Ford: 75.000 emplois menacés

Une faillite de Ford provoquerait la suppression de 75.000 postes pour les seuls Etats-Unis. Une éventuelle disparition du constructeur automobile américain Ford provoquerait la suppression d’au moins 3.000 emplois dans 25 Etats, soit 75.000 emplois directs et indirects au minimum, révèle mardi 18 novembre le Wall Street Journal, qui cite une analyse (de Ford) faite Etat par Etat dont il a obtenu une copie.

Source: Challenges

Autocrisis

A propos de Autocrisis

Théoricien de la crise automobile