« Bombes climatiques »

On connaissait déjà le scandale écologique des voitures hybrides, on découvre aujourd’hui que les voitures hybrides rechargeables sont de véritables « bombes climatiques. » Selon l’ONG Transport & Environnement qui a étudié les émissions de trois SUV, mêlant moteur thermique et électrique, les voitures hybrides rechargeables pourraient rejeter jusqu’à douze fois plus de CO2 que ce qu’annoncent les constructeurs. Lire la suite…

Charte Air-Energie-Santé

Chaque jour environ 15 000 litres d’air transitent par nos voies respiratoires. Contrairement à l’eau potable que nous buvons, nous ne pouvons malheureusement pas choisir l’air que nous respirons. Lire la suite…

Attestation de déplacement automobile dérogatoire

La lutte contre le réchauffement climatique prend un coup d’accélérateur (passez-nous l’expression) grâce à Greta Thunberg et sa Skolstrejk för klimatet (« grève scolaire pour le climat ») débutée en 2018. En 2019, la pire canicule jamais enregistrée s’abat sur l’Europe, puis des incendies d’une ampleur inégalée ravagent l’Australie.  Lire la suite…

Vive le SUV ! (car j’ai un climat à détruire)

Où l’on reparle des SUV, abréviation de l’anglais Sport Utility Vehicle, parfois appelés VUS au Canada francophone (abréviation de Véhicule Utilitaire Sport). Ces véhicules qui ressemblent à des 4X4 sans en avoir les capacités motrices se multiplient dans les villes du monde entier, réduisant à néant les déjà faibles efforts de l’industrie automobile pour réduire les émissions de CO2. Lire la suite…

Voitures nulle part, arbres fruitiers partout

Quand des villes se déclarent vraiment en état d’urgence climatique

Partout en Europe, des grandes villes comme de petites communes se sont déclarées en « état d’urgence climatique ». Paris l’a fait en juillet, Mulhouse et Montpellier en juin. Ces décisions sont-elles purement symboliques ? Ou ces municipalités s’engagent-elles réellement contre le réchauffement ? En Allemagne, c’est Constance, ville touristique et riche, qui a voté la première la résolution à la demande des jeunes de « Fridays for future », mobilisés depuis des mois. Pour eux, l’urgence climatique n’est pas qu’un vain mot. Reportage. Lire la suite…

Déclaration internationale: le capitalisme détruit la planète, détruisons le capitalisme

Face à l’urgence de la crise climatique, il est nécessaire de construire une stratégie capable d’affronter la cause de la catastrophe écologique et sociale qui nous menace : le système capitaliste. Voici une déclaration internationale de la Fraction Trotskyste-Quatrième internationale (FT-QI) dont font partie les militant.e.s qui animent le site Révolution Permanente et qui proviennent du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste). Il s’agit probablement de la seule organisation politique qui défend la nationalisation et la reconversion technologique sans indemnisation et sous le contrôle des travailleurs de toutes les entreprises de transport, ainsi que des grandes entreprises automobiles et métallurgiques, pour parvenir à une réduction massive de la production automobile et des transports privés, tout en développant le transport public à tous les niveaux. Lire la suite…

Les voitures construites par Renault et PSA en 2018 laisseront une empreinte carbone supérieure à celle de la France

Dans le cadre de son dernier rapport intitulé « Droit dans le mur », l’ONG Greenpeace a évalué les gaz à effet de serre émis au cours de leur cycle de vie par les véhicules des douze principaux constructeurs mondiaux. Selon ce rapport, les seules voitures vendues en 2018 par ces 12 constructeurs laisseront une empreinte carbone totale de 4,8 gigatonnes de CO2, soit plus que les émissions annuelles de gaz à effet de serre (GES) de tous les pays de l’Union européenne (UE), estimées à 4,1 gigatonnes d’équivalent CO2. Lire la suite…

Capitalisme fossile, le livre

Au cours des trois dernières années, les visiteurs assidus du site Carfree ont pu bénéficier de l’exceptionnel privilège de lire en avant-première quelques-uns des premiers jets de ce qui, après de longues heures de labeur, d’écriture, de correction et de synthèse, est devenu un livre: « Capitalisme fossile, de la farce des COP à l’ingénierie du climat. » (1) Lire la suite…