ! TOut ça !
    Bientôt les 500 alors…

    Eh ! JIBOM ! ! T’es toujours là ?

  3. JiBOM

    Bon d’accord, je veux bien reconnaitre un excès de pessimisme. J’y ai pensé en écrivant mon post mais ce n’était pas le but. Je voulais surtout rappeler certains fondamentaux qui m’exaspèrent mais sont cependant bien réels !
    Je suis allé faire un tour sur le site du candidat Wittmann et j’avoue que ce gars-là me plait bien. Ses idées me correspondent et sa façon de prendre à revers quelques énergumènes socialo-verdâtres en leur attribuant des ministères bien choisis me plait beaucoup ! En plus j’aime pédaler et, à sa place, j’aurais également osé le défi d’aller à la pêche aux signatures à vélo.
    Il est difficile de positiver sans passer pour des naïfs mais au fond, je suis d’accord, si on ne commence pas à y croire, les autres n’y croiront pas pour nous ! Si au moins les médias se font l’écho de ses idées, ce sera un grand pas en avant.
    Allez Pierre, sans rancune, hein !

  4. Fabrice EscalierRackhamlevert

    Ah vraiment, si on avait le choix de voter pour lui plutôt que pour les guignols qui nous président et nous font mourir d’ennui avec leur ego et leur discours débiles …

    Excellent !

  5. Nadia

    Bonjour,

    Je suis du Québec, Canada.  Mon conjoint et moi prévoyons un grand voyage d’un an donc 6 mois dans les pays suivant,  Irlande, France, Espagne, Portugale et l’italie.

    Je me demandais s’il y avait des pistes cyclable et des cartes routières à cette effect.

    Je vous remercie de tout réponse.

    Au plaisir.
    Nadia

  6. Nico

    @Jibom,
    Evidemment que de toute façon, Wittmann n’a aucune chance de gagner la présidentielle en France en 2012, pour les raison que vous citez, parmi  des dizaines d’autres raisons valables. Mais il a  le mérite d’exister, et de proposer un chemin inverse au gaspillage et à la décadence actuels. S’il arrive déjà à avoir les 500 signatures et se présenter, sa voix sera entendue par tous les Français, et ce sera un premier pas en avant. C’est un chemin long et difficile. Je vote pour lui.

  7. cycliste alcoolique

    @Nadia,
    Vous voulez tout faire à vélo?
    Pour les cartes je ne sais pas vraiment où on les trouvent. Peut-être que googlemap propose le calculateur de trajet pour cycliste. En fait j’ai aucune idée.
    En France tu ne trouveras pas les grandes voies vertes qu’il y a au Québec.  Peut-être certains tronçons sont en construction).
    En ville tu trouveras (en général) moins de pistes qu’à Montréal, ce n’est pas pour autant moins sécuritaire. En campagne, c’est par contre le régal. Des petites routes départementales,  des communales tranquilles… les nationales à éviter, en général. Aussi un plus grand respect des automobilistes (Mais bon ça reste un automobiliste) .
    Sinon, vous pourriez suivre ce candidat à la présidence que je trouve bien sympathique ;-).
    En tout cas vu qu’il y a bon nombre de Français, un peu maudit ;-),  sur ce site, tu devrais donner ton itinéraire, avec les étapes, pour que chacun aille de son conseil.

    Moi je connais bien L’axe Bourgoin-Jallieu – Lyon, que j’utilisais 2 fois par jour pour me rendre au travail.
     
     

  8. BromptonAddictBromptonAddict

    @nadia
    Il y a quelques itinéraires décrits sur le site suivant: http://voiescyclables.free.fr/eurovelo.html
    Pour des réponses plus précises, mieux vaut peut-être aller sur un site dédié au cyclotourisme comme : http://www.cyclos-cyclotes.org/
    En Angleterre, il y a de super itinéraires vélo et bien indiqués, les cartes sont disponibles sur le site www.sustrans.org.uk/, j’avais vu aussi un autre site pour des itinéraires plus courts http://bikehub.co.uk/. En revanche pour l’Irlande, je ne sais pas trop ce qui existe.

  9. MinouMinou

    « Pendant que d’autres candidats dépensent des fortunes et font un tapage du diable à nous gonfler comme c’est pas possible dans les médias avec leurs promesses qu’ils ne tiendront pas, notre sage, lui […]»

    Tiens j’ai une idée : et si on disait pareil de lui ? Et si on le mettait dans le même panier « autres candidats » ? Tous-pourris hein ? Tous-menteurs ? Tous-les-mêmes ! Sauf moi ! Sauf Monsieur Clément Wittmann ! Faudrait savoir. Tous ? Ou tous sauf un ?

    Y’en a marre de ce sectarisme de merde. Vous ne vous rendez même pas compte qu’avec un argument aussi minable, il n’y a aucune raison pour que votre candidat ne rentre pas dans la même catégorie de « ceux-qui-de-toutes-façons-ne-tiennent-jamais-leur-promesses ».

    Pitoyable !

  10. PierrePierre

    Réponse à MINOU :
    Bonjour cher chaton de la politique !
    Trouvez-moi un candidat, un seul qui ai tenu ses promesses UNE FOIS ELU Et je vous présente des à présent mes excuses d’avance…
    Avec mes salutations citoyennes courtoises.

  11. MinouMinou

    Pas besoin de répondre puisque seule compte votre réponse, qui est la Vérité. Aucun, donc, n’a tenu ses promesses une fois élu. Très bien.
    Conclusion : le candidat pour la décroissance Clément Wittmann entre dans votre catégorie « aucun ne tient ses promesses ». Clément Wittmann est donc comme tous les autres. Pierre aussi. Minou aussi.
    On va aller loin comme ça.

  12. Nico

    @minou,
    c’est vrai, moi non plus je ne le connais pas personnellement, et peut être qu’il ne tiendra pas ses promesses. Mais en attendant, que pensez vous du fait qu’il soit sur un vélo au lieu d’une TV pour chercher les 500 signatures de maires? Et qu’il soit le seul candidat à prôner la décroissance du matérialisme, alors que tous les autres prônent la croissance de ce culte?
     

  13. dominique

    Parti de Gauche, arrivé à rien ….
    vous êtes trops jeunes pour avoir écouté Coluche : 4 ans de Droit, tout le reste de travers….
    Tout ça pour vous dire que vous n’inventez rien de bien neuf….
    toujours les mêmes discours poujadistes sur les Politiques, même discour que marine lepen au passage…!!
    Vous n’avez pas remarqué que la décroisssance nous y sommes déjà ???
    et avez vous lu le programme de ce candidat cycliste, c’est à mourir de rire !
    les relations internationales ? 4 lignes ( par exemple )
    ce n’est pas sérieux, et ce n’est pas parcequ’il est à vélo, c’est un programme de comptoir : y a ka, faut kon, ben vas y alors…
    C’est bien la première fois que je suis 100 % d’accord avec Minou !
    Le PdeG est un subtil mélange de propositions qui se repprochent le plus de ce que vous rfevendiquez, à juste titre, dans ce blog.
    certe moins que LO ou le facteur, mais au moins voici un parti qui a ses chances de flirter avec les 10 %, eet donc de forcer les socialistes et les verts de tenir compte de ses propositions.
    Vous n’aimez pas Mélenchon ? moi non plus !
    mais comme l’a répétez Minou, ne votons pas pour l’homme, mais pour les 160 ( environ ) propositions de ce parti.
    reconnaissez que ça tient plus la route que ce sieur à vélo et ses 30 lignes….
    salutations citoyennes aussi, et allez voter au moins
    bonne soirée

  14. MinouMinou

    Faisons le compte des divisions. Voyons comme la gauche est morcelée et si votre Grand Soir peut arriver…

    Par où commencer ? Au NPA, par exemple, il y a déjà eu deux scissions de courants unitaires : la « Gauche Unitaire » et « Convergences et alternative », qui ont rejoint le Front de gauche. Le NPA reste sectaire dans son coin. « Lutte ouvrière » aussi, qui est sectaire avec la terre entière et qui de toutes façons est un parti de gros malades productivistes et stakhanovistes.

    Bon nombre d’anarchistes méprisent « Les Indignés » : pour eux « l’indignation est la gangrène de toute révolution ». Ils leur chient donc dessus, mais d’autres pas. Personnellement je ne suis ni anarchiste ni indigné (je pense en effet que cette indignation est gentillette et je peux me tromper – je n’ai aucune certitude), MAIS PAS SECTAIRE. Tous ces gens sont de gauche, voilà ce qu’ils ont en commun. Pas forcément écologistes, pas forcément décroissants. Mais comment espérez-vous faire entendre les idées de la décroissance en distribuant des brevets de pur ou d’impur, de vrai ou de faux révolutionnaire ?

    Personnellement je suis au Front de gauche et anti-communiste. Cela ne m’empêche pas de vouloir l’union de tout le peuple de gauche, et de voir que même si bon nombre de cocos sont incurables, de plus en plus sont anti-nucléaire et s’intéressent à l’écologie.

    Chacun doit-il rester dans son coin à jouer au décroissant pur ? Et si on organisait les jeux du vrai-de-vrai décroissant ?

    Personnellement je pense qu’il faut éclairer les abrutis. C’est tout ce qu’il y a à faire. Les gens sont vraiment trop cons. Je hais les cocos productivistes et pro-nucléaire, mais je pense qu’il faut les éduquer, les soigner, en discutant. Pas en restant chacun dans son coin. Tous les préjugés que j’ai eu sur les anarchistes, je m’en débarrasse peu à peu (je me suis rendu compte que je me suis complètement planté concernant l’autogestion : maintenant je trouve ça absolument logique, possible, évident – de l’autre côté bon nombre de gens de gauche, anarchistes compris, ne trouvent pas la décroissance évidente) car je comprends que nous avons les idéaux essentiels en commun. Voilà ce qui compte. Ce n’est pas en jouant au plus pur que nous arriverons à quelque chose. Car je pourrais aussi vous caricaturer. Ta caricature, Carfree, m’a fait rire une seconde. Si j’avais du temps à perdre j’en ferais une pour ceux qui restent dans leur coin avec leur pureté. C’est minable et poujadiste, comme le dit Dominique. C’est bien la première fois que nous sommes d’accord en effet.

    À Nicolas : je pense que c’est une très bonne chose que Wittmann se présente. Il ne fallait pas prendre ce que je disais au premier degré. Je voulais montrer ironiquement que les arguments sectaires et POUJADISTES peuvent se retourner contre ceux qui les emploient.

  15. CarFree

    « minable et poujadiste », voilà bien l’ouverture d’esprit du front de gauche… C’était juste une blague, de la dérision, un peu d’humour quoi… mais apparemment c’est risqué de vouloir rire un peu de mélenchon? Au passage, le poujadisme n’a rien à voir la-dedans, au départ c’est juste un mouvement de défense des petits commerçants… Vous voulez sans doute dire « populisme »?

    Et je trouve cela assez gonflé d’attaquer l’auteur de l’article sous prétexte qu’il fait preuve de « populisme ». Car si j’en connais un de véritablement populiste, c’est jean-luc mélenchon himself. En matière de « rejet des élites », il me semble qu’il en connaît un rayon (« Qu’ils s’en aillent tous! »). Et attention, pas de quiproquo! Le populisme n’est sans doute pas, dans mon esprit, à jeter aux poubelles de l’histoire, malgré ce que voudraient les médias et les partis de gouvernement. Car on ne pourra rien faire sans une bonne dose de critique des élites! Il faut donc assumer une certaine forme de populisme…

    Et concernant la décroissance, il vaudrait mieux parler sans doute de « décroissances », car il semble y avoir un monde entre ceux qui défendent Wittmann et ceux qui proposaient aux électeurs de voter Montebourg aux primaires socialistes…

  16. Tassin

    @ Carfree :
    Concernant Montenourg, je trouve ça bien de voir quelqu’un dans un parti historiquement pro-libre échange, finance, mondialisation et réformes fiscales, monter en tenant un discours diamétralemnt opposé. D’ailleurs Montebourg est idéologiquement plus proche du PdG qu’au PS.
    C’est bon signe que les lignes bougent en ce sens. Un jour même au PS certains parleront de décroissance.

  17. MinouMinou

    Et qui proposaient aux électeurs de voter Montebourg ? Qui ?

    Et quoi ? « Qu’ils s’en aillent tous ! » = rejet des élites ? Tu n’as donc lu que le titre du livre sans prendre la peine de tourner la deuxième page ?

    Tous ? Qui, tous ? Les patrons qui font du chantage, qui menacent de délocaliser en Chine. Qu’ils dégagent tous ! Voilà ce que ça veut dire. Les incompétents, les patrons et tous ceux qui demandent au peuple de travailler toujours plus et qui eux n’ont jamais travaillé de leur vie et font de l’argent en dormant. Il est pas gros le livre tu sais. Faut aller au-delà du titre. Un titre n’est pas un livre.

    Au fait, Mélenchon ne critique pas « les élites », mais les oligarques. Ce n’est pas la même chose. Ta blague n’est pas drôle. Je suis le premier à rire de Mélenchon et à le critiquer. Mais avec des arguments. Ils sont où les tiens ? Tu les développes où ? Dans un photomontage ? C’est un argument ? Mélenchon-pas-tenir-promesses c’est un argument ? Et si je disais Pierre-pas-tenir-promesses ? Pourquoi me caricaturer et dire que « apparemment c’est risqué de vouloir rire un peu de Mélenchon ? » ?

    Autre chose, je n’ai pas dit que l’auteur fait du populisme. J’ai dit qu’il fait du poujadisme ? Rien à voir. Allez bye bye. Reste dans tes certitudes et ton mépris de merde.

  18. CarFree

    Tu es formidable Minou… Tu défends avec passion mélenchon et le front de gauche pour, je suppose, pousser un maximum de gens à voter pour lui? C’est ton droit et c’est tout à ton honneur, mais je pense personnellement que tu dessers en fait ta cause en t’exprimant sur le sujet. Il y a quelques mois je pensais sérieusement voter mélenchon aux présidentielles (je crois même t’avoir dit un jour que je trouvais que c’était sans doute le moins mauvais). Mais à force de te lire, aujourd’hui je suis sûr que je ne voterais pas pour lui. Je précise que ce n’est pas lié aux commentaires de cet article précisément, mais à l’ensemble des messages que tu postes ou a posté pour défendre mélenchon. C’est toujours le même discours, le même rejet de l’autre à partir du moment où il ne partage pas tes vues, pour finir dans les mêmes insultes sensées être définitives. C’est quand même assez incroyable, tu as réussi à me dégouter de mélenchon et du front de gauche en général alors que je pense être au départ assez proche de nombre de leurs idées! Je n’ose même pas imaginer l’utilité de tes écrits pour convaincre de voter mélenchon ceux qui sont au départ éloignés des idées du front de gauche! Et le plus triste, c’est que tu corresponds exactement à la caricature que font nombre de médias de mélenchon!

  19. MinouMinou

    Rien à foutre de t’avoir dégoûté de Mélenchon et du Front de gauche. Tu n’imagines pas à quel point. Mélenchon et le Front de gauche peuvent se passer du vote des poujadistes et de ceux qui en général ne lisent ni ne s’intéressent au programme, et clament que « de-toutes-façons-ils-ne-tiennent-pas-leurs-promesses ».

    Monsieur ne supporte pas les insultes ? Et ta caricature, c’est pas une insulte ? Ce n’est pas du mépris ? Même pas argumenté ? Contre un homme qui donne toute son énergie, sa santé au service de l’intérêt général, qui écoute ce que les décroissants disent, s’en inspire, qui critique radicalement le productivisme, qui est pour la sortie du nucléaire, qui travaille énormément pour faire entendre les propositions de la gauche anti-productiviste ? Mais tu te prends pour qui ? Mélenchon n’a pas besoin de ton vote. Vas-y, présente-toi aux élections, tu apprécieras qu’on te mette dans la case « tous-les-mêmes ». Votre discours est poujadiste. Point. C’est insupportable. Ça pue la merde.

    Mais vous vous prenez pour qui franchement ? Vous ne savez rien. Aller voir dans une réunion de comité Parti de gauche, vous verrez qu’on parle de la même chose que sur Carfree : lutte contre l’étalement urbain, alternatives à la bagnole, gratuité des transports, révolution idéologique, lutte contre l’envahissement publicitaire, comment faire changer les cocos, la décroissance, la fin du capitalisme, etc.
    Mais pour qui vous vous prenez ? Vous êtes vraiment d’énormes merdes à prétendre être les seuls à être vraiment écologistes. Des énormes diarrhées même.

  20. MOA

    CarFree : »C’est quand même assez incroyable, tu as réussi à me dégouter de mélenchon et du front de gauche en général alors que je pense être au départ assez proche de nombre de leurs idées! »

    C’est même franchement incroyable!?
    Ne pas perdre de vue, quand même, l’objectif final au delà des petites gueguerres numériques.
    Sans rassemblement massif et volontaire de la véritable gauche, on pourra se lamenter encore longtemps sur ce blog ou ailleurs…
    Et le fdg est une option à ne pas négliger… au delà du ton de Minou (sic).

  21. MinouMinou

    Extrait de la note du blog de Mélenchon ce 11 octobre (à propos des Verts) :

    « [… ] la croissance, même faible n’est pas une fin en soi. On aurait aimé que nos amis éclairent en quoi elle serait ici un progrès humain. »

     

     

  22. MinouMinou

    Merci Moa.

    À tous les anti-Mélenchon primaires : Pourquoi refusez-vous de voir que Mélenchon et bon nombre de gens au sein du Front de gauche (et même en dehors – Paul Ariès est venu au Remue-méninges et a cité une réflexion de Mélenchon dans l’entretien qu’il a donné au Sarkophage récemment, sur l’antiproductivisme) font tout ce qu’ils peuvent pour enlever la pourriture de la tête des communistes – et en général de toute la gauche productiviste, croissanciste et libérale ?

    Alors quoi ? Paul Ariès aussi c’est un escroc c’est ça ? Parce qu’il dialogue depuis longtemps avec le PG ? Parce qu’il ne lui crache pas dessus ? Jetez-lui donc des pierres ! Oooouh l’écolo-traître ! Décroissanco-traître ! Booouh !
    Alors en France il y aurait 50% de crétins de droite, 49% de crétins faussement de gauche, qui n’entendent rien à l’écologie, et il y aurait vous, les purs, 1%, 0,001% même, une super-élite, une aristocratie de la pensée qui veut le bien du peuple mais qui seule a raison, qui aurait raison et pourrait mépriser tous les autres, les qualifier de faux écolos, etc. ?
    Mais pour qui vous prenez-vous ???

    Je ne comprends vraiment pas tant de sectarisme. Je m’énerve, désolé, parce que je vois que c’est le fascisme qui vient si nous n’unissons pas la gauche rapidement. Vous ne voyez pas l’antisémitisme ressurgir sans honte, vous ne voyez pas fleurir les théories du complot ? Vous ne voyez pas les neo-nazis exciter les musulmans contre les juifs ? Les pas bronzés contres les bronzés ?

    Vous seuls êtes la vraie gauche ? Présentez-vous ! Venez débattre lors des assemblées citoyennes du Front de gauche, venez critiquer le programme comme je le critique, de façon virulente si vous voulez, mais raisonnée. Tu te pleins de ma virulence Carfree, mais tu n’as aucun argument raisonné ni développé. Arrêtez votre poujadisme et votre sectarisme ! C’est lourd à la fin. Allez donc partouzer chez Nicolino.

  23. MinouMinou

    P.S. : aujourd’hui j’ai discuté avec un décroissant qui a commencé à me parler du Nouvel Ordre Mondial et d’autres délires. Dès que je lui ai fait comprendre que j’avais compris son délire antisémite et complotiste (complot juif, complot judeo-franc-maçon), il m’a dit « mais non, pas juif… sioniste ! »

    Un décroissant. Je vous jure que le mec est un décroissant. Il m’a sorti le premier argument venu des fascistes. Avec des copains nous sommes allés plusieurs fois dans une cité près de Lyon et nous avons eu droit, dans la même phrase, à « DSK juif franc-maçon-illuminati ».

    Oh, au passage le type était syndiqué depuis 10 ans, a toujours voté à gauche (L.O, NPA, etc.). Il était vraiment de gauche mais a sombré dans le délire fasciste. Et désormais c’est tous les jours que j’entends des saloperies pareilles. De plus en plus, et de plus en plus ouvertement. Ouvrez les yeux !

    P.P.S. : un samedi récemment un drapeau du JIHAD s’est incrusté dans une manifestation pro-palestinienne et ça ne gênait personne.

  24. CarFree

    Moa, de quel « rassemblement massif et volontaire de la véritable gauche » parles-tu? Franchement, je ne vois pas de quoi tu parles…

    La réalité, c’est que Mélenchon fera de 5 à 15% au premier tour (je ne prends pas de risques), et que le seul rassemblement se fera au second tour derrière… le PS! Mais je pense que ce n’est pas ce que tu entends par « véritable gauche »…

    Honnêtement, j’ai cru à une période que Mélenchon proposait « autre chose », qu’il apportait une véritable alternative. Grâce (ou à cause) des nombreuses démonstrations de Minou, je me suis intéressé au programme du PG, du FdG, aux déclarations de Mélenchon, etc. Et plus j’ai pris connaissance de ces éléments, plus j’ai compris que c’était du vent. Le programme du Fdg par exemple n’est qu’un catalogue de bonnes intentions, quasiment que des trucs de portée générale qui n’engagent à rien. Plus grave, de nombreuses contradictions qui démontrent l’incohérence de l’assemblage électoral FdG. Alors ça me fait bien rire quand j’entends Minou raconter qu’ils vont « enlever la pourriture de la tête des communistes »…

    Je vais prendre un exemple sur ce que je connais le mieux, à savoir la place de la bagnole dans la société. Dans le programme, rien sur l’automobile, seulement des bonnes intentions générales sur la gratuité des transports, gratuité des transports mise en place au passage depuis de nombreuses années dans des municipalités communistes… Cela doit relever sans doute de la « pourriture de la tête des communistes »… Par contre rien sur la reconversion de l’industrie automobile!

    Dans le même temps, on trouve de nombreux articles sur le site du FdG qui s’insurgent contre les délocalisations de PSA ou Renault et qui réclament du travail pour les salariés de l’industrie automobile française!

    Par contre, quand Mélenchon est interviewé par le journal La Décroissance, le discours change radicalement: « il faut remettre  en question la place de la bagnole »,  etc. Bref, un discours très adapté au public visé…

    Autre journal, autre discours: dans une interview à Bastamag, on découvre un tout autre Mélenchon. Le journaliste pose une question que l’on pourrait presque qualifier de complaisante, à savoir: « Comment faire pour que cette transition économique et énergétique soit socialement acceptable, pour les salariés du secteur automobile par exemple, ou pour les usagers de la voiture ? »

    Complaisante, car elle tendait une perche énorme à Mélenchon sur, par exemple, l’idée de reconvertir les salariés de l’automobile dans la fabrication de transports collectifs, d’énergies renouvelables ou que sais-je encore…

    Et quelle a été la réponse de Mélenchon? Je vous la cite in extenso:

    « C’est trop facile pour l’industrie automobile de nous mettre le couteau sous la gorge alors que rien n’a été fait pour essayer de changer le modèle énergétique des voitures. L’avenir c’est la voiture électrique ? Mais alors, il va falloir des centrales nucléaires en plus ! Donc on n’en finira plus de cette histoire. La clé, c’est la planification. Penser le tout. Pour l’automobile, il faut de nouveaux horizons techniques. Personne n’a envie aujourd’hui de renoncer à la mobilité. Comment concilier l’autonomie de la mobilité, son accessibilité, son confort et le fait que ce soit écologiquement durable ? C’est une question technique, c’est tout. On met des ingénieurs autour d’une table, et on leur dit de trouver. Les solutions existent. Si nous ne planifions pas, nous ne ferons rien de socialement acceptable. Nous ne pouvons pas sortir des énergies carbonées sans planification écologique. »

     

    Il y aurait beaucoup à dire sur cette réponse de Mélenchon. Déjà, il confond automobilité et mobilité. Si on comprend bien, renoncer à la voiture, c’est « renoncer à la mobilité »… Tout un programme!

    De manière plus générale, l’essentiel de sa réponse tourne autour des « horizons techniques ». En gros, c’est juste un problème technique ou, dit autrement, la technique va nous sauver (« il suffit que les ingénieurs se mettent au boulot »).

    C’est pitoyable et pathétique. Au passage, je m’étonne que ceux qui citent Heidegger à tout bout de champ puissent défendre un type comme Mélenchon qui « attend des solutions techniques »…

    Mais surtout, il ne faut pas dire aux gens que la bagnole n’est pas soutenable: « Personne n’a envie aujourd’hui de renoncer à la mobilité. » (Comprenez « à la bagnole »).

    Car le plus drôle ou le plus triste, c’est que mélenchon pense que le Fdg va arriver devant le PS au premier tour, alors il se doit de tenir un discours socialement acceptable pour le plus grand nombre, et donc ne pas dire clairement aux 40 millions d’automobilistes qu’ils vont droit dans le mur et que la bagnole, c’est mort! Si je peux comprendre un tel discours pour le PS (car ils seront a priori au second tour, eux), c’est risible de la part d’un gars qui fera moins de 15% et qui pourtant a pour devise, dans l’ordre: « écologie, socialisme, république ».

    Pour finir, il faut aussi parler de « l’autre manière de faire de la politique » promue par le PG. Comme dit Minou, il faut aller dans les « réunions de comité Parti de gauche » pour comprendre. J’ai donc été voir ce qui se passe par exemple dans le 06, effectivement ça donne envie:

    http://npa06nice.free.fr/IMG/article_PDF/article_a143.pdf

    Mélenchon est un bouffon.

  25. MOA

    Difficultés économiques, incompétence intéressée de nos dirigeants, iniquité de notre système aux valeurs plus que douteuses  et mémoire courte de l’homme-masse… mouais…. on y va droit et fort à mon sens (cf. europe centrale, Bulgarie, Hongrie…)
     

  26. MOA

    CarFree, mon commentaire précédent n »est bien sûr pas la réponse au tien… que je lirai plus en détail demain. Juste effectivement, je connaissais les déclarations de Mélenchon sur la bagnole sur bastamag; elles m’ont fait bondir également (et bien sûr le P »S » est bidon).

  27. MinouMinou

    « je m’étonne que ceux qui citent Heidegger à tout bout de champ puissent défendre un type comme Mélenchon qui « attend des solutions techniques »…« 

    Ahahah ! Je m’y attendais à celle-là ! Tu es tellement prévisible !
    Alors quoi, ai-je dit que j’étais d’accord sur tout avec Mélenchon ? Son avis sur la bagnole est désespérant, c’est vrai mais les propositions ne se limitent pas à mettre des ingénieurs autour d’une table qui cherchent-trouvent. La proposition principale, qui en effet n’apparaît pas dans le programme du Front de gauche – elle était dans celui du programme partagé du PG mais les cocos sont passés par là entre temps –, c’est la relocalisation de la production, mais aussi l’arrêt de l’étalement urbain et surtout l’arrêt d’urgence de l’agression publicitaire. Le programme du PG à l’origine était beaucoup plus complet, détaillé, mais apparemment les cocos se sont imposés et ont mis du « durable » un peu partout. C’est pour ça que c’est la guerre au Front de gauche, parce qu’une alliance avec ces malades mentaux c’est pas possible. Il y a de rudes débats.

    Ces propositions ne sont pas suffisantes mais l’avis de Mélenchon on s’en fout ce qui compte c’est que les gens se mêlent des affaires de la cité et qu’il y ait des referendums, des assemblées locales de citoyens. Je reconnais que cela n’engage à rien, mais alors que faire ? Tu n’as pas répondu à propos de la question cruciale, qui est de savoir qui a les « sens » écologiques décroissants aussi affûtés que toi en France ? Dans tout ce qu’on appelle « le peuple de gauche ». Y’en a beaucoup ? Comment tu vas faire pour rassembler les gens autour d’un projet radical, sachant que tu es un éco-terroriste, un ayatollah de l’écologie, etc., un empêcheur de la liberté de rouler en rond ? Ça tu ne réponds jamais hein. Par contre vomir sur Mélenchon ça c’est facile. Trouver un cas particulier d’un comité PG qui a fait de la merde à Nice pour en faire un cas général, « représentatif », c’est facile aussi. Ça s’appelle un préjugé.

    Au fait, si tu trouves si incohérent que je cite Heidegger « à tout bout de champ », tu devrais essayer de le lire, de façon à comprendre que ce n’est pas incohérent, car pour lui, on a encore pour peut-être deux mille ans à croire que la technique va nous sauver de la technique. Donc soit on se suicide tout de suite, soit on s’implique dans des associations locales qui ne changeront rien à la vitesse à laquelle la terre est détruite… soit on accepte que les gens, qui sont des cons comme dit Beckett (quel mépris !, non moi je dirais qui sont des techniciens – Heidegger dit « les fonctionnaires de la technique ») en ont encore pour très longtemps à penser et à voir toute chose sous un horizon technique. Voilà pourquoi il n’y a rien d’incohérent à parler à la fois de Heidegger et de Mélenchon ! Tu comprends ? Non ? Je parie que non, tu es buté, tu ne veux pas, ne cherche pas à comprendre.
    Heidegger était totalement pessimiste à la fin de sa vie. « Seul un dieu peut nous sauver ». « L’immense douleur qui passe sur la terre ne peut éveiller directement aucun changement, parce qu’elle est éprouvée passivement comme un objet offert à une action. » « Ce trépas durera plus longtemps que l’histoire jusqu’ici accomplie de la métaphysique ». L’humanité serait, selon Heidegger, appelée à subir le règne de la technique pendant au moins vingt-cinq siècles…
    « Seul parvient encore aux hommes le vacarme des machines, qu’ils ne sont pas loin de prendre pour la voix même de Dieu. »
    Je précise, comme tu ne prends pas le temps de lire ou/et mal, que cela ne signifie pas que Heidegger « croit en Dieu ». Non parce que tu es tellement prévisible, tu prends des trucs au premier degré et tout… Voilà c’était juste pour te démontrer que, comme Heidegger, je pense que l’homme court le risque de finir par ne plus être un être pensant. Mélenchon pense presque exclusivement techniquement, certes. Toi un peu moins ? Mais quand même pas mal ! Probablement que des centaines de générations penseront encore exclusivement techniquement. Ben oui moi je comprends ça parce que je lis un peu de philosophie. C’est prétentieux hein ? Eh bien si tu te mettais à essayer de voir plus loin que le bout de ton nez tu commencerais à philosopher. Parce que c’est le destin de l’humanité. En attendant, comme des cons, la majorité n’a pas d’autre croyance que la technique va nous sauver de la technique qui va nous…

    Tu ne changeras rien à ça. Rien. Les mecs à dreads, cheveux longs, reggae, bobos, ingénieurs rien, personne. Les catastrophes climatiques et nucléaires si. Mais quand on a fait ce constat il reste quoi ? Choisir le moindre mal, et comprendre que la fin de la pensée exclusivement technique ne verra le jour que dans très longtemps. Mais j’ai très bien compris où vous voulez en venir vous autres nicoliniens : vous attendez le carnage, dans 10, 20 ou 30 ans peut-être pour dire « on vous l’avait bien dit ». Et ça aura changé quoi, bande de cons ?

  28. MOA

    Minou : « L’humanité serait, selon Heidegger, appelée à subir le règne de la technique pendant au moins vingt-cinq siècles… »

    J’en profite pour vous inviter à lire le doc ci-après de Pièce et Main d’oeuvre.

    Pièce et Main d’oeuvre : « Nos lecteurs savent que nous n’avons pas coutume de les inonder à tout bout de champs d’innombrables missives. Nous nous permettons d’attirer l’attention sur cette étude qui est, d’après nous, l’une des plus importantes que nous ayons produites. D’avantage encore que d’ordinaire, nous vous pressons et prions de la lire (ici :  http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=329), de la faire circuler, d’en débattre avec vos proches, amis et camarades. »

    (Et pour le reste de ma réponse… plus tard…).

  29. MinouMinou

    Merci beaucoup Moa. J’irai plus souvent sur ce site. Cette étude est très intéressante, et très déprimante aussi…

  30. MinouMinou

    Tiens Carfree, si je peux te brosser une fois de plus dans le sens du poil, sache que je suis d’accord avec le fait que non seulement Mélenchon n’est pas un écologiste révolutionnaire, mais en plus il est tout à fait possédé par cette transe technicienne dont il est question dans cette étude de « Pièce et main d’œuvre ». Savais-tu qu’il a fait au moins deux fois référence au rêve atroce de Condorcet : l’homme un jour vaincra la mort. Comment ? Par la technique, toujours la technique, le progrès technique ! Eh oui, je suis conscient de ça, alors merci d’arrêter de faire ton Nicolino en affirmant ou en sous-entendant que tous ceux qui soutiennent Méluche boivent ses paroles, « lui vouent un culte », qu’ils lui sont soumis, que c’est un « chef », un « gourou », etc.
    On peut admirer quelqu’un sans être entièrement d’accord avec lui. J’admire sa culture (en partie), son républicanisme, sa détermination, son authenticité, sa capacité à se remettre en question, voilà. Personne n’est parfait. Toi peut-être ?

  31. MinouMinou

    Au fait je remarque que comme d’habitude tu n’as pas répondu aux questions que j’ai posées plus haut. Tu te contentes d’une banalité telle que « le PS n’est pas la vraie gauche », mais tu ne dis pas qui est la vraie gauche. Alors vas-y, je te pose la question : c’est qui, c’est comment ? La gauche unie ça ressemble à quoi ? Comment tu fais pour mettre tout le monde d’accord sur la bagnole ? Sur Paul Ariès, tu n’as rien répondu. Ma remarque t’a donc posée problème ? Considères-tu que Paul Ariès, qui collabore avec le PG (oh, le collabo !) aussi est un « bouffon » ? Je parie que tu ne répondras pas. Ahahah !

  32. CarFree

    Bon, si je résume, l’avis de mélenchon est désespérant, il n’y a rien dans le programme du front de gauche, c’est la guerre au front de gauche car personne n’est d’accord avec personne, le front de gauche est un ramassis de « malades mentaux », l’avis de mélenchon « on s’en fout », « tout cela n’engage à rien », et le reste à l’avenant…

    Tu es pitoyable, c’est tout ce que tu as à dire? Bien faible pour quelqu’un qui exige en permanence des autres démonstrations et explications… Franchement, à ce stade de la réflexion, tu prouves une seule chose, à savoir qu’il faut « croire religieusement » mélenchon et tout ce qui sort du front de gauche. C’est ton problème, pas le mien.

    Pour Heidegger, j’admire ton double discours (le même que mélenchon sans doute). En effet, je ne compte plus les fois où, littéralement, tu chies à la gueule de tes contradicteurs quand ils ont l’outrecuidance de te parler de « solutions techniques ». Mais quand il s’agit de mélenchon, « c’est pas grave », « c’est pas de sa faute », « il faut attendre au moins 25 siècles pour que les choses changent », etc.

    La réponse de mélenchon à bastamag est quand même assez éloquente; à vrai dire, je ne pense pas que Carlos Goshn dirait autre chose: « laissez travailler les ingénieurs », « on a des solutions techniques », etc. Bref, de la grosse merde en barre…

    Par contre, qui t’a dit que « j’avais les sens écologiques décroissants affûtés »? Tu essayes de me faire passer pour qui? Pour celui qui joue à plus décroissant que moi, tu meurs? Perso, je suis loin d’être irréprochable, mais là n’est pas la question. On s’en fout! Ce n’est pas un concours de décroissance où mélenchon arriverait en dernière position… Il s’agit juste de dire que le programme de mélenchon, c’est de la merde, du vent, et tu le dis toi-même d’ailleurs!

    Egalement, pourquoi me demander comment je vais « faire pour rassembler les gens autour d’un projet radical, sachant que je suis un éco-terroriste, un ayatollah de l’écologie, etc., un empêcheur de la liberté de rouler en rond ? » Que je sache, je ne suis pas mélenchon et je ne compte pas briguer les suffrages des électeurs aux prochaines élections… Donc, une fois de plus ta question est nulle et non avenue.

    En terme de « mobilisation de masse », je m’occupe de Carfree France et ça me prend déjà pas mal de temps. On va pas mettre 2 millions de personnes dans la rue demain sur un claquement de doigts, mais depuis 2004, on progresse… Et si ce qui est fait sur Carfree depuis 2004 te fait chier, pourquoi viens-tu poster des commentaires? Si on est trop élitiste pour toi, vas voir ailleurs et vas fonder un blog populaire sur mélenchon, heidegger et qui tu veux…

    Pour les magouilles du PG dans le 06, une fois de plus tu racontes n’importe quoi. Je n’ai pas généralisé, je n’en ai pas fait un cas général, j’ai juste montré ce qui existait à un endroit donné. Chacun en tirera les conclusions de son choix…

    Sinon, je ne savais pas que le nicolinisme était une école de pensée… tu veux sans doute parler de nihilisme? Non sérieux, j’aime bien nicolino mais jusqu’à un certain point seulement… Exactement comme toi d’ailleurs…

  33. CarFree

    Pour Ariès, je ne pense pas que ce soit un bouffon. A la différence de mélenchon, il ne se présente pas, lui, aux élections. Il a exprimé son point de vue sur le rôle du mouvement décroissant sur les élections présidentielles (pas de candidat, faire gagner la gauche contre sarkozy); Après, s’il fait quoi que ce soit avec mélenchon, c’est son choix! Perso, je ne suis pas un inconditionnel d’Ariès, j’aime bien certaines de ses analyses, je ne partage pas son rapprochement avec le FdG… mais je suis bien entendu d’accord sur l’idée de faire dégager sarkozy; Sauf que ce n’est pas le FDG qui va nous débarrasser de sarkozy, mais le PS!

    Merde, j’ai répondu à ta question! Encore une fois planté! Ahahah !

  34. MinouMinou

    Nous verrons qui s’est planté en avril 2012. Vous n’arrêtez pas de gober du sondage. Allez quoi, le Front de gauche peut passer devant le PS. C’est une probabilité. Nous verrons bien.

  35. CarFree

    Tout est probabilité, sauf qu’il faut être aussi lucide. La France est un pays de droite, tous les présidents de la 5ème république étaient de droite, y compris Mitterrand! Alors on peut espérer n’importe quoi, mais d’ici mai 2012, la France ne va pas se réveiller d’extrême-gauche… A priori, si tout va bien, on aura hollande ou aubry. Dans le premier cas, on aura une politique de droite libérale, dans le second une politique de droite sociale…

  36. Anartoka

    Et si on reprenait ce débat après les présidentielles, histoire d’avoir un débat plus constructif…
    La démocratie participative est un mythe, c’est bien pour cela que l’on voit apparaitre des indignés et des occupations « wallstreet » qui réclament une démocratie. Le progrès, c’est la démocratie directe. Jouer le jeu de la 5ème république, c’est être toujours perdant. Il faut ré-apprendre aux peuples le gout de la révolte et de la révolution pour instaurer pourquoi pas une 6ème république basé sur l’humain et son environnement, la démocratie directe et l’autogestion.
    L’insurrection arrive c’est un fait. La question n’est pas de savoir quand elle aura lieu mais de savoir comment la rendre révolutionnaire et attaché aux idées défendu sur Carfree (par exemple). Ne nous y trompons pas, l’insurrection populaire demandera de consommer toujours plus…

  37. Alain

    Minou dit « Nous verrons qui s’est planté en avril 2012. ». Moi, j’ai déjà ma petite idée: c’est les votants. Ils croient, ils votent et après ils pleurent.
    Mon dieu, mais y’a Mélenchon? Qui n’aime pas la croissance mais va défendre les usines de la croissance. Parce que quand même, si les patrons ont des bmw, c’est pas normal que les ouvriers n’en aient pas… Hum… merde alors, c’est vrai quoi? On va pas tous rouler en vélo: patrons et ouvriers. Surtout pas lui, d’ailleurs.
     
    Minou, t’as le droit d’y croire. Ca t’a pas suffit l’histoire? T’en connais un qui n’a pas tapé dans la soupe en te promettant la lune, et pendant que tu regardais la lune, ils te faisaient tes poches? Tu ne les a pas déjà assez  vu, tous ses vieux de 70 ans qui depuis 40 ans, nous promettent l’IDEE qui changera le monde, sans que celui-ci ne change d’un pouce?
    Allez, crois-y!!! Ca les arrange. Sans toi, ils ne sont rien, sans eux, tu es libre.

  38. MinouMinou

    Alain, je ne crois en rien du tout, j’ai juste un peu d’espoir que la populace devienne… moins populacière. Comment faire ? Nous sommes une minorité à voir, à sentir le carnage écologique, avec notre cœur, notre flair, nos yeux et notre entendement. C’est un fait. Ce n’est pas du mépris, c’est un constat. L’esclave n’a pas le temps ni la force de penser, de s’informer, de s’éclairer. Comment éclairer les beaufs, les esclaves, les résignés ? Je comprends votre critique de Mélenchon. Mais comment éclairer les beaufs ? Je ne crois pas en Mélenchon, j’espère juste en la capacité qu’il a d’intéresser le peuple à la politique, à l’insurrection, à sa dignité. Ce n’est pas une croyance. Pourquoi toujours cette caricature ? Ce que je dis c’est : la prise de conscience est trop longue à venir, il sera bientôt trop tard. Et vous vous dites : elle viendra… un jour. Mais si c’est trop tard ? Anartoka n’est pas dupe, ni toi ni Carfree ; pour le moment, et pour un moment encore, « ne nous y trompons pas, l’insurrection populaire demandera de consommer toujours plus… », du moins elle ne se sentira pas concernée par le devoir face à l’extrême urgence où nous sommes. Peut-être le sera-t-elle quand il sera trop tard. Dans ce cas peut-être que j’aurais eu tort, mais vous aussi.

  39. MOA

     
    CarFree : de quel « rassemblement massif et volontaire de la véritable gauche » parles-tu? Franchement, je ne vois pas de quoi tu parles… »
     
     

    Normal, ce rassemblement n’existe pas. Mais cela n’empêche pas comme que, comme dit précédemment, c’est l’objectif à atteindre selon moi si l’on veut avoir une chance de changer ce système capitaliste, sur-productiviste, et de sur-comsumériste qui nous mène droit dans le mur avec les conséquences environnementales et humaines dramatiques.

    Les initiatives locales et/ou de faibles ampleur (en nombre) si elles sont absolument nécessaires -et louables-, ne pourront pas amener le changement malgré toute leurs bonnes volontés et le vent de fraîcheurs qu’elles apportent (Attac ne fera jamais le poids face au FMI, les AMAPs ne feront jamais le poids face aux centrales d’achat, la presse alternative ne fera jamais le poids face à TF1, les Forums Sociaux face au G8, G20? pas le poids).

    Bien entendu, il faut encourager et participer à ces initiatives mais il ne faut pas oublier qu’en face c’est un rouleau compresseur financier, idéologique, médiatique, technique qui a toute latitude pour imposer ses choix.

    De là se pose la question que reste-t-il qui permettrait un tel rassemblement ?

    Un parti politique défendant les véritables valeurs de gauche qui cherche à fédérer… Fédération chaotique? certes mais qu’avons nous d’autres?
    Avec le risque que le gars une fois au pouvoir se foute de notre gueule? certes, mais qu’avons nous d’autres?… et qu’est ce qui nous empêche d’imaginer une pression continue… y compris -surtout- le lendemain de l’élection pour bien lui faire comprendre qu’on est pas dupe?
    Et qui serait susceptible de réunir une masse de gens le lendemain d’une élection pour « bien lui faire comprendre »?
    Une/des organisations bien implantées sur le territoire et dans la culture de lutte, déjà organisée… dotée d’une bureaucratie à gerber? flinguant un mouvement en acceptant des négociations moisies avec le gouvernement? oui…

    …mais qu’avons nous d’autres pour créer se rapport de force, cette masse critique, sans quoi rien ne sera possible face au rouleau compresseur?
     
    La révolte, révolution? pas assez calé sur le sujet mais intuitivement, il me semble que sans organisation préalable, sans préparation des « esprits », il y a des chances que :
    1- cela ne se produise pas
    2- et/ou que cela n’aboutisse à pas grand chose.
    cf. la remarque d’Anartoka sur les revendications probables de l’insurrection.
     
    Bref, pour 2012, y a t il des chances qu’un tel parti prenne le pouvoir? non, mais qu’avons nous d’autres?
     
    Après 2012? on ne peut pas prévoir mais on peut observer ce qui se passe en Amérique Latine et se dire que c’est possible.
     
    Pour 2012, le P »S » passera? oui, sans doute mais pas grâce à mon bulletin… par contre un autre parti l’aura au 1er tour et je continuerai à agir individuellement et localement et à soutenir/encourager des initiatives comme celles de M. Wittmann.

     

  40. Alain

    Minou:
    « Avoir l’espoir, j’espère… » C’est là dessus qu’ils espèrent aussi.
    « Comment éclairer les beaufs? » Pourquoi vouloir éclairer ceux qui n’ont pas envie d’être éclairés?
    En réalité, certains sont gavés à la bêtise et n’en démordront pas. Pas la peine de s’attarder sur les cons, les beaufs. Et pas la peine non plus de s’attarder sur les politiciens. Comme du temps de Rome: du pain et des jeux. Voilà le programme.
    La connerie éclaire le monde, le politicien tient la lampe.
    Nous ne sommes pas au temps des esclaves. Juste au temps de la servitude volontaire. C’est le même final mais la cause est différente.
     
    L’A10 à Tours, c’est grosso-modo 61 morts par an. Des taux de No2 au dessus des normes sanitaires. Pas un politicien ne la fermera. Pas un con sur cette autoroute ne se priverait de sa bagnole. Rien à attendre. Pire, ça continue d’urbaniser à côté et parait même que « les nouveaux batiments protégeront de la pollution » (Elus locaux de St Pierre Des Corps). Voilà cette fameuse gauche poubelle. Des menteurs, des voleurs, et la masse qui la vote: des cons!
    La démocratie: une mascarade…

  41. Tassin

    Ben dans tout ça hier soir j’étais à la réunion du comité pour la municipalisation de l’eau dans ma commune face à un privé dont les prix sont près de 3 fois (sisi!!) supérieurs à ceux des régies publiques voisines et dont le réseau accuse… 30% de pertes! Un vrai cauchemar.
    Et bien dans ce comité c’est marrant mais on ne retrouve presque que des élus ou des sympathisants du Front de Gauche, quelques PS et aucun Verts qui se sont abstenus lors du vote en conseil municipal pour la municipalisation!
    Alors qui c’est qui fait avancer les choses sur le terrain?

  42. JiBOM

    « Il faut rêver très haut pour ne pas réaliser trop bas. » (Alfred Capus)
    Pas besoin d’être dupe pour oser soutenir des candidats n’ayant a priori aucune chance d’être élus ou risquant de décevoir ensuite. L’erreur serait justement de considérer le combat perdu d’avance pour ne pas agir ou, pire encore, voter « utile » (conception anti-démocratique présupposant que les idées dominantes sont les plus partagées).
     
    Il est certain qu’un nouveau paradigme ne se mettra jamais en place du jour au lendemain. Le formatage culturel (voire cultuel) ambiant est puissant car auto-alimenté (sans jeu de mot pourtant !). Alors il faudra du temps, des révolutions… et des déceptions. Mais, pour reprendre MOA, qu’avons-nous d’autre ?

  43. Jean-Marc

    @ Nadia :
    dans un futur proche, il y aura naviki, un portail européen des voies vertes et véloroutes :
    http://isabelleetlevelo.20minutes-blogs.fr/archive/2011/09/24/naviki-vers-un-portail-europeen-des-voies-vertes-et-velorout.html
    Mais actuellement,pour la france, regarde les liens du blog de ce couple de cyclorandonneurs :
    http://sans-toit-ni-loi.over-blog.com/
    forum de cyclo-rando, site de couch-surfing (pour dormir au chaud de temps en temps : http://www.warmshowers.org/), site d’itinéraires pour cyclistes (http://gpsies.org/ )
    bonne route à toi 🙂

  44. Alain

    On voit bien ce qu’est la politique:
    On a mointebourg qui prône la démondialisation. Arrive 3ième au vote et déclare écrire aux deux premiers pour faire avancer ces idées, tout en ne donnant pas de consigne de vote.
    Hollande lui dit « démondialisation? Surtout pas. Juste régulation ».
    Montebourg soutient alors Hollande et va lui manger dans la main.
     
    C’est beau la politique…

  45. MinouMinou

    Alain pour le coup je suis d’accord. C’est affligeant. Depuis le début je disais à mon entourage de ne pas aller voter Montebourg, que de toutes façons il soutiendrait le vainqueur, quel qu’il soit. Mais alors là c’est le festival : il soutient Hollande avant le deuxième tour. Préparez-vous pour la guerre civile…

  46. Alain

    Ben oui, c’était couru. Comme tous, je dis un truc, je fais l’inverse. Tout comme Melenchon qui compare la couleur de ses idées avec la couleurs de sa cravate (rouge) pour dénoncer Montebourg.
    Sauf que moi, j’habite dans une ville rouge et c’est: Urbanisation forcée même dans les zones inondables, aucune prise en compte de la pollution, un coup de peinture « zone 30 » et hop! grosse propagande verte, Véolia gérant la flotte et la mairie qui soutient.
    Rouge, blanc, bleu, vert!!! Décidément quelque soit la couleur… Pas près de changer le monde. Tribun d’habord, menteur ensuite.
     
    Makhnovtchina, Makhnovtchina,
    Tes drapeaux sont noirs dans le vent,
    Ils sont noirs de notre peine,
    Ils sont rouges de notre sang,
    ILS SONT NOIRS DE NOTRE PEINE,
    ILS SONT ROUGES DE NOTRE SANG!

  47. MinouMinou

    Mais merde c’était de l’humour le coup de la cravate, arrête ! Mélenchon a toujours dénoncé cette guignolisation de la politique, il a toujours dénoncé qu’on dénigre le fond pour la forme, les idées pour la rhétorique, l’authenticité pour l’apparence. C’est incroyable de tomber dans le panneau de la sorte ! Son petit mot sur la couleur de la cravate était IRONIQUE. C’est une petite provocation gentillette.

    Pourquoi tu cherches toujours le moindre truc pour critiquer ?

  48. Joshuadu34joshuadu34

    Insiste pas, Alain, dès que la politique est abordée, notre Minou monte sur ses grands chevaux pour « rassembler » (sauf le NPA, LO, le POI, les ANARS, les Communistes, enfin bref, sauf ceux qui veulent pas mettre le doigt sur la couture quand Jean-Luc dit de le faire…).
     
    J’avoue avoir eu quelques crises de rire, Minou, tu as vraiment fait TRES fort, sur tes interventions… Aller dire que les anars, qui sont, dans les mouvements indignés, souvent majoritaires, sont contre les indignés, c’est soit faire preuve d’une ignorance des mouvements, soit faire preuve d’un aveuglement total… Mais bon, puisque ce sont forcément les autres, les pas gentils qui veulent pas voter mél qui sont de la merde, on est dans la droite ligne…
     
    Pour en revenir au sujet initial, qui n’était pas Mel, j’avoue que j’apprécie la démarche, même si je ne partage pas la totalité des vues de Clément, au moins, lui a l’honnêteté d’aller jusqu’au bout de ses convictions, chose rare aujourd’hui (et oui, pour répondre d’avance à Minou, c’est aussi loin d’être le cas de Mel) !

  49. MinouMinou

    Écoute-moi bien petit rigolo : personne ne me dit quoi faire. Tu as compris ? Ne joue pas à ce jeu avec moi. Ne me dis pas « quand Jean-Luc  dit de le faire ». Tu as tout faux là. Cesse cette caricature, petit. OK ? Tu arrêtes là. Va salir quelqu’un d’autre stp. Va plutôt salir les communistes, qui eux, oui, ont un maître, un gourou : le saint Nucléaire et le saint Productivisme. Nous étions nombreux aujourd’hui du PG à la manifestation contre le nucléaire au Bugey. Pas un communiste. Pas un. Comme d’habitude, ou presque. C’est dans leur « culture », leur « tradition ». La connerie est une tradition chez eux. Eux ont des maîtres. Pas moi. Donc ferme un peu ta gueule stp.

     

    Merci. Je n’ai aucun maître. STOP les caricatures. Va caricaturer ailleurs merci au revoir.

  50. Joshuadu34joshuadu34

    depuis le tout premier commentaire, Minou, tu te montre sectaire, classant, classifiant dans une volonté de dénigrement que, malheureusement, tu suis de plus en plus souvent, tout autre courant de pensée que la tienne, crachant sur ceux qui refusent la sainte parole et les saintes écriture de Maître Jean-Luc, et tu t’énerve parce qu’on ne supporte plus ce discours sectaire ???
     
    Tu sais, Minou, que je t’apprécie plutôt, mais tes commentaires prennent maintenant systématiquement une tournure assez dangereuse, pour ne pas dire automatiquement insultante, ne t’étonne pas, dès lors, de te faire remettre à ta place !
     
    Quand aux caricatures, tant que tu tenteras d’oeuvrer dans ce style, tu en prendras dans la gueule ! Ça te plais pas ? Dommage, mais alors ne commet pas de tels amalgames ridicules, tu n’en prendras pas non plus ! Surtout quand, comme tu le fais, c’est sur un ton de méppris que tu les poses !

  51. MinouMinou Chon, banni pourquoi ?

    « Aller dire que les anars, qui sont, dans les mouvements indignés, souvent majoritaires, sont contre les indignés, c’est soit faire preuve d’une ignorance des mouvements, soit faire preuve d’un aveuglement total… »
    Je n’ai fait que prendre un cas particulier, comme Carfree l’a fait avec le fameux comité du PG de Nice. Tu sais très bien que je sais que les anarchistes sont majoritaires dans les mouvements des Indignés. Mais j’ai juste pris l’exemple de ce qui se passe ici dans mon université : des anarchistes ont déployé une grande banderole proclamant que « l’indignation est la gangraine de toute révolution ». Au passage, gangrène s’écrit gangrène, pas gangraine. Et tu as écris plusieurs dizaines de fois le mot méppris, ou meppris. Non, c’est mépris. Et avoir « tort », pas tord. Bref, peu importe. Tout ça pour dire que dénoncer des cas isolés ne signifie rien. Et je prenais l’exemple du mépris de certains anarchistes envers les Indignés seulement pour montrer les divisions de la gauche. Ce n’était qu’un constat. Alors que Carfree a dénoncé des problèmes relatif à un comité pour flétrir tout le PG.
    Je comprends que j’ai été censuré pour des insultes, mais je prie le modérateur de bien considérer que je prends pour la pire insulte qu’on me dise que j’ai un « maître ». Je préfère être un sale con, un connard, un tas de merde, etc., tout ce que vous voulez, mais pas ça. Ou alors faut censurer aussi celui qui m’a insulté, non ?

  52. Joshuadu34joshuadu34

    Maître Capello, prince de l’orthographe, n’était connu que pour ses talents de cruciverbiste, pas de philosophe ou de sociologue…
     
    Comme je l’ai dis plus haut, Minou, n’utilise pas l’amalgamme si tu ne veux pas qu’on te retourne cette arme là… Et comme je l’ai dis ailleurs, je ne juge pas un homme politique sur ses paroles, mais sur ses actions… Donc, concernant Mélenchon, j’attend de voir pour le juger vraiment, histoire de savoir si ses changements sont réels et profondément implantés, ou juste électoralistes ! J’avoue toutefois que de déjà l’entendre parler d’une possibilité d’accord avec le ps, avant même le premier tour, me laisse comme un gout rance dans la bouche, et, pour moi, ne plaide pas en sa faveur (et surtout me ramène à d’autres commentaires laissés précédement concernant l’opportunisme que je ressent, à tort ou à tordre je l’espère) !
     
    Mais, encore une fois, le sujet, ici, n’est pas Mélenchon… Alors pourquoi ne pas plutôt parler de Clément qui, comme je le souligne au dessus, peut porter à désaccord, mais a au moins le mérite de l’honneteté dans les actes, par rapport à ses mots ? Un tel sujet aurait au moins éviter une bonne partie de la tartine indigeste laissée ici…

  53. Joshuadu34joshuadu34

    Dans un reportage filmé lors de la dernière Fête de l’Humanité et diffusé dimanche 25 septembre sur Canal+, on voit un militant s’approcher de Jean-Luc Mélenchon juste après la visite de Martine Aubry et lui lancer : « je voudrais savoir s’il y a un débat ou si c’est juste pour la télé ? Il y avait Martine, elle ne s’est pas exprimée et on ne sait pas ce qu’elle est venue faire à la Fête de l’Humanité… »

    Très agacé, Jean-Luc Mélenchon lui répond sans ménagement: « bon, redescends (de la tribune), s’il te plaît. Dehors ! ».
    – Le militant : « Non, pourquoi je redescendrais ? »
    – Jean-Luc Mélenchon : « Si tu es un militant, tu es discipliné ! »
    – Le militant : « Non, attends, tu vas pas me faire la leçon ! »
    – Jean-Luc Mélenchon : « Si, je te la fais. Dégage ! »

    Le militant communiste est ensuite poussé hors de l’estrade par l’entourage de M. Mélenchon tout en lançant : « Il n’a pas à me dire ça… Moi, je suis pas journaliste, Jean-Luc ! ».

    Voilà un bel exemple, puisqu’un militant, c’est discipliné et, donc, ça ferme sa gueule, pour Jean-Luc… Belle vision, bien loin d’un communisme pro-URSS de sinistre mémoire, on le voit… En tous cas, perso, ça me donne vraiment pas envie et ne me secoue pas l’usine à rêve, mais chacun son truc…

  54. Nico

    @ Joshuadu34 et Minou: excusez-moi si nous pouvons réorienter un peu votre débat: votre Mélenchon en question, a t-il une voiture ou pas? Si oui, quel type de voiture? et si non, depuis quand a t’il abandonné la bagnole, et pourquoi? Son programme politique parle de bagnole, ou pas du tout? Merci de votre diligence. 🙂

  55. MinouMinou

     
    Joshua, allons ! Recopier les dépêches de l’AFP et les news de TF1-CANAL+, franchement ! Voyons… ce n’est très sérieux. Je te pensais moins moutonnier…

    Mélenchon s’exprime sur son blog à propos de la campagne de harcèlement de CANAL+ dont il est l’objet :

    « Ceux qui préféreraient que j’ai parlé autrement ne tiennent pas compte de l’ambiance qui régnait ni de la nécessité qu’une volonté impérieuse s’affirme pour que la situation soit de nouveau maîtrisée. […] Ceux qui ont dominé une telle situation sans hausser le ton ont toute mon admiration. Que quelques bonnes âmes n’aiment pas ce style montre à quel point ils n’ont plus aucun contact avec la réalité. L’appel à la discipline militante fait jaser. Le mot fait peur ? Pourquoi ? Ma propre vie est faite d’une discipline constante. Permanente. Du matin au soir. […] Mon emploi du temps, mes discours, mes textes, mes allées et venues, tout est décidé collectivement, planifié et soumis à cette discipline, heure par heure. J’y obéis de mon plein gré parce que je suis un militant et un responsable politique qui ne veut pas gâcher la peine que se donnent les dizaines de personnes que l’action engage. Deux provocateurs armés d’une caméra et un chroniqueur mal dans sa peau n’y changeront rien. »

    Autre chose : explication du fameux épisode sur le blog d’Alexis Corbière : http://www.alexis-corbiere.com/index.php/post/2011/09/28/Dimanche-%3A-Chronique-d%E2%80%99une-petite-provocation-contre-Jean-Luc-M%C3%A9lenchon%E2%80%A6
    Encore autre chose : je suppose que tu n’ignores pas que le coup avait été fait à Besancenot : des militants du PS, complices de journaleux, s’étaient fait passer pour des militants du NPA pour faire le même genre de truc. Il y a une video sur internet, je vais essayer de la retrouver pour toi, puisque apparemment les images, c’est la vérité.

    P.S. : tu es tellement prévisible, hélas !
     
     

  56. MinouMinou

    À tous ceux qui ne sont pas crédules comme Joshua, je propose que vous vous fassiez une idée par vous-mêmes en prenant le temps de lire l’explication de Mélenchon (vers le milieu de cette note de blog du 28 septembre)
    Le montage de CANAL, que Joshua a gobé tout rond, prouve une fois de plus la toute-puissance des médias. Joshua a pourtant un esprit critique, fin, investigateur, qui se méfie des méthodes des médiacrates. Il appelle les médias les « meRdias », d’ailleurs.
    Ah, Joshua, ce soir tu me fais beaucoup rire ! Mais soyons sérieux. Auras-tu le courage de reconnaître que tu es tombé dans le panneau ? Prendras-tu les 3 minutes et demi pour lire le point de vue de Mélenchon sur la fameuse Affaire du « militant communiste » ?
    En prendras-tu 5 de plus pour lire l’explication d’Alexis Corbière ? Je l’espère. Tu feras preuve alors de plus d’esprit que tu en as eu en RECOPIANT une dépêche AFP, que TF1 et tous les autres ont eux-mêmes recopiés. Ce n’est pas à ton honneur de recopier une dépêche AFP, Joshua. Ce n’est pas à ton honneur de te faire le relais d’un montage de CANAL+, coupé, coupé, et encore coupé dans un but bien précis, très politique. Ce n’est pas du tout à ton honneur.

  57. MinouMinou

     
    Bonsoir Nico, la réponse à tes trois premières questions est dans la première vidéo de ce billet.

    Cet élément n’est pas satisfaisant. “Son” programme politique concernant la bagnole n’est pas satisfaisant. Ce qui m’intéresse, concernant cette partie du programme, c’est la proposition de débats publics sur la question des choix énergétiques et productifs, suivis non seulement de référendum, mais d’assemblées populaires locales. Il y a aussi des propositions de mesures telles que la relocalisation de la production, la promotion des « circuits courts », mettre tous les camions qui passent de Belgique en Espagne sur des trains, la gratuité des transports publics, l’interdiction de la publicité, mais tout ça ce ne sont que des paroles, selon certains. Pour ma part je ne juge pas avant d’avoir pu constater. Je suis insatisfait des propositions sur la décroissance, l’industrie, la bagnole. Bon, je pense qu’un rapport de force avec le capitalisme, que le fait de briser les exemplarités des comportements des riches aura un effet dans les têtes. Je ne suis pas optimiste. Il y a trop peu de citoyens adultes qui comprennent que la décroissance est la grande question qui se pose à l’humanité tout de suite, et trop de beaufs prêts à mourir pour ne pas lâcher leur bagnole, leur ordinateur, leur si belle modernité.
    Cette vidéo pourra par ailleurs servir à Joshua, de manière à ce qu’il comprenne un peu mieux la raison du harcèlement des larbins de CANAL+ à l’encontre de Mélenchon et le mépris du peuple tout entier.
    Joshua, puis-je te conseiller de visionner cette autre vidéo, de façon à ce que, à l’avenir, tu te méfies un peu des bidouillages de CANAL+ :
    CANAL+ méprise la jeunesse et le peuple tout entier
    Vous remarquerez que j’ai pris une heure pour prendre le temps de répondre en détail au copié-collé de Joshua.
    Joshua, combien de temps t’ont pris les petits clics nécessaires à ton copié-collé ? 1 minute ? 10 secondes ? La réponse m’intéresse beaucoup. Vraiment. Je suis curieux de savoir quel est le record de rapidité pour pouvoir discréditer quelqu’un sans avoir à argumenter.

    P.S. : à ceux qui trouvent mes réponses trop longues, je demande : trouvez-vous normal de flétrir quelqu’un par le moyen d’un vulgaire copié-collé de l’AFP qui a pris quelques secondes ? La réponse m’intéresse beaucoup.

  58. MOA

    On mesure là toute l’utilité d’une émission comme « arret sur images »… ah mince ils ont été dégagés de la télé de masse, c’est vrai…
    Et jean-michel apathie twittant la depeche afp…. ca c’est du journalisme ! il doit avoir un paquet de… suiveur (sic), non?

  59. Tassin

    @ Joshuadu34 :
     
    Moi j’ai trouvé rigolo le fait que Jean-Luc vanne un coco sur leur autoritarisme!

  60. Nico

    @ minou: « Bonsoir Nico, la réponse à tes trois premières questions est dans la première vidéo de ce billet.

    je viens donc d’apprendre que Mélenchon est un sans voiture (un carfree!…), et apparemment un anti-voiture qui n’ose pas le crier de but en blanc sur tous les toits pour l’instant, sans doute de peur de se mettre trop d’électeurs à dos….Je veux bien croire qu’il est stratégique et que dans ce cas, ses propos anti-voiture devraient monter en puissance au fil du temps. Affaire à suivre!…

  61. MinouMinou

    Salut Tassin,
    1. Ce n’était pas un communiste du PC.
    2. Ça pouvait très bien être un provocateur du PS (comme ça avait été le cas avec Besancenot ici).
    3. Ça pouvait aussi être un communiste « identitaire » (oui, un grand nombre de cocos se nomment eux-mêmes ainsi) de « La Riposte » (j’ai été abonné un an à ce journal en 2007, qui était très intéressant avant de devenir un torchon).
    En regardant bien la scène dont parle Joshua, on peut apercevoir un bagde « La Riposte » sur la veste de l’homme à qui Mélenchon dit de dégager. Mais là n’est pas le problème. Le problème c’est que cette personne a bien organisé son coup, bien devant les caméras, pour « faire le buzz ». Comme avec l’affaire du « pauvre petit étudiant ».
    Tiens Joshua, si prompt, comme un prêtre, une autorité morale, à donner des leçons de politesse, que penses-tu de l’affaire du « pauvre petit étudiant » de mars 2010 ? Tu sais, ce montage, encore une fois de CANAL+, pour « faire le buzz », « faire du clash », où l’on voit un extrait de Mélenchon engueulant un « pauvre petit étudiant en journalisme » ?
    Tu sais, le fameux extrait de quelques secondes, relayé et commenté en boucle dans tous les médias, alors que l’altercation dure plus de 6 minutes ? Là encore, je serais très intéressé de connaître ton point de vue. Mais peut-être ne le donneras-tu pas car tu auras trop honte d’avoir été victime à ce point de la puissance d’injonction que la cléricature médiatique a exercé sur toi…
    Ah, c’est triste de voir Joshua, si prompt à citer Guy Debord, grand analyste des médias, tomber si bas dans l’absence de critique.
    Et comme j’aimerais voir comment toi tu réagirais, si tu étais harcelé en permanence par des journalistes qui te suivent partout comme des mouches, te posant toujours les mêmes questions, inlassablement, éternellement : le vote utile, le ralliement au PS ! Mais Joshua réagirait sûrement comme un saint.
    Comme j’aimerais voir comment tu réagirais quand quelqu’un se jette sur toi, sans que tu saches si c’est pour t’agresser (ce qui est arrivé à Mélenchon) ou te serrer amicalement dans ses bras. Là encore, nul doute que tu réagirais comme un saint.
    Mélenchon est un homme comme un autre. Pas un saint. Pas un prêtre. Pas une autorité morale. Pas un modèle de vertu. Je pense qu’après tous les arguments que j’ai donné contre l’esprit moutonnier de saint Joshua, saint Joshua ne reviendra pas de si tôt.

  62. Nico

    @ minou: oui,les medias ordinaires comme CANAL+ sont généralement falsificateurs et tricheurs pour faire le jeu des lobbies qui les possèdent ou les financent. Bref, pour avancer sur Mélenchon, tu m’as bien répondu sur son rapport à la bagnole.
    2ème point concret important: Mélenchon et L’écologie générale:Qu’en pense-t’ il? As-tu encore des vidéos pertinentes? ou un extrait de son programme écrit?

  63. Alain

    @nico:
    Si Mélecnhon n’a pas de voiture, c’est parce qu’il a des voitures de fonction avec chauffeur. J’ai pas fouillé l’info (Minou va me sauter dessus) mais il s’est visiblement fait attraper à avoir une voiture de fonction avec chauffeur alors qu’il n’avait plus de fonction. La défense qu’aurait trouvé ses amis, c’est que c’est un ancien ministre et qu’il avait donc droit à une voiture de fonction et qu’on ne pouvait guère s’émouvoir de çà.
    Reste un fait: Mélenchon est un tribun politique. Donc comme tous tribun politique, il ira un coup voir les anti-voitures en criant « à bas les autos » et ira voir le lendemain, les ouvriers de l’industrie auto en criant « vive votre boulot ».
    C’est d’autant plus vrai qu’on s’approche de la gauche… je le vois dans ma ville rouge: ils sont toujours d’accord avec vous (ils sont proches du peuple), font ce qu’ils veulent, vous trouve ensuite une excuse bidon pour vous expliquer, finissent par être d’accord avec vous (ils sont proches du peuple), puis font ce qu’ils veulent, et ainsi de suite.
    La bonne question n’est pas de savoir quel est le meilleur candidat pour la démocratie. La question est « sommes-nous en démocratie et à t-on besoin d’un candidat qui continue de nous faire croire que le régime est démocratique  ou d’un retour à la démocratie?
    2 exemples:
    La France soit disant démocratique (vu qu’on vote) voit un maire UMP racheter tout un stock de Canard Enchainé sans que celà ne provoque d’émoi national.
    Le Canada soit disant démocratique (vu qu’on vote) voit un livre(dénonçant la déforestation) interdit à la vente sans que celà ne provoque d’émoi national.
    Les 2 pays ont un émoi national pour la mort de Steve Jobs.
    Alors de quoi a t-on besoin? D’un vote pour Mélenchon ou d’autres ou d’un retour à la vraie démocratie?

  64. MinouMinou

    Nico, oui j’ai encore plusieurs vidéos et textes pour comprendre la vision que Mélenchon a de l’écologie, mais je ne sais pas si l’administrateur de Carfree jugera que c’est le bon endroit pour en parler, car j’en ai déjà trop parlé pendant des mois. C’est moi qui ai fait la video sur les méthodes de CANAL ; tu peux donc me contacter par Youtube si tu veux en savoir plus.
    Alain soulève une contradiction cruciale et il a parfaitement raison. Mais attention de ne pas confondre Mélenchon avec les communistes productivistes. Mélenchon n’est pas communiste, il veut une gauche anti-productiviste, et considère que les thèses de la décroissance l’amènent à penser et à changer d’avis, de la même façon qu’il est contre le nucléaire alors qu’il a longtemps été pour. Je ne dis pas que Mélenchon est anti-productiviste et décroissant. Je pense que c’est déjà un exploit de parler d’anti-productivisme à la gueule des communistes. Je pense qu’il craint d’avoir la majorité des beaufs contre lui. Tout ça est compliqué. Et si la majorité est trop stupide et ne veut pas entendre parler de décroissance avant le chaos ? Et si les gens de gauche, la vraie gauche, la gauche de combat, la gauche anti-productiviste restait minoritaire ? Et si les cons ne se réveillaient jamais ? C’est à cause de ces questions que je me pose que je me dis qu’il faut rassembler toute la gauche radicale, même si elle est encore très réticente à la décroissance. Ce serait un premier pas. Comment ne faire ni sectarisme, ni compromis ? Pas facile…

  65. Joshuadu34joshuadu34

    juste pour info, non seulement « la riposte » n’est pas un « mouvement surement socialiste » mais une tendance marxiste/leniniste du pc, c’est à dire non pas identitaire mais internationaliste située à l’aile gauche du PC, mais, pas de bol, cette « dépêche » ne fait que reprendre ce à quoi des militants PC avec lesquels j’ai quelques rapports amicaux ont vu… Le spectacle n’était pas que sur canal, mais aussi dans la salle, devant quelques militants loins d’être taxés de « socialos »… D’ailleurs, lors de cette fête, le grand rassembleur Mélenchon n’en était pas à son coup d’essai… Mais, bien sûr, il n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir…
     
    Quand au « programme anti-bagnole », c’est sans doute pour défendre un monde sans voiture que Jean-Luc s’est rendu à Florange pour « défendre l’industrie fRançaise », et que son discours intégrait une défense de l’industrie automobile, tant qu’elle reste nationale ???
     
    Coupable, je suis, de suivre les médias, soit, mais de ton côté, ton aveuglement tourne au ridicule ! Mais s’il te plait de croire au complot international dès que Mélenchon sort une énorme connerie, qu’il défend la dictature chinoise contre le Tibet, qu’il insulte journalistes et militants, qu’il profère des aneries monstrueuses et d’une imbécilité crasse, de la façon dont il « rassemble » en crachant sur ceux de son bord (d’ailleurs, je signale que son discours est une magnifique ressucée des meetings d’Arlette d’il y a 20 ans…)…
     
    Poser Mélenchon en victime des médias est d’une connerie hallucinante ! Marrant de constater que la seule défense, quand il se rend capable de « débordements » n’est pas d’expliquer ces débordements, mais de fustiger le complot ourdi contre lui… Malheureusement, les écrits restent, eux ! Et, comme signalé par Carfree, il suffit de lire quelques unes des interventions du personnage, et des conneries proférées contre, par exemple, Eva Joly, l’attaquant sur ce sur quoi elle est, justement, la plus clean, pour comprendre qui il est…
     
    Maintenant, comme je l’ai dis ailleurs, 2012, c’est dans moins d’un an… On pourra alors juger sur pièce l’honnêteté du type…

  66. Anartoka

    Pour le candidat du Front de gauche, « il faut rallumer les feux de la consommation ». (Interview sur TF1).
    Je crois que tout est dit. Il n’a rien compris. Il est pour réformer le système mais pas trop quand même. Il va dans le mur … comme tous les autres.
    Ce qui me rend triste, c’est le nombre de personnes qui croit en lui… Tant de désillusion à venir. Si seulement leur désillusion pouvait se traduire en colère… mais ce ne sera pas le cas, comme à chaque lendemain d’élection qui déchante… on préparera la prochaine. Tout n’est que recommencement.

  67. MinouMinou

    Joshua, j’ai donc passé plus d’une heure à donner des arguments pour rien ? Pour que tu me dises « Mélenchon insulte les journalistes et les militants » ? Tu n’as donc aucune dignité ? J’aimerais savoir ce qu’en pensent ce qui ont pris le temps de lire. Prenez donc partie.
    Dernière tentative, Joshua : pour que tu comprennes la relation de Mélenchon avec les médias, il y a cet entretien au Centre de Formation des Journalistes de Paris (20 minutes d’explication sur ces insultes qui heurtent tant ta bonne éducation), celui-ci, encore sur le rôle des médias. Hélas il semblerait que tu ne veuille pas faire le moindre effort pour comprendre. C’est très triste.
    Anartoka, la phrase que tu cites m’a fait grincer des dents aussi. Je pense que Mélenchon doit convaincre toute la gauche. Donc aussi la gauche débile. C’est triste. Il y a bien deux gauches. Et nous sommes très peu nombreux à être conscients du carnage écologique qui a lieu. Comment convaincre, Anartoka ? Si tu as une solution, elle m’intéresse. Je te dis ça franchement, sans provocation.

  68. Marcus

    Allez les gars, promettez à Pomponpeluche que vous adorez Mélenchon, que vous ne voyez que par lui, comme Pomponpeluche (surtout n’oubliez pas de croiser les doigts) 🙂
    Comme ça le Pomponpeluche ou Minou, au choix, nous lache avec son Mélenchon et on évite en plus à carfree.fr de devenir un blog de campagne pro-Mélenchon.
    Allez courage et faites taire ce fidèle serviteur de Mélenchon.

  69. MinouMinou

    Oh, oui alors, faites-moi taire ! Je suis tellement un fidèle serviteur que je suis allé demandé sur le blog de Mélenchon de sauver la sainte Bagnole pour faire vivre les zentils zouvriers des fonderies du Poitou qu’ont des zenfants à nourrir.
    Je n’adore pas Mélenchon. Marcus adore Jean-François Copé, par contre.

  70. Marcus

    Ha bon pourquoi Jean-François Copé ? J’aimerais bien le savoir.
    Je crois que tu commence à dérailler complètement Min ou Pomponpeluche.
    Tu dois être tellement obsédé par tout ça, tu y crois tellement, que tu dis de plus en plus n’importe quoi.
    Fais gaffe quand même, parce que si Mélenchon ne fais pas le score que tu espère en 2012, si tu as une trop grosse déception sur ces actes futur, tu risque de ne jamais t’en remettre.
    Mais bon, finalement, ce n’est pas trop grave. 🙂

  71. Joshuadu34joshuadu34

    Pauvre Minou, qu’est ce qu’il te reste. Rien ? Vérifie donc : tu n’as plus de parti ni syndicat, ou si peu (en admettant que tu sois encarté quelque part, tu ne peux l’être que de façon très détachée, incertaine) ; tu n’as plus de meneur ni de chef (ton amour pour Mélenchon,n’est plus qu’attachement superficiel, amourette sans profondeur, tes propres critiques le montrent) ; tu n’as plus de foi ni croyance en un avenir radieux (les leçons de l’histoire sont trop fraiches pour que tu les aies oubliées) ; tu n’as plus de programme ni dogme, sauf un vague mélange de tous pour ne garder que leurs propositions les moins bêtes. Même le prolétariat s’en est allé… Tu n’as plus rien.

    Mais ce rien est paradoxalement porteur de tout. Il ne te reste guère que la vie, la joie, l’amour. Ça te semble peu ? C’est pourtant davantage que tu n’as jamais eu. Quand il n’y aura plus que ces sentiments-là pour guider tes pas, quand tu auras saisi qu’ils sont plus politiques et révolutionnaires que n’importe quelle doxa ou figure tutélaire, le vieux monde aura définitivement cessé de te courir après. Vaneigem disait : « Le désir d’une vie autre est déjà cette vie-là. Survivre, c’est prendre son mal en patience. Mais tenter de vivre le plus heureusement possible est ce qui assure le plus sûrement de dépasser la survie. Il ne s’agit pas consommer du bonheur de supermarché, mais de créer pour soi et pour tous un espace et un temps affranchis de l’emprise de la marchandise. Le bonheur est un combat, non une denrée. »
    Nous en reparlerons, Minou, je te l’ai déjà dit, dans peu de temps, quand tes amours naissants, mais déjà morts, seront enterrés, parce que je crois toujours en ton honnêteté, mais de discution, il n’y aura pas, de débat non plus, tant que tu t’accrocheras à de telles conneries, tant que tu refuseras d’ouvrir les yeux sur un manipulateur de la même trempe que les autres politiques, qui « allume » la presse pour accorder quatre pages dès la semaine suivante à Voici, qui fustige le capitalisme pour épouser le développement, qui crache l’europe que ses amours de 20 ans ont soutenues… Bref, il sera toujours temps de venir discuter après les élections, quand la preuve sera tellement évidente du mimétisme de ton « héros » à toute classe politique qu’il te faudra reconnaitre ton erreur…
     
    Pour ma part, je laisse là ce non débat, entamé plus par plaisanterie que par volonté de convaincre, l’essentiel ayant été dit avant moi !
     
    à suivre, donc

  72. Marcus

    Alors j’ai fait une recherche sur Google et j’ai trouvé un numéro de Voici avec une interview de Jean-Luc Mélenchon de 2 pages (et non 4).
    Le numéro de Voici est le 1171.
    (pour info)

  73. MinouMinou

    Oui et quel est le problème ? Où est la contradiction ? Aller dans les médias pour les critiquer ? Où est le problème ? Le judo, ça vous dit quelque chose ? : utiliser la force de l’adversaire pour la retourner contre lui. Retourner la logique du système pour permettre sa contestation, est-ce si incohérent ?

  74. Marcus

    T’es marrant quand même, tu demande quel numéro de Voici c’est, histoire de dire que c’est une fabulation et quand on te sort le numéro, ben tu retourne ta veste (encore une fois) et tu raconte que c’est fait exprès.
     
    Ha oui pour info c’est plutôt l’Aï kido qui utilise la force de l’adversaire pour la retourner contre lui.

  75. MinouMinou

    L’Aï kido, merci Marcus, j’avais un doute. Je ne retourne pas ma veste. Je dis qu’il a accepté plusieurs fois d’aller dans des émissions médiocres de façon à pouvoir y parler des conditions d’exercice du journalisme, des salaires et des méthodes des médiacrates, des petits larbins payés au lance-pierre avec des contrats pourris. Aller chez la poubelle Aphatie et y dénoncer ses méthodes, par exemple, c’est mal ?
    Pour parler du crime de la bagnole, serait-il incohérent d’aller dans une émission populacière, si tu arrives à éclairer du monde ?
    Comment contester, critiquer et battre l’idéologie véhiculée par les médias sans aller dans les médias ? Penses-tu que Carfree suffise ?

  76. Marcus

    Il faudra que tu change de façon de communiquer, parce que dans le commentaire que tu as laissé après la dernière intervention de Joshuadu34, ça voulait tout simplement dire que ce qu’il disait n’était pas vrai (parce que Voici n’est peut être pas assez bien).
    Et quand je te sors le dit numéro tu dit « ben oui c’est normal, c’est ça méthode ».
    En gros tu dis ce qui t’intéresse et n’hésite pas à renier ce que tu laisse penser plus töt.
     
    Sinon pour ma part, je trouve que Mélenchon, même si il fait mine que ça le dérange, il est bien content que des émissions comme le Petit Journal ne le lache pas, car grâce à eux, on voit sa tête (pas toujours agréable à voir) régulièrement sur les écrans et dans les journaux et lui font sa pub gratos. Ce n’est pas pour rien qu’il remet une couche de temps en temps en s’en prenant à des journalistes histoire que l’on ne l’oublie pas.

  77. MinouMinou

    Et ta tête à toi Marcus elle est agréable à voir ? On parle de politique et tu nous parles de la tête de Mélenchon ?

  78. MinouMinou

    Anartoka, ta citation n’est pas si évidente. L’attitude de Mélenchon à l’égard des médias a suscité beaucoup de réflexion et de débats sur le pluralisme des médias, leur rôle, sur la notion de peuple (puisque critique des médias = « populisme »), d’intérêts de classe, etc. Donc il est possible mettre un grain de sable dans la machine médiatique en entrant à l’intérieur. Souffrez que tout le monde n’est pas un avis aussi tranché que vous. Merci.
    Marcus, je n’ai pas dit que Joshua mentait, je lui ai simplement demandé sa source, pour pouvoir lire le contenu de ce que Mélenchon a dit dans « Voici ». Tout ce qui vous intéresse vous, c’est qu’il soit allé donner une entrevue à un tel torchon. Le contenu, vous vous en foutez. Souffrez que d’autres que vous puissent penser que le contenu ait pu avoir un effet positif sur quelques lecteurs. Et qu’est-ce que je renie ?

  79. Marcus

    « Et ta tête à toi Marcus elle est agréable à voir ? On parle de politique et tu nous parles de la tête de Mélenchon ? »
    hahaha elle est excellente celle là. Trop bon.
    « il est pas gentil, il a dit que MON Mélenchon il avait une tête pas toujours agréable à voir, ouinnn »
     
    Tu n’as trouvé que ça à dire ? MDR
     
    Vivement avril 2012 pour savoir si la méthode « je gueule sur tout ce qui bouge, je fais ma pub en m’en prenant aux autres (méchants journalistes surtout) etc… » ça marche.

  80. MinouMinou

    Non non, relis bien ce que j’ai écris, Marcus, j’ai écris qu’il vaut mieux s’en prendre à des idées plutôt qu’au physique de quelqu’un. Ne sois pas si puéril. Quel âge as-tu ? 7 ans et demi ? N’es-tu pas adulte ?
    Doit-on conclure de tes propos, que les journalistes sont des saints et qu’il ne faut surtout pas les critiquer ? Pourquoi tu n’essaies pas d’écouter la critique que Mélenchon fait du système médiatique ? Peut-être parce que ça te fait mal à la tête ? C’est plus facile de se moquer d’une tête qui ne nous plaît pas, que de critiquer les idées. Vous ne faites aucun effort pour écouter ce que Mélenchon dit des médias. Pourquoi ? Je vous ai pourtant donné des liens vers des vidéos où il explique le paradoxe qu’il y a à utiliser les médias pour les critiquer. Enfin, ce ne sont même pas des livres ! Des vidéos ! Est-ce si épuisant ?

  81. Marcus

    « Non non, relis bien ce que j’ai écris, Marcus, j’ai écris qu’il vaut mieux s’en prendre à des idées plutôt qu’au physique de quelqu’un. Ne sois pas si puéril. Quel âge as-tu ? 7 ans et demi ? N’es-tu pas adulte ? »
    J’ai juste dit ce que je n’aimais pas sa tête (selon les circonstance/grimaces), après c’est toi qui a réagit là dessus, alors qui est le plus puéril ?
     
    « Doit-on conclure de tes propos, que les journalistes sont des saints et qu’il ne faut surtout pas les critiquer ? »
    Mais quel raccourcis de ta part, comme d’habitude. Je n’ai jamais dit ça.
    Tu sais tout n’est pas noir ou blanc, il y a des nuances entre les deux, mais toi tu ne connais pas les nuances. TROP DURRRRRRRR
     
    Tu dis à chaque fois que les autres sont prévisible, mais toi tu l’es autant qu’eux si ce n’est pas plus, tu dis toujours la même chose, tu t’arrête sur des conneries histoire de noyer le poissons, etc…
     
    Moi ce que je dis, c’est que Mélenchon, il est bien content de les avoir pour qu’on parle de lui, il a beau les critiquer, ils (les journalistes) ne seraient pas derrière lui, on l’entendrait pas beaucoup ton copain Mélenchon.
     
    « Je vous ai pourtant donné des liens vers des vidéos où il explique le paradoxe qu’il y a à utiliser les médias pour les critiquer. »
    Ha oui des vidéos distribué par qui on sait, mais sont elles entières ou sont elles aussi coupé histoire d’arranger ?
     
    Au fait l’article de carfree.fr il parle de quoi encore ?
    Ha oui :“Présidentielles 2012 : Un candidat décroissant fait un tour de France à vélo”
    Apparemment c’est pas Mélenchon qui fait le tour à vélo, alors pourquoi sur carfree.fr, ça termine toujours sur lui ?
    Ici c’est devenu une annexe du Front de Gauche et des fidèles à JL ?
    Au fait, on ne t’attends pas sur les forums/blogs des fidèles à Mélenchon ?
     
    Mais bon… bientôt 2012… 2012… 🙂
     
    Tiens au fait, tu n’as pas répondu :
    Pourquoi j’adorerais Jean-François Copé ?

  82. MinouMinou

    Pourquoi tu adorerais Jean-François Copé ? Et pourquoi j’adorerais Mélenchon, comme tu l’as dit plus haut ? Tu inventes, j’invente — afin que tu puisses te faire une idée de ce que je ressens quand je reçois une telle insulte : être un « adorateur » de Mélenchon — alors qu’il y a tant de choses qui me font horreur chez lui.
    Pourquoi, en dehors de l’adoration absolue et de la haine absolue, n’y a t-il de place pour rien ? Mais pourquoi ???
    « Moi ce que je dis, c’est que Mélenchon, il est bien content de les avoir pour qu’on parle de lui, il a beau les critiquer, ils (les journalistes) ne seraient pas derrière lui, on l’entendrait pas beaucoup ton copain Mélenchon. »
     
    Ceci prouve à quel point tu ne comprends pas comment fonctionne le système médiatique. « Bien content », non, mais certaines colères à l’encontre des médias sont calculées, bien sûr, pour faire parler de lui, oui, pour se faire entendre, pour qu’il puisse faire entendre ce qu’il a à dire sur les médias. C’est le seul moyen. Comme Delapierre et Mélenchon le disent, pendant des années ils ont écrit des textes dans des revues, sur les médias, etc. Ça ne marche pas. Il n’y a aucune espèce d’écho à ça. Donc il faut « taper dans la vitrine ». Donc oui, il faut critiquer les médias chez eux, s’inviter chez eux, c’est un devoir. N’as-tu vraiment pas regardé l’entrevue en quatre parties où tout est expliqué ? Je te redonne le lien ici, je ne désespère pas que tu laisses ton ego de côté : Mélenchon et les médias.
     
    « Ha oui des vidéos distribué par qui on sait, mais sont elles entières ou sont elles aussi coupé histoire d’arranger ? »
     
    Les principales vidéos que j’ai conseillées sont trois entrevues entières. Rien à voir avec le montage que j’ai fait moi-même en réponse à l’un de ceux de CANAL+. Voici donc les trois principales vidéos utiles à qui veut essayer de comprendre l’attitude de Mélenchon à l’égard des médias : un entretien au Centre de Formation des Journalistes de Paris, celui-ci, en quatre parties, sur le rôle des médias, et celui-ci sur la « culture de la suspicion », « l’inconscience » et le « décryptage ».
     

  83. Marcus

    « Pourquoi tu adorerais Jean-François Copé ? Et pourquoi j’adorerais Mélenchon, comme tu l’as dit plus haut ? Tu inventes, j’invente — afin que tu puisses te faire une idée de ce que je ressens quand je reçois une telle insulte : être un « adorateur » de Mélenchon »
    Ben justement pourquoi Copé ?
    Parce que pour toi, le fais que tu sois à fond pour Mélenchon (allez « adorer » c’est peut être exagéré, mais tu es quand même limite accro), pour s’en rendre compte il suffit de lire tes commentaires.
    Dès que quelqu’un dit quelque chose contre lui, tu accours pour le défendre, dès qu’il y a un sujet qui touche la présidentielle tu es là pour parler de Mélenchon pour dire que c’est le seul pour qui il faut voter.
     
     » — alors qu’il y a tant de choses qui me font horreur chez lui. »
    ça c’est quand quelqu’un te démontre ce qu’il est vraiment et que tu n’as rien pour y répondre et là comme pas hasard tu lui trouve des choses qui te font horreur chez lui.
     
    Les colères de Mélenchon et tout le reste ce n’est que des parties de son personnage, on parle beaucoup de lui principalement pour ces coups de gueule, sur le reste…

  84. MinouMinou

    « Les colères de Mélenchon et tout le reste ce n’est que des parties de son personnage, on parle beaucoup de lui principalement pour ces coups de gueule, sur le reste… »
     
    Et c’est qui, « on » ? Et ses coups de gueule, c’est contre qui ? Pourquoi ne fais-tu aucun effort pour comprendre la responsabilité des médias ? Qui sont les principaux propagandistes du la bagnole, du culte de la croissance, du capitalisme, du chacun pour soi, de « la seule politique possible », sinon… les médias ? Qui sont les relais des évènements : les médias. Les médias, qui avec le personnage de Mélenchon qu’ils ont fabriqué, désormais, ne relaient plus les évènements, mais les créent. Peux-tu comprendre ça ? Ils sont le relais de tous les mensonges, de toute la puissance d’injonction, de toute la résignation du peuple. Ils se mettent eux-mêmes en scène, se sacralisent. Les journalistes sont les nouveaux curés.

    « Coups de gueule« . C’est tout ce que tu as à dire ? C’est bien peu dis donc. N’as-tu donc aucun coup de gueule à donner contre les médiacrates et leurs larbins, du fait que pour eux un monde sans bagnole et sans croissance c’est la préhistoire, le chaos, la caverne, la bougie ?
    « On parle beaucoup de lui », les médias parlent beaucoup de lui principalement pour ses coups de gueule, mais c’est déjà pas mal, car s’il parvient à remettre en cause la parole de ces curés, alors de moins en moins de brebis leur feront confiance. Certes ce n’est pas gagné.
     
    Tiens, tu reconnais que « adorer » est « peut-être exagéré ». Merci.
    Mais je ne suis pas non plus « quand même limite accro ». Tu ne me connais pas. Ne me juge pas s’il te plaît. Insulte-moi de tous les noms, ce la m’est égal, mais ne dis pas que je suis accro à tel ou tel. Je ne te connais pas, je ne te caricature pas, je ne te juge pas. Merci d’en faire autant.

  85. Joshuadu34Joshuadu34

    Minou, tu deviens réellement gonflant ! Te voir faire des leçons de morale (à la limite de la schizophrénie) en repprenant des mots que j’entends depuis des dizaines d’années, ça devient lassant ! Et près de 100 réactions pour ne parler que de Mélenchon, sans JAMAIS une seule fois venir sur le sujet proposé par Pierre te vaudrait, au mieux, un 2/20 pour l’encre dépensée lors d’un devoir proposé, mais pas plus, vu que tu es hors sujet !!!
     
    Tes leçons, et celles de Mélenchon, ça fait, pour ma part, plus de 30 ans que je les entends et que je les vois démontées par la réalité… J’ai l’impression de retourner en arrière et d’être confronté une nouvelle fois à la mauvaise foi des stals durant les années 80, qui rejettaient toute idée autre que la leur d’un revers de main, ou des discours lénifiants d’un Gluckstein intolérant… Triste !!!
     
    Tu dis vouloir rassembler, mais tu te montre intolérant et totalement fermé à toute écoute, à tout débat ! Alors, perso, pas la peine de chercher à débattre avec moi, je jette l’éponge et abandonne toute tentative de discution ! Autant parler à un mur !

  86. Marcus

    Je te connais par rapport à ce que tu marque sur carfree.fr.
    Ce que j’en ressort, c’est que tu es, comme l’a dit Joshuadu34, intolérant et totalement fermé à toute écoute, tu réagit de façon agressive/excessive dès que l’on te contredis ou que l’on contredis les « idées » de Mélenchon.
    Ensuite tu pollue de commentaires inutiles le blog pour ne parler que du FdG et de Mélenchon dès que ça parle de Présidentielle etc…
     
    Si tu veux ne pas paraître comme tel, fais en sorte que l’on ne pense pas ça. En plus réagir comme tu le fait ne sert strictement à rien, juste à faire changer d’avis ceux qui auraient pu être pour le FdG ou Mélenchon (c’est peut être ce que tu veux).
    Alors si tu veux vraiment aider un mec comme Mélenchon, soit tu te calme, soit tu change de crémerie et tu arrête de faire du Hors Sujet en permanence avec TON Mélenchon.
    (question : tu as une photo de lui dans ta chambre pour le voir une dernière fois avant de te coucher pour faire de beaux rêves 🙂 c’est de l’humour, hein)
     
    « Et c’est qui, « on » ? »
    Ha mince, j’ai pris un raccourcis, une façon de parler, j’aurais du dire « ils » pour tout ce qui est sites, blogs, média. Mais je tiens à te préciser que je ne travaille pas là dedans, bien que tu as du déjà te faire des « films » là dessus.
     
    Allez, amuse toi bien, vas voir des sites/forums/blogs qui ne parlent que des présidentielles (au moins tu ne feras pas de H.S.) et vient pour dire des choses intéressantes et non H.S.

  87. MinouMinou

    « Si tu veux ne pas paraître comme tel, fais en sorte que l’on ne pense pas ça. »
     
    Pourquoi serait-ce à moi de ménager ou de brosser dans le sens du poil des gens qui ne s’intéressent qu’aux apparences ? Tu es adulte, Marcus ; je n’ai donc pas à « faire en sorte que » quoi que ce soit. Et si comme tu le dis je « pollue » Carfree de commentaires inutiles, alors faites une pétition de tous les mécontents, ou/et plaignez-vous au modérateur pour excommunier le mécréant minou. Vous pourrez alors vos retrouvez entre vous, gens de la bonne société, gens de la communauté des Lucides à qui on ne « la fait pas », qui savent qui sont les vrais décroissants, les authentiques écologistes, et qui sont les traîtres, qui distribuent les brevets de vrais révolutionnaires, les bons et mauvais points, mais restent entre eux, entre « ceux qui savent » de quel côté est la vérité de la vraie écologie : vous êtes la noblesse de l’entre-soi. Je ne me plaindrez donc pas d’être excommunié.
     
    « Alors si tu veux vraiment aider un mec comme Mélenchon, soit tu te calme, soit tu change de crémerie et tu arrête de faire du Hors Sujet en permanence avec TON Mélenchon. »
     
    D’abord tu ne me donnes pas des ordres, et ensuite si toi tu veux aider TON Jean-François Copé c’est à l’UMP que ça se passe, pas ici.
     
    « (question : tu as une photo de lui dans ta chambre pour le voir une dernière fois avant de te coucher pour faire de beaux rêves 🙂 c’est de l’humour, hein) »
    Moi aussi j’ai une question : tu as une photo de Jean-François Copé dans ta chambre pour le voir une dernière fois avant de te coucher pour faire de beaux rêves 🙂 c’est de l’humour, hein)
    (Petit clin d’œil condescendant).
    C’est juste un clin d’œil et c’est pas bien méchant.
    Je dirais même plus : c’est amical. Hop : 😉
     
    « Tu dis vouloir rassembler, mais tu te montre intolérant et totalement fermé à toute écoute, à tout débat ! »
     
    Joshua, mais de quoi peut-on débattre avec des gens qui, quoi qu’on leur dise, quels que soient les arguments qu’on leur présente, affirment que de toutes façons tout n’est que promesses, que « les politiques sont tous les mêmes », que la seule solution c’est la révolution et que dans tous les cas le changement ne vient pas par les urnes ?
    De quoi peut-on débattre avec des gens qui, comme toi, réduisent Mélenchon à l’équation puérile « Mélenchon = méchant-avec-les-journalistes-mais-il-en-profite-bien », sans chercher à comprendre son but, sans chercher à comprendre le but des médias ?
    Il n’y a aucun débat possible ainsi, et je n’y suis pour rien. Vous me caricaturez sans cesse en inventant que j’ai un « chef », un « maître », etc. Je reçois une telle caricature comme plus insultante que tous les noms d’oiseaux du monde. Ça rend possible le débat, ça ? Et c’est moi qui suis « agressif », « excessif » ??? Vous ne vous rendez même pas compte de votre propre violence verbale. Et si je vous caricaturais toi et Marcus en disant que Guy Debord est ton « gourou », que Jean-François Copé est son « idole », et que vous avez des statues de vos « maîtres » dans vos chambres ? Ça ferait drôlement avancer le « débat », n’est-ce pas ?

  88. Marcus

    Trop bon ton dernier post Minou, excellent.
    Déjà tu ne comprends rien à rien, surtout sur « comment parler avec les autres ». Je ne te dis pas qu’il faut ménager les autres, leur parler dans le sens du poil, je te dis juste que la façon dont tu parle de Mélenchon, je dis pas qu’il faut que tu le dénigre ou autre, mais juste d’être un peu plus modéré, parce quand tu en parle c’est plus le discours d’un « fan », pas d’une personne qui a juste un avis pour lui.
     
    « D’abord tu ne me donnes pas des ordres, et ensuite si toi tu veux aider TON Jean-François Copé c’est à l’UMP que ça se passe, pas ici. »
    Mais c’est qu’il s’énerve le Minou, il va sortir les griffes hahahaha.
    Gaffe à pas t’en casser. 🙂
     
    Alors pourquoi Jean-François Copé ? Tu n’as toujours pas répondu à cette question.
    Certes tu dis que tu l’as inventé comme j’aurais inventé pour toi, alors que je t’ai expliqué que dans ton cas ce n’est pas une invention mais une constatation, mais pour Copé, toujours pas trouvé de rapport.
    Pourquoi pas Hollande, Le Pen, Poutou, Joly, Bayrou, etc… ?
     
    Allez n’oublie pas la petite bise sur ta photo de TON Mélenchon avant de faire dodo pour de beaux rêves.
     
    🙂

  89. Alain

     » de quoi peut-on débattre avec des gens qui, quoi qu’on leur dise, quels que soient les arguments qu’on leur présente, affirment que de toutes façons tout n’est que promesses, que « les politiques sont tous les mêmes », que la seule solution c’est la révolution et que dans tous les cas le changement ne vient pas par les urnes ? »
     
    Des promesses… Moi qui travaille dans un petit magasin de vélos, je peux te dire qu’on en a eu au moment où on a démarré. C’était les cantonales. Depuis, les élections sont passées, les promesses sont à la poubelle malgré les relances. Mairie PS!!
    Idem dans ma ville (Maire Coco): que de belles promesses. Mais au moment de l’action, plus rien et chaque fois, la même excuse: c’est de la faute à la droite. facile!!!
    Les urnes? Les urnes ont été inventées quand? Regarde depuis leur invention ce que ça a changé. Regarde bien le monde actuel et dis moi si les urnes sont si bonnes que ça pour changer les choses.
    Mais bon;, t’as raison d’y croire. L’espoir faisant vivre, ils donnent toujours un peu d’espoir pour qu’on continue à y croire, la roue tourne et rien ne change vraiment.
     
    Le politicien?
    http://www.youtube.com/watch?v=2dcPiXbH0ts&feature=related
     

  90. MinouMinou

    Oui c’est vrai ça, pourquoi Copé ? Et pourquoi pas Poutou par exemple ? Mais oui, Poutou aussi ! Tout le monde sait que Marcus a une statue de Poutou en or ! Et tout le monde voit bien que tu es fan de Jean-François Copé !
    Enfin quel âge as-tu, Marcus ? Aller, je m’abaisse à ton niveau : n’oublie pas de faire des gros poutoux sur la statue de ton gourou Philippe Poutou. Et de faire du copost avec les copeaux du bois qui t’a servi à façonner ta dernière statue de ton copain Copé.

  91. Marcus

    « Et tout le monde voit bien que tu es fan de Jean-François Copé ! »
    Franchement j’aimerais bien savoir sur quoi tu te base pour dire ça, pour savoir avec les quelques commentaires que j’ai fait, pour qui je serais éventuellement.
    Ca pourrait peut être donner une indication sur tes soucis de compréhensions des choses.
    « n’oublie pas de faire des gros poutoux sur la statue de ton gourou Philippe Poutou. »
    Fais gaffe, parce que ça ressemble à une vanne qui a été faites dans « le SAV des émissions » et c’est sur CANAL+, ils ne sont pas gentil chez CANAL+ tu sais (du moins c’est ce que tu dis)
    Allez vas y essaye d’expliquer ou pars dans une de tes crises habituelle proche de la schizophrénie, perso c’est plus amusant et pathétique qu’autre chose.
     
    Bisous et fais en un de ma part à Mélenchon 🙂

  92. MinouMinou

    Tu n’as pas compris : pour la blague sur Poutoux, je me suis abaissé à ton niveau (qui est en effet celui de CANAL+). Je l’ai précisé pourtant (voir mon message précédent).
     
    « Franchement j’aimerais bien savoir sur quoi tu te base pour dire ça »
     
    Et toi tu te bases sur quoi pour dire que je suis fan de Mélenchon ?
    « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse », ça te parle ? Tu me salis, et tu te plains d’être sali ? C’est incohérent, non ? Moi je ne tends pas l’autre joue. Sauf quand je commence à me lasser.

  93. Marcus

    Halala Minou, Minou…
    Allez amuse toi, en 2012 on verra ce qu’il se passera.
    Comme on dit l’espoir fait vivre, mais quand on perd l’espoir…

Les commentaires sont clos.