ZAPA: Zones d’Actions Prioritaires pour l’Argent

Va t-on un jour s’emplir les poumons du bon air des villes et s’émerveiller enfin de la seule présence des magnifiques cabriolets de nos charmantes femmes et maîtresses, des 4×4 virils de nos puissants cadres dirigeants et des voitures de sport de notre jeunesse dorée luttant contre la précarité ? C’est l’attrayante promesse faite par les nouvelles Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air, les ZAPA. Lire la suite…

ZAPA (Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air)

zapa

La loi Grenelle II a accouché d’une idée intéressante, à défaut d’être originale car elle existe déjà dans plusieurs pays européens (Allemagne, Italie, etc.): les Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air (ZAPA). Le but est de définir des zones, en général au centre des villes, où les voitures les plus polluantes seraient interdites, totalement ou partiellement. Lire la suite…

Ces villes qui tentent de se libérer du pétrole

naissance

vie

mort
Portraits de la société de consommation automobile www.chrisjordan.com

Tout le monde n’attend pas que gouvernements et chefs d’État s’entendent sur un hypothétique accord pour sauver le climat. Loin de Cancún, où se tiendra le prochain sommet sur le réchauffement climatique, des réseaux associatifs et des municipalités se lancent dans d’ambitieux programmes pour libérer leurs villes de la dépendance pétrolière. Comment font ces « villes en transition » ? Exemple à Boulder, près de Denver, aux États-Unis. Lire la suite…

Capitalisme et productivisme, ou l’incompatibilité avérée avec l’écologie!

capitalisme-et-productivisme

Lors du premier Grenelle de l’environnement nous fûmes un certain nombre à considérer cette initiative comme une mascarade, une sorte de cache misère n’abordant pas le fond du problème ; c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’écologie véritable sans une remise en cause politique et par conséquence une autre optique sociétale que le productivisme capitaliste. Lire la suite…

L’écologie, c’est sérieux, bordel !

borloo-lecologie-cest-serieux

Suite aux dernières péripéties de l’odieuse taxe carbone, je me suis rendu au ministère de l’écologie, en tant que président-directeur-général de la PUTE (Pollueurs Unifiés contre la Taxation Environnementale), pour remercier Jean-Louis Borloo pour l’ensemble de son œuvre, qui a bien voulu me recevoir à l’apéritif de 10 heures. Lire la suite…

Les stigmates d’une nouvelle religion ?

le_chat_ecologique

L’écologie comme confessionnal au consumérisme… Suite aux résultats des dernières élections régionales confirmant à quelques choses près les européennes de l’an dernier, force est de constater que l’écologie est « politiquement » en vogue, ne pas confondre d’ailleurs avec l’écologie politique prônant la rupture avec le capitalisme et qui fut étrangement absente des débats. Lire la suite…

Le presque rien et le n’importe quoi (sur la taxe carbone)

Hulot et Sarkozy

Non, cela ne se fait pas de rappeler que j’ai depuis le début, arguments à l’appui, écrit ici que le Grenelle de l’Environnement était une grossière manœuvre politicienne. L’opinion moyenne a horreur, fût-elle écologiste, de se voir rappeler à quel point elle s’est laissée enfumer. On ne félicite jamais celui qui a vu un peu plus clair, car cela remuerait trop de mauvais souvenirs. Il vaut donc mieux le tirer à vue, et comme je tiens à ma personne, j’arrête tout net. Lire la suite…

Les marchés carbone, ou comment gagner des millions grâce à la pollution

marche-carbone

C’est encore mieux que de transformer le plomb en or. Une poignée d’industries très polluantes ont réussi un tour de force : convertir des millions de tonnes de CO2 en dizaines de millions d’euros, grâce aux systèmes d’échanges des « droits à polluer » mis en place dans l’Union européenne. Un pervers effet d’aubaine que dénonce un rapport listant ces nouvelles grandes fortunes du marché carbone. Et une belle arnaque à venir pour les consommateurs. Explications. Lire la suite…

Pétrole : Total, en crise, incrimine écolos et « décroissants »

petrole_total_dunkerque_greves_ecolos_inside

Le pétrolier « Total », en crise en France, cherche des boucs émissaires pour échapper à ses responsabilités. Les écologistes avec leur taxe carbone et leur discours sur la nécessité de réduire les consommations sont tout désignés. Et, plus étonnant, les (encore) très confidentiels tenants de la décroissance. Tout indique pourtant qu’il s’agit d’une tendance lourde, de plusieurs décennies, liée à l’évolution des sociétés industrielles. « Démontage » de cette accusation réductrice. Lire la suite…

L’emploi: la dernière légitimité de l’automobile particulière

robots-automobile4

Quel que soit le scientifique auquel vous vous adressez, il vous dénonce l’excès d’automobiles: le géographe déplore le mitage des campagnes, le naturaliste déplore les dommages à la faune, le médecin stigmatise la sédentarité et les atteintes pulmonaires, l’urbaniste déplore l’étalement urbain, le climatologue reproche les émissions de CO2 et l’océanologue fustige l’acidification des mers. Lire la suite…