Vivre sans automobile

Nous existons déjà!

Nous sommes un million de femmes et d’hommes vivant en Suisse sans voiture. Dans les villes, notre taux atteint les 40%. Mais on est encore loin d’être pris en compte.

Nous sommes faciles à repérer et à saisir

Nous sommes a) des individus, b) des ménages, pour lesquels n’est enregistrée aucune voiture. De plus, nous comptons beaucoup de sympathisants qui ne se servent que rarement de la voiture.

Nous sommes utiles toujours, dès maintenant

De cette utilité silencieuse, les autorités, débordées qu’elles sont en tentant de limiter les dégâts du système actuel, n’ont pas le temps de percevoir sa grande signification et de réaliser notre éco-bilan largement positif, d’en intégrer sa valeur dans l’économie nationale et dans l’environnement. Une personne vivant sans voiture libère l’économie nationale de 1000.-/2000.- francs par an. Mais toujours est-il que les Sans-voitures sont tenu(e)s à cofinancer les dommages et les infrastructures excessivement couteuses du trafic routier privé.

Ainsi, une Association des Sans-Voitures existe depuis 2004: le Club des Sans-Automobile Suisse CSA.

Vu les nombreux individus vivant sans voiture ou l’utilisant peu et raisonnablement, on rassemble toutes les personnes qui ont déjà choisi un style de vie compatible avec l’environnement et avec des villes qui par leur biais peuvent se découvrir dégagées, libérées et joyeuses.

Les buts du CSA

• Développer une culture, un style de vie sans voiture et mettre en évidence son confort et se avantages: un enrichissement de la vie personnelle et aucunement une privation: la vraie qualité de vie.
• Regrouper et organiser les Sans-Voitures, leur attribuer une identité plus visible, leur donner une voix, former un lobby politique.
• Démontrer les avantages économiques de la vie sans voiture, et pour le citoyen individuel et pour la société.
• Obtenir certains rabais financiers: favoriser dans le quotidien nos membres quant à certains frais et prix, ceci en collaboration avec l’industrie, les instances fédérales et le Service Public, ses institutions politiques et administratives.
• Créer des synergies, établir une coopération avec toutes les organisations concernées, en premier lieu celles pour une mobilité raisonnable, et conclure des alliances avec elles.

Nous avons crée déjà..

• une Association légale, avec statuts, comité, et tout ce qu’il faut…
• un Comité de soutien-VIP
• de premières finances, aussi sous forme de subsides d’organisations
• un service de contact et d’information: le Bulletin du CSA On étudie et projette…
• de gagner un grand nombre de membres et ainsi de promouvoir notre Association pour qu’elle devienne un instrument performant et percutant
• de se mettre ensemble avec les organisations de trafic, les partis politiques, les offices des autorités publiques
• d’organiser des manifestations publiques, développer des activités pour une conscientisation de la société
• d’aborder les institutions et des firmes pour l’octroi de subsides financiers
• de créer des instruments de promotion pour un style de vie sans voiture
• obtenir les premiers rabais et privilèges financiers concrets

Source: http://www.clubderautofreien.ch/

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France