Ivan Illich contre le système automobile

Ivan Illich, né à Vienne en Autriche le 4 septembre 1926 et décédé le 2 décembre 2002 à Brême en Allemagne à l’âge de 76 ans , est un penseur de l’écologie politique et une figure symbolique de la critique de la société industrielle. Il inventa plusieurs théories dont :

Le Monopole radical

Inventeur du concept de monopole radical (lorsqu’un moyen technique est ou semble trop efficace, il crée un monopole et empêche l’accès aux moyens plus lents, comme les autoroutes vis-à-vis de la marche à pied par exemple). « Quand une industrie s’arroge le droit de satisfaire, seule, un besoin élémentaire, jusque là l’objet d’une réponse individuelle, elle produit un tel monopole. La consommation obligatoire d’un bien qui consomme beaucoup d’énergie (le transport motorisé) restreint les conditions de jouissance d’une valeur d’usage surabondante (la capacité innée de transit). »(Ivan Illich , Energie et équité – 1973)

La Contre productivité

La principale notion illichienne est le concept de la contre-productivité, qui décrit un phénomène embarrassant : lorsqu’elles atteignent un seuil critique (et sont en situation de monopole) les grandes institutions de nos sociétés modernes industrielles s’érigent parfois sans le savoir en obstacles à leur propre fonctionnement : la médecine nuit à la santé (tuant la maladie parfois au détriment de la santé du patient), le transport et la vitesse font perdre du temps, l’école abêtit, les communications deviennent si denses et si envahissantes que plus personne n’écoute ou ne se fait entendre, etc.

Penseur de l’écologie politique, Ivan Illich lutta contre le système automobile et tous les moyens de transports trop rapides qu’il jugeait aliénants et illusoires. Il avait par exemple calculé qu’en prenant en compte le temps moyen passé à travailler pour acquérir une automobile et faire face aux frais qui y sont liés et non seulement le temps passé à conduire celle-ci, la vitesse du bolide était de 6 k m /h.

En effet, un Américain consacrait en moyenne, durant les années 1970, 1600 heures par an pour sa voiture et ne parcourait que 10000 kilomètres durant l’année. Ivan Illich était aussi contre nos systèmes de santé et l’école obligatoire, qu’il considérait comme outils non conviviaux.

Ivan Illich contre le système automobile

Source : http://www.anartoka.com/velorution/portal.php?fid=6

Voir aussi :
Ivan Illich – Energie et équité – 1973
Illichville, la ville sans voitures

Ivan Illich

A propos de Ivan Illich

Auteur d'Energie et équité, penseur de l'écologie politique et figure importante de la critique de la société industrielle