Chasse-Goupille n°19

Aujourd’hui, le collectif Chasse-Goupille est heureux d’annoncer la sortie de son dernier numéro, le n°19. Déjà! C’est un numéro ergonomique et magnifique pour la saison automne-hiver. Il est bien épais – il regorge de contributeur-ices inédits – reste maniable, peut être glissé dans une sacoche, un tablier, un infokiosque, une boite à outils, les toilettes de l’atelier, un dossier de subvention… Bref, c’est le numéro à avoir. L’incontournable dans une bibliothèque. L’indispensable à offrir à toutes les fêtes!

Pour tout vous présenter par le menu :
La couverture est de Paulette : une femme hilare roule en weeling sur un vélo ailé. Ensuite, l’ours est illustré par un magnifique dessin de Lena, Lena qu’on retrouvera plusieurs fois dans ce numéro. Comme Paulette de la couverture d’ailleurs! Ensuite c’est l’édito qui déclare sans ambages qu’il faut fréquenter les ateliers, aimer la liberté des vélos – ne pas trop leur mettre de numéros sur la peau, ni de lassos autour du museau – aimer aussi les chouettes toilettes des ateliers toujours garnies de stimulants fanzines. Cette prose éditoriale est un peu chaotique et illustrée par un dessin pas trop à propos, mais rigolo, de Cam-cam. Ensuite vient une fiche Magik Cambouïk antédiluvienne « Comment fabriquer une houe avec des pièces de vélos? » ça peut servir! Ensuite déboule une Rustine ébouriffante de Biciman. Suivi par « Reprendre la route », un texte critique des intouchables pistes cyclables, signé Marco. Il est talonné par « La vie autrement à vélo », un éloge de l’évasion à vélo près de chez soi, écrit par Claire et illustré avec élégance par Hazea et Diana. Après, « Fort-es comme ces dames » est une histoire, signée Paulette, qui a eu lieu pendant une permanence en mixité choisie. En suivant c’est un texte un peu théorique sur la fausse opposition entre « Ecologie et social » de Marie-Daouya et Jean-Moustafa. Ensuite c’est « Balade sauvage » de Garance, il s’agit du beau souvenir d’une première virée à vélo dans la campagne entre femmes cyclistes. « Confiance aveugle » est le récit d’un guide de tandem pour non-voyant-es. « Une altercation presque banale » est la mésaventure improbable d’un cycliste bousculé sur une piste cyclable par un SUV ultra-moderne, voire post-futuriste. « Vélos électriques, cliquet et cambouis » évoque la difficulté à arrêter le progrès. « Un champion à la bibliothèque », de Georges Batavus, raconte les liens entre un champion, un livre, un mystère et un camion qui acheminait des livres de village en village. Enfin « Comment ça va par chez toi ? » illustre la complexité du monde d’aujourd’hui: urgences écologiques et sociales, envie d’agir, envie de ne pas se cramer, envie de sens, envie de… Par le Chaton Masqué.

Lire aussi :  Une idée lumineuse: la bande cyclable de nuit

Voilà chacun-e trouvera aussi un écrouscope mis au point par Nono, beaucoup de dessins, une réclame pour L’atelier des miracles rédigée par Beata… Et un extrait de « La Mécana » de Camille Pichon en pages centrales. https://wiklou.org/w/images/3/3e/Fanzine_La_M%C3%A9cana.pdf

Ce numéro, à la belle couverture en couleur, sera un peu plus coûteux que d’habitude (Davantage de pages avec du papier plus cher), mais toujours « Prix Libre ». Olé!

Si ça vous dit d’en avoir pour votre atelier, vos wc, vos ami-es, écrivez un mail à Chasse-Goupille, on s’arrangera!

A bientôt

Chasse-Goupille
https://wiklou.org/wiki/Chasse-Goupille_(fanzine)

Un commentaire sur “Chasse-Goupille n°19

Les commentaires sont clos.