Treasure Island, l’utopie verte sans automobiles

Treasure Island est une île artificielle de la Baie de San Francisco, située entre San Francisco et Oakland. Elle est reliée par un isthme à Yerba Buena Island, qui est elle une île naturelle. Treasure Island a été créée en 1939 pour l’Exposition internationale du Golden Gate par l’extraction de matériaux de la baie, et du tunnel creusé à travers Yerba Buena Island. Treasure Island est à l’intérieur des limites de la ville et du comté de San Francisco, dont le territoire s’étend loin dans la baie et jusqu’à la pointe de l’île d’Alameda.

Pourquoi parler de Treasure Island?

Parce que c’est « Une Utopie Verte » qui contient les rêves les plus fous, en particulier un concept de ville sans voitures. Le projet est prévu au départ pour 2.600 logements au sein d’un écovillage de 13.500 habitants. A terme, l’île devrait accueillir 6.000 logements pour 20.000 habitants à dix minutes du centre de San Francisco, au sein d’éco-tours à la pointe de la recherche écologique. Une densité d’habitation élevée est recherchée car elle seule permet d’éviter l’étalement urbain générateur de déplacements, d’émissions de CO2, et de dépendance à l’automobile.

– 20.000 personnes vivront dans un environnement « SANS VOITURES » ! (A car-free Island)
– 20.000 personnes vivront dans un environnement « AUX ENERGIES DOUCES » ! (des éoliennes, de l’énergie solaire et l’énergie marémotrice)
– Bien entendu il y aura les approches les plus écologiques en ce qui a trait aux déchets, à la gestion de l’eau, du transport et des énergies douces!

Environnementalisme et Urbanisme doivent fusionner comme jamais auparavant. « Treasure Island doit devenir l’exemple et le modèle de ce que peut signifier le développement durable appliqué a l’urbanisme« … Cette approche s’apparente à ce que l’on appelle en France la méthode AEU (Approche Environnementale de l’Urbanisme).

treasure-island-plan
Plan du projet de Treasure Island

Les unités d’habitation n’incluront pas de parkings et les rues seront trop étroites pour permettre la circulation de voitures. Tout est prévu pour être accessible à pied ou à vélo (magasins, parcs, etc.). Un immense parc urbain situé face à San Francisco servira de forum public. Le centre de San Francisco sera accessible en 10 minutes de ferry depuis Treasure Island.

L’énergie consommée sur l’île doit être produite sur place, les déchets doivent êtres traités sur place et l’automobile ne sera pas nécessaire. Le projet intègre des « fermes urbaines » qui doivent fournir l’approvisionnement en nourriture de l’île.

Treasure Island, l'utopie verte sans automobiles

Treasure Island est présenté comme l’utopie verte du 21ème siècle. A voir sur la carte interactive de Treasure Island.

Sources:

www.sfgate.com
www.popularmechanics.com

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France