Imagine No Cars

Imagine No Cars a été créé pour Sci-Fi San Francisco, une anthologie de BD de Skoda Man ​​Press consacrée au futur de San Francisco. Elle devait sortir à la mi 2013, mais apparemment elle est encore dans les cartons.

L’histoire et le design de la BD sont inspirés par divers livres de fiction écologistes et scientifiques sur San Francisco tels que Ecotopia, The Fifth Sacred Thing, the Bridge trilogy, et Blueprint for a Sustainable Bay Area.

imagine-no-cars-02-03
Les planches sont très belles. Pour les voir en grand format, on peut se reporter sur le lien suivant.

imagine-no-cars-04-05
L’histoire imagine un futur sans voitures pour San Francisco. On est assez proche de l’imaginaire de Robert Crumb dans Quel futur voulons-nous?

imagine-no-cars-06-07
On y voit même un projet de reconversion du Golden Gate Bridge en infrastructure piétonne et cyclable, avec piscine incorporée!

imagine-no-cars-08-09
Et la conclusion est plutôt évidente: « Si tout ceci vous paraît incroyable, rappelez-vous qu’il y a seulement un demi-siècle entre la Ford T et l’étalement urbain… » Pour finir, un lien propose d’aller sur ecocitynow.com, qui propose un jeu interactif pour créer sa propre éco-cité en suivant les principes de la permaculture!

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

4 commentaires sur “Imagine No Cars

  1. Vincent

    > Et la conclusion est plutôt évidente: « Si tout ceci vous paraît incroyable, rappelez-vous qu’il y a seulement un demi-siècle entre la Ford T et l’étalement urbain… »

    Et avant la Ford T, il y avait le pétrole abondant et bon marché.

    Période qui a entamé son déclin dans les années 70.

    Il n’est donc pas totalement surréaliste d’imaginer revenir à des villes sans voiture ou presque.

    Autant dire qu’il vaut mieux éviter d’acheter un logement loin en banlieue.

  2. Fofo

    Je suis allée regarder les planches en grand format. Donc, dans ce futur-là, il y aura des robots pour effectuer les livraisons (des triporteurs conduit par des vrais gens, ce serait tellement moins chic !) et aussi pour servir d’ambulance ; et même si les travailleurs continuent à habiter loin de leur boulot (deux heures de vélo), ce n’est pas grave parce qu’ils travailleront seulement trois jours par semaine ; et le problème que constitue la pluie quand on est à pied ou à vélo (un problème tragique et insurmontable) ne se posera plus car « grâce au réchauffement climatique (sic !!!), il ne pleuvra plus en Californie » !!!

     

    C’est dommage, j’aimerais tant trouver une BD ou un album réaliste et bien documenté pour présenter à mon entourage une vision d’une ville sans voiture…

  3. fredGfred

    Effectivement, comme le dit fofo, ça plane un peu…

    Dommage pour la crédibilité du message. Dans le même temps, il s’agit d’une simple bd.

    J’adore l’idée et le dessin du Pont suspendu habité ! Imaginez la vue de chez soi!  Je me demande si les gens y habitant auraient la nausée. Il y a bien des gens vivant sur l’eau (péniches ou autre) qui s’en sortent très bien, mais sur un pont le mouvement est quand même différent

Les commentaires sont clos.