L’immatriculation : un privilège, plus un droit

Pour la deuxième année consécutive, le parc automobile de Bruxelles a augmenté. Il est passé de 630.648 véhicules en 2014 à 635.031 en 2015 et à 638.880 en 2016. En Belgique, en 2015, il y a 7.175.062 véhicules immatriculés. Ce nombre est en augmentation constante depuis 1977 où il était de 3.315.071 (1). Malgré les multiples mesures pour décourager l’usage de la voiture, et encourager les transports en commun ou le vélo, le citoyen belge comme d’autres citoyens européens reste très attaché à sa voiture individuelle. Les grandes villes comme Bruxelles sont envahies de voitures tant des citadins que des navetteurs. En 2015 Bruxelles était la 9e capitale la plus engorgée d’Europe selon le magazine économique Challenges (2). Il ne faut pas de grandes statistiques pour se rendre compte que dans les embouteillages, l’automobiliste est seul dans sa voiture. Lire la suite…

Journée sans voiture 2016

Une journée sans voiture vise à expérimenter dans le monde ce que peut être la vie sans voiture. Cette journée est pour les piétons, les cyclistes et les transports en commun l’occasion de s’approprier l’espace urbain. Lire la suite…

Carbone noir : le cycliste pas le plus exposé

Depuis 2014, l’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP), basé à Liège, mène un projet pour objectiver l’exposition des différents usagers de la route à la pollution. Baptisé « Exposition, Trafic et Carbone noir » (ExTraCar) ce projet a mesuré les particules ultrafines de carbone ingérées lors des déplacements en milieu urbain. Lire la suite…

Le vélo rend-il plus intelligent?

La pratique régulière du vélo, comme tout exercice physique, ne procure pas seulement une bonne santé cardiovasculaire. Elle améliore aussi le bon fonctionnement du cerveau. Augmentation des neuromédiateurs, plus grande production de neurones, meilleure irrigation des tissus : tout est bon pour se (re)mettre en selle! Lire la suite…

A601, l’autoroute abandonnée

La nouvelle était un peu passée inaperçue, entre les fêtes. Le 29 décembre 2014, un barrage était placé en bordure de l’E40, à l’entrée de l’autoroute A601, sans qu’une raison ne soit clairement invoquée. Ce petit tronçon était rendu inaccessible à tous les véhicules. Il l’est toujours plus d’un an après et rien n’indique qu’il rouvrira prochainement. Lire la suite…