General Motors : 47.000 suppressions d’emplois

L’industrie automobile n’est qu’au début de sa cure d’amaigrissement. General Motors (GM) et Chrysler, deux des trois constructeurs de Detroit, ont présenté, mardi 17 février, les premières mesures de leurs plans de restructuration au Trésor américain. Ils disposent maintenant jusqu’au 31 mars pour prouver aux autorités qu’ils sont économiquement viables. GM, qui a déjà recu 13,4 milliards de prêts de l’Etat fédéral en décembre, pourrait demander d’ici 2011 jusqu’à 30 milliards de dollars en aides fédérales pour pouvoir continuer à se restructurer sans passer par la faillite. Le groupe pourrait être à court de trésorerie dès le mois de mars. Le groupe prévoit de supprimer 47.000 emplois dans le monde cette année, dont 26 000 hors des Etats-Unis.

Source : Le Monde

Autocrisis

A propos de Autocrisis

Théoricien de la crise automobile