L’espace public urbain, le climat et les voitures

Les émissions de CO2 causées par les moyens de transports sont hors contrôle : l’augmentation de celles-ci sont telles qu’elles annéantissent les efforts de réduction dans les autres secteurs de la société, mettant ainsi toujours plus en péril notre climat.

Le transport routier est responsable de 93% de toutes les émissions causées par les moyens de transports, et les voitures représentent la plus grande partie des émissions de CO2 du transport routier.

Dans les villes, l’omniprésence des voitures est un facteur nuisible à la qualité de vie, de par la destruction de l’environnement, de l’espace public et de la vie sociale, entre autres choses.

Les voitures engloutissent une énorme quantité d’énergie et rendent notre société dépendante. Les voitures consomment un quart de l’énergie de notre société pour, dans 80% du temps[1], produire plus de chaleur (85%) que de déplacement de leur propre masse (15%)[2]. Elles nous rendent dépendants, car le pétrole provient à 70% de l’extérieur de l’Europe.[3]

De plus, les nouvelles voitures sont chaque fois de plus en plus lourdes, de plus en plus grandes et de plus en plus puissantes. De plus en plus de véhicules agressent les humains qui habitent en ville. Même les déserts, les forêts ou les rivières sont revendiqués par l’automobile, l’être humain n’y ayant plus sa place. Et cet irrespect de l’humain commence sur nos trottoirs, en ville…

Un groupe de citadins se sont unis sous le nom “Auto-suffisance”, ont capturé une voiture et l’ont transformée pour vous, non pas en robot, mais en jardin potager.

Ce groupe d’humains a ainsi reconquis quelques mètres carrés qui serviront à toutes celles et tous ceux qui cherchent à retrouver leur auto-suffisance par l’agriculture urbaine, par les liens sociaux et au travers d’un espace convivial où, qui sait, vous rencontrerez peut-être le père ou la mère de vos futurs enfants.[4]

L’espace public urbain, le climat et les voitures

Les personnes qui sont derrière l’organisation du projet “Auto-Suffisance” veulent renforcer le pouvoir des citoyens de s’”auto”gérer, par le développement des liens sociaux et la priorité donnée à l’autonomie alimentaire. Pour arriver à ceci, le projet à pour but de se réapproprier l’espace public et mental face à l’hégémonie de la voiture.

Le projet est aussi symbolique que concret et pratique.

Source : www.auto-nomie.be

[1] 80% des déplacements en voiture se font en ville.
[2] Un moteur à combustion a un rendement de seulement 15% en conditions de trafic urbain. Ceci veut dire que, dans un réservoir de 50 litres, seuls 7,5 litres sont utilisés pour déplacer la masse du véhicule, le reste est perdu en production de chaleur. Source : Goederen en Personenvervoer p.185, Joeri Van Mierlo en Cathy Marcharis, 2005.
[3] Source: Eurostat 2004.
[4] Le hasard, le destin, les étoiles.

Antivoitures

A propos de Antivoitures

Rédacteur du site Carfree France