La pratique du vélo à Tours

Voici un document qui va alimenter le débat sur la cyclabilité réelle ou supposée de la ville de Tours, récente lauréate du guidon d’or décerné par la Fédération des Usagers de la Bicyclette.

Le vélo, en tant que mode de déplacement quotidien, se développe de manière importante dans la plupart des agglomérations françaises et européennes. Pourtant cet usage reste encore mal connu, et surtout assimilé à de la promenade.

Le 9ème Question de Mobilité de l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours recherche à dépasser cette perception, en présentant le profil des cyclistes urbains actuels, et leurs pratiques de mobilité.

Télécharger le document:
http://www.atu37.org/blog/2013/06/questions-de-mobilite-9/

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

3 commentaires sur “La pratique du vélo à Tours

  1. Pédibusdutheil

    Curieux benchmark que tente de faire l’agence d’urbanisme tourangelle avec des paroles d’Étasuniens, qui nous ferait oublier le véritable objectif, en termes de transition modale, avec les parts vélo de villes comme Copenhague – 37% -, Amsterdam – 35% – ou Munster – 33% -, qui se situent toutes en Europe du nord, et larguent nos villes bien loin derrière…

    Pas brillant non plus à Tours la pratique des transports en commun, selon l’enquête ménage déplacements de 2008. Pas sûr enfin que l’arrivée du tram écorne sérieusement la part automobile…

  2. Pierre

    Y aura-t-il encore une piste cyclable parallèle à la ligne de tram dans le centre ville? Ça semble mal parti, rien de la rue Nationale et jusqu’au bout de l’avenue de Grammont. Et ce ne sont pas trois zones peintes de 20 m, prises sur la chaussée auto, qui font une piste.
    Y a des trophés qui sont bien mal mérités.

  3. Alain

    On saluera à Tours:
    -une piste cyclable bi-directionnelle de 5m de long devant une banque qui a été peinte il y a moins de 2 mois.
    – Une autre de 20m dans une rue toute proche (juste sur une partie où il est interdit de se garer en voiture, mais rien sur le reste de la rue).
    – les propos d’une certaine ISABELLE qui tient un blog, et qui lit celui-ci mais qui ne passe pas les commentaires qui contredisent la fameuse propagande du Pont Wilson où on a interdit une voie de circulation auto pour des raisons avancées ici:
    http://aquavit37.fr/2013wilson/
    – un certain Claude Grégoire qui promet de faire une vélo électrique à moins de 1000 euros mais qui en a sorti un à 3500 euros l’unité grâce à des subventions… Une grosse bouse selon un conseiller municipal. Et qui fait d’ailleurs rire un tas de monde car il promet de faire un VAE dont les poids annoncés le ferait apparaitre plus léger qu’un VTC.
    http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/06/19/Le-Velab-cerveaux-tourangeaux-cadres-chinois-1515339

    A Tours, le vélo, c’est vraiment la cata par bien des aspects.

Les commentaires sont clos.