Toyota : 3.000 emplois supprimés

Le premier constructeur automobile japonais Toyota Motor a confirmé vendredi qu’il allait s’abstenir de renouveler fin mars 3.000 contrats de travail intérimaires ou temporaires au Japon, pour adapter ses effectifs à la dégradation brutale du marché mondial. Toyota avait déjà laissé entendre, le 6 novembre, qu’il allait se séparer de la moitié de ses 6.000 travailleurs temporaires au Japon, lorsqu’il avait abaissé de façon drastique ses prévisions de résultats pour l’exercice 2008-2009 en raison de la chute de la demande aux Etats-Unis et en Europe.

Source:  www.aujourdhuilejapon.com

Autocrisis

A propos de Autocrisis

Théoricien de la crise automobile