30km/h : redonnons vie à nos villes

Les organisations membres de la plateforme « 30km/h : redonnons vie à nos villes »: Droits du piéton, la Fédération Nationale des Usagers des Transports (FNAUT), la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), France Auto Partage et Rue de l’Avenir vous invitent au lancement officiel, en France, de la campagne « 30km/h: redonnons vie à nos villes ».

Le vendredi 8 février à 11 heures, dans les locaux de la Maison du Vélo, 37 Boulevard Bourdon 75 004 Paris.

Un million de signataires pour la généralisation du 30km/h comme vitesse de référence en zones urbaine et résidentielle: c’est l’objectif que se fixe l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) lancée par des citoyens de 7 pays de l’Union.

Une telle mesure contribuerait à rencontrer les objectifs européens – non atteints – dans les domaines de la sécurité routière, de la réduction des nuisances sonores et de la pollution de l’air. Elle aurait aussi pour effet d’augmenter la convivialité et le bien être des usagers dans l’espace public.

Le 8 février, les associations françaises porteuses de l’initiative lanceront officiellement la campagne de récolte de signatures.

Signez la pétition : http://fr.30kmh.eu/

FUB

A propos de FUB

Fédération française des usagers de la bicyclette (FUBicy)

3 commentaires sur “30km/h : redonnons vie à nos villes

  1. levelopetitcanard

    Et Pour la concurrence LOYALE entre tous les modes déplacements urbains, la Vélorution ToulouZen aussi, comme touTEs les cyclistes d’Europe, on lâche rien !

  2. paco

    J’en connais pas mal que le formulaire de soutien (avec fichage d’identité) va décourager dans l’oeuf ;)!

    Ceci dit, habitant un petit village autrefois tranquille et aujourd’hui ravagé par la furia automobilistique dans toute sa violence, je soutiens pleinement et avec espoir cette initiative.

    PS: Saviez-vous que la limitation à 30 ne dépend que d’un bête arrêté municipal ? Pour d’obscures raisons le maire ne veut pas en entendre parler.

  3. Vincent

    Étape suivante : installer un système similaire à Londres et Singapour pour rentre très coûteux Paris intra-muros aux heures de pointe, ce qui permettra d’augmenter l’offre de transports publics et parkings hors de Paris, l’objectif final étant que seuls les bus, camions de livraison et voitures pour handicapés roulent dans la ville.

Les commentaires sont clos.