Vélorution auto-critique

Alors que les automobiles squattent déjà les trois quarts de l’espace public, à Strasbourg, un quart d’entre elles se garent sur un trottoir, une piste cyclable, un passage piéton ou un bout de gazon ! Souvent dangereux, toujours gênant, le stationnement sauvage encourage l’usage de la voiture. Surtout, il grignote le peu d’espace qui reste aux habitants, dans une ville déjà invivable du fait des nuisances bagnolesques légales. Qu’en disent nos élus ? Ils s’auto-censurent, rendant vains leurs discours sur les transports alternatifs.

Alors, samedi 14 mars à 14 heures 30, Strasbourg (place de la gare), haro sur les autos garées crado !

Source: http://crep.strasbourg.free.fr/

Crep

A propos de Crep

Collectif de Réappropriation de l’Espace Public (CREP) de Strasbourg

Un commentaire sur “Vélorution auto-critique

Les commentaires sont clos.