Lamouller, démission!

Dominique Lamouller, le président de la FFCT (Fédération française de cyclotourisme), tire à vue sur la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette). « Vous incitez concrètement à la manifestation sur la voie publique en cette période critique » écrit-il dans une lettre adressée à la FUB qui propose une action « tous à vélo » pour soulager les encombrements parisiens pendant la COP21.

Ces deux mondes là s’ignorent et se détestent.

Je le sais pour appartenir aux deux à la fois.

Mais l’animosité du président Lamouller à l’égard des cyclistes urbains démontre que les cyclotouristes sont définitivement perdus à la cause du vélo en tant que mode de déplacement alternatif et novateur.

On comprend mieux dès lors que cette grande fédé n’est plus capable que de rassembler des vieux qui ne comprennent rien aux enjeux de l’environnement urbain ou qui s’en foutent tout simplement.

Finalement, un cyclotouriste n’est qu’un automobiliste qui fait du vélo le dimanche.

Et rien d’autre!

Heureusement la fédé vieillit d’un an tous les ans: l’heure de sa disparition approche.

Pour un cyclotouriste, songer qu’on puisse se déplacer à vélo en ville avec un panier en osier sur le guidon est un anachronisme ringard.

C’est pourquoi la FFCT préfère encourager les déplacements en bagnole voire en avion pour aller pédaler sous des contrées exotiques.

Il y a des jours où j’ai honte d’appartenir à un tel mouvement.

http://velomaxou.com/

Vélomaxou

A propos de Vélomaxou

Cyclo-citoyen, cyclo-randonneur depuis 1976. Venant du cyclotourisme "la tête dans le guidon", je me dirige vers le déplacement doux de l'écocitoyen à Mulhouse, dans les Vosges, en Alsace et dans la Forêt Noire.

11 commentaires sur “Lamouller, démission!

  1. kristenn

    j’appartiens aussi à ces 2 mondes ,

    mais je ne prends jamais ma voiture pour aller faire du cyclotourisme ou du cyclosportif .

    je suis d’accord avec vous que qu’une grande majorité des cyclotouristes ,cyclosportifs , coureurs cyclistes sont des bagnolistes qui sont attachés à leurs bagnoles

    c’est idem pour les adeptes du jogging ou tout autre sport , ils vont au travail en voiture , et ils font leur sport le soir

     

  2. emmp

    Le comble du comble ? Aller à la salle de sport en ouature pour faire une heure de vélo elliptique !

    Sérieusement, ces oppositions ne sont-elles pas tout simplement des conflits individuels ? Je suis restée pantoise en lisant la protestation de Lamouller. Mais même s’il occupe un poste de responsable d’association, ce monsieur ne porte pas forcément, à toute heure et en toutes circonstances, la parole majoritaire des cyclotouristes . Comme Vélomaxou, je cumule le vélo quotidien, le vélo utilitaire et le cyclotourisme. Est-ce que ça fait de moi une ennemie des « autres » véloteurs ? C’est une opposition stérile et pas vraiment constructive.

    Il y a plus urgent…

  3. kerloen

    La fftc est au vélo ce que la fédération des chasseurs est à la protection de l environnement… Un acteur tout à fait à côté de la plaque des enjeux actuels et qui ne veut pas mourrir. Le problème c est au ils sont fortement représentés par les vieux politicards…

  4. guillaume

    Ben pour la ffct un vélo c’est un truc pour se promener, pour moi c’est un vrai moyen de déplacement (agréable de surcroit) .

    Pour la ffct les mecs qui font le tour de france sont des cyclistes, alors que pour moi ce sont plutôt des sportifs qui font du vélo .

     

    Je ne vois pas ce qu’un vrai cycliste (sous entendu celui qui utilise un vélo pour se DÉPLACER) peut attendre de la ffct qui n’en a rien à faire de lui (vu que pour eux un vélo c’est fait avant tout pour faire du sport/se promener) . Déçu mais pas surpris .

  5. Henri Bourjade

    Il est contre-productif de critiquer les cyclotouristes globalement et de souhaiter la disparition de cette grande fédération.

    Les excès de son président sont de moins en moins représentatifs de l’opinion moyenne des membres.

    C’est certain, un renouvellement sera nécessaire. Le courant écologique a sa place dans le cyclotourisme. Il est fort probable qu’à l’avenir, sans basculer vivement vers l’écologie, le sommet de la fédération fera aubmoins preuve de neutralité.

  6. Cessieux

    Le résultat de tout cela? L’état des infrastructures vélo et de la pratique en France. 50 % des déplacements font moins de 5km et je ne pense pas que l’on dépasse 2% à vélo!  C’est bien triste!

  7. PMeBC

    Pas d’accord que l’on tappe sur le cyclo-tourisme. Il se peut qu’une association vieux jeu doive se renouveler ou se taire, mais pour moi le cyclotourisme c’est le tourisme à vélo donc le voyage. Et le voyage à vélo c’est le meilleur des voyages.

  8. Pédibuspedibus

    cyclotouriste ou cyclotaffeur on va tous à la selle, alors…

     

    boaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  9. Pédibuspedibus

    merdre, c’est mauvais genre mon truc là…

    toutes et tous à la selle voulais-je dire!

  10. Pie

    @PMeB C@emmp @kerloen
    Entièrement d’accord avec toi, dans cyclotourisme il y a cyclo et tourisme donc voyage à vélo et pour moi la FFCT où ce que j’en ai connu à travers le club de mon ancien entreprise (je suis retraité depuis peu …) ne représente plus le cyclotouriste mais plutôt le cyclosportif qui pédale le nez dans le guidon et cherche à abbattre le maximum de dénivelé, le maximum de cols et le maximum de km. Dommage. Maintenant je ne vais pas généraliser à tous les clubs mais ça doit être le cas de beaucoup de clubs hélas. Pour moi, le vrai cyclotourisme est plutôt représenté par CCI (Cyclo Camping International) qui part à la découverte du monde en pédalant même si parfois, il faut prendre l’avion pour atteindre le point de départ. CCI organise aussi des WE de rencontre en France.
    Je roule à vélo au quotidien pour mes déplacements et je voyage aussi à vélo, j’ai déja parvouru de nombreux pays d’Amérique du nord et d’Amérique latine en pédalant et j’ai un projet de tour du monde en vue (peut être en plusieurs étapes). Le vélo au quotidien et le voyage à vélo sont tout à fait compatibles. En plus le vélo est un excellent moyen de faire des rencontres extraordinaires bien plus qu’un voyage organisé en bus climatisé voire même que des « backpackers » avec sac à dos voyageant en bus locaux car les bus ne desservent souvent que les grandes villes.

    @guillaume
    Il y a manière et manière de faire le tour de France à vélo : on peut très bien le faire en se promenant et le vélo est un excellent moyen de découvrir notre beau pays. On peut aussi le faire à coup de « pôt belge » et autres ingrédients douteux, se transformer en panneau publicitaire ambulant, ne rien voir du tout de la France et en plus mourir jeune !

Les commentaires sont clos.