Le scandale du lavage des voitures

Chaque année, 30 millions de véhicules sillonnent les routes de France et passent une dizaine de fois à la « machine à laver », histoire de se refaire une beauté. Consommation d’eau et d’électricité, détergents : le bilan environnemental n’est pas neutre.

Selon le Centre d’information sur l’eau, 6 % de l’ensemble de l’eau potable consommée en France est utilisée pour le lavage de la voiture et l’arrosage des plantes. Selon une étude du ministère de l’Environnement, près de 35 millions de mètres cube (m3) d’eau sont employés chaque année au seul lavage des voitures dont plus de la moitié au domicile des automobilistes.

Première information : cette pratique – polluante – est indirectement interdite par la loi, car les eaux résiduelles se déversent directement dans le sous sol. Seconde information : le lavage individuel d’un véhicule est catastrophique. D’abord, il consomme davantage d’eau : 300 litres contre 60 en station spécialisée. Ensuite, son impact environnemental est désastreux.

Selon le CNRS, les eaux résiduelles contiennent « des hydrocarbures, des phosphates, ainsi que des polluants mécaniques ». L’avantage des centres de lavage spécialisés tient à leurs bacs de décantation pour le traitement des éléments nocifs.

Le lavage des voitures représente donc un double scandale écologique : scandale en terme de consommation d’eau, qui est en France de l’eau potable qui pourrait être utilisée pour d’autres usages, scandale en terme de pollution de cette eau qui rejoint le plus souvent les espaces naturels, ce qui constitue une atteinte à l’environnement.

Ça fait un peu cher payé pour avoir une « voiture propre », non?

Le scandale du lavage des voitures

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

6 commentaires sur “Le scandale du lavage des voitures

  1. MR LE BOËDEC

    JE ME SUIS permis et je m’en excuse à l’avance de mettre scandales du lavage en lien sur mon site je pense que ça interessera les gens qui se sentent consernés merci pour votre publication et si vous estimez que votre site n’a rien à faire sur poubnetauto,je le retirerais.

  2. URB

    D’où l’intérêt d’utiliser les stations de lavage, pour utiliser moins d’eau.

    Après il y a aussi le lavage « à sec ».

    L’idéal serait de ne pas laver la voiture, mais bon il faut quand de temps en temps la laver sinon il y aurait surement des piétons qui râleraient si ils se salissent après être passé trop près d’une voiture.

  3. MR LE BOËDEC

    vous me parlez d’utiliser moins d’eau ,c’est mon cas puisque je n’utilise que 1,5à2 litres, pour laver l’interieur et l’extérieur.les stations de lavage en utilisent bien plus,allez faire un tour sur mon site,si vous n’y arrivez pas taper LAVAGE VAPEUR GAGNY à bientôt et merci

  4. URB

    Merci mais un peu loin pour moi, faire 1000 km pour laver la voiture pas top pour l’environnement, même si ça utilise (soit disant, suffit de calculer) 100 à 150 fois moins d’eau.

    C’est pas mal comme méthode, mais par contre ce n’est pas très abordable.

    Donc à défaut d’avoir l’idéal, c’est déjà bien qu’un plus grand nombre d’utilisateur prennent le moins pire dans l’histoire, à savoir le lavage des autos par haute pression.

    Avec justement les moyens que prennent les stations de lavage, à savoir produit plus respectueux, consommation en baisse de l’eau et traitement de l’eau, c’est déjà un bon début.

    Et oui on ne peux pas tout avoir du premier coup.

  5. MR LE BOËDEC

    MON système de lavage respecte quand même l’environnement l’écologie et il n’y a auqu’un rejet dans la nature puisque la vapeur a des effets de décontaminations,bien sur que les prix ne sont pas les mêmes,mais cela se ressent quand même sur une facture d’eau,donc aucun frais supplémentaire puisque nous sommes des stations mobile.
    se métier je le pratique par conviction!!!

  6. URB

    Je n’ai pas dis le contraire.
    Pour ce qui est de la facture d’eau c’est dans le cas ou on lave sa voiture chez soi, sur son parking, garage ou allée.

    Moi je te parle des stations de lavage qui elles sont quand même moins cher que TON système et on ne ressent pas d’effet sur la facture d’eau vu que ce n’est pas pris sur notre facture.

    Pour laver l’extérieur d’une voiture il faut compter en moyenne dans les 8-10€, allez 12€, eau et produit compris.

    Pour la sécher, ben un peu d’huile de coude avec un bon chiffon et c’est bon.

    Perso je lave ma voiture rarement, faut dire je l’utilise peu, c’est ma femme qui l’utilise et moi c’est la moto.
    Quand je lave la voiture, quand j’en ai le temps bien sur, c’est un coup de jet haute pression, un coup de brosse ou éponge et je fini par la rincer au jet haute pression.

    Après c’est le fait de rouler qui sèche la voiture.

    Pour l’intérieur un coup d’aspi dans le garage + un coup de schitt pour les plastique.

    Pour la moto, vu qu’elle ne se salit pas des masse, vive le noir, ben quasiment pareil, je ne la lave pas souvent, sauf après les pluies qui laisse les traces de terre.

    Mais bon juste pour dire, pour quelqu’un qui lave régulièrement sa voiture, TON système est assez cher et dans le cas ou on n’utilise pas un système comme le TIENS, le mieux reste quand même les Station de lavage à jet haute pression.

Les commentaires sont clos.