1972, le vélo et la voiture s’affrontent

Le problème des voitures n’est pas nouveau. Déjà en 1972, des centaines de cyclistes protestaient contre les voitures et la pollution dans Paris dans l’une des premières « vélorutions. »

Dans ce reportage de l’ORTF diffusé en 1972, le président des « Amis de la Terre » n’était pas contre l’utilisation des voitures en banlieue mais regrettait « son utilisation dans les grandes villes et dans les centres. »

En 1972, les cyclistes proposaient d’autres solutions pour développer le vélo dans Paris: la régularisation de la circulation dans Paris et la mise à disposition de vélos communautaires.

« Nous avons fait cette manifestation pour protester contre l’abondance des voitures dans Paris tant au niveau circulation que pollution. »

un cycliste en 1972

Source: Institut national de l’audiovisuel

3 commentaires sur “1972, le vélo et la voiture s’affrontent

  1. zaph

    merci pour ce moment d’anthologie.

    Rageant de constater que 50 années plus tard les revendications sont les mêmes parce que rien n’a bougé. Le lobbie voiture avec la complicité de pouvoirs publics a empêché tout changement et à aggravé la situation en multipliant les adaptations de la ville à la bagnole.

    Intéressant de constater aussi l’accroissement de la taille des autos. A cette époque, les chars d’assaut n’avaient pas encore pris les centres urbains .

    apparemment, les personnes assises dans leur auto semblent similaire aux humains de 2022, qu’est ce qui peut donc justifier cette inflation de tôle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × 1 =