Construction d’autoroutes et crise pétrolière

Communiqué de presse Réseau Vert Basse Normandie – FNAUT – RAC-F
L’ A 28 EST ELLE UNE BONNE REPONSE A LA CRISE PETROLIERE ?

Les écologistes de la FNAUT, du RAC-F et de Réseau vert de Basse-Normandie fustigent depuis des années la priorité donnée au tout routier. Le 21 octobre prochain, nous aurons encore un exemple consternant avec l’inauguration de l’autoroute A 28 Rouen-Alençon, une des opérations autoroutières les plus contestables de France.

Les prévisions de trafic ridiculement faibles, le coût exorbitant, la destruction des milieux naturels et agricoles … n’ont pas empêché l’Etat, les Régions Basse et Haute-Normandie, les Conseils Généraux de la Seine-Maritime, de l’Eure, du Calvados et de l’Orne de faire là un nouveau cadeau au lobby routier. Cette infrastructure, une fois l’A 88 mise en service, apportera un coup de grâce à la ligne ferroviaire Caen-Mézidon-Tours en sursis.

Les transporteurs routiers peuvent se réjouir puisqu’ils bénéficieront d’une nouvelle infrastructure évitant la région parisienne, quasiment dédiée, payée à hauteur de 343 millions d’euros par le contribuable. Les normands ne récolteront pas grand chose, excepté les nuisances du trafic de transit.

Seuls quelques personnalités comme le Président du Département de l’Orne Gérard BUREL, son homologue du Calvados Anne d’ORNANO et quelques autres croient encore au mythe du désenclavement par les autoroutes et 2×2 voies !

La lutte contre le dérèglement climatique, la dégradation de la qualité de l’air … aurait exigé d’affecter les financements prévus à la construction de l’A 28 à la modernisation du réseau ferroviaire qui souffre en Normandie de graves sous investissements chroniques.

Pour toutes ces raisons, les discours du Premier Ministre Dominique de VILLEPIN et des Présidents des Régions Basse et Haute Normandie Philippe DURON et Alain LE VERN sur le rééquilibrage rail-route et en particulier le maintien de la ligne Caen-Tours, le développement durable, passent très mal auprès des citoyens. L’ère de l’après pétrole se prépare de suite déclarait M. de VILLEPIN. Construire des autoroutes est-il une réponse sérieuse à la crise énergétique qui ne pourra aller qu’en empirant?

Contacts presse :

Marc LE ROCHAIS, Président, Réseau vert de Basse-Normandie : 06 15 13 06 27
Jean SIVARDIERE, Président, Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports : 04 76 75 23 31
Olivier LOUCHARD, Coordinateur, Réseau Action Climat France : 01.48.58.83.92

Réseau Action Climat

A propos de Réseau Action Climat

Association spécialisée sur le thème de l’effet de serre et du changement climatique. Le Réseau Action Climat est le représentant français du réseau mondial d’ONG concernées par les changements climatiques, le "CAN : Climate Action Network", qui comprend environ 500 ONG sur les cinq continents.