Etudier à Tours sans voiture

Voici une excellente initiative de la Communauté d’Agglomération de Tours (Tours Plus) qui a produit une plaquette d’information destinée aux étudiants sur les moyens d’étudier à Tours sans voiture.

La plaquette, tirée à 15 000 exemplaires, donne quatre bonnes raisons de changer ses habitudes et d’abandonner sa voiture pour faire ses études à Tours:

1) C’est bon pour le porte monnaie : pas d’assurance, pas d’entretien, pas d’essence ! Le coût mensuel moyen de votre véhicule selon le modèle varie entre 500 et 650 € par mois. A tours, il y a beaucoup mieux à faire de ses euros : shopping, sorties, restos…

2) C’est bon pour la santé: marcher, pédaler… je me sens bien dans mon corps.

3) C’est bon pour moi, ma ville, ma planète : j’utilise les transports doux, donc je réduis mes émissions de gaz à effet de serre. Ma voiture rejette environ 160 g de CO2 par km. Sur une distance de 30 km par jour, pour une année d’étude, votre voiture émet chaque année dans l’atmosphère plus d’une tonne de CO2, soit l’équivalent d’un aller-retour Paris/New-York en avion.

4) C’est pratique : le mode de transport le plus lent en ville, c’est la voiture. Stationnement et circulation sont autant de pertes de temps inutiles.

Bref, abandonner la voiture, c’est bon pour la santé, le porte monnaie, la ville, la planète, le CO2…

>>Téléchargement plaquette d’information au format pdf

Source: http://astroblog.typepad.fr/favry/2009/05/etudier-%C3%A0-tours-sans-voiture.html

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

3 commentaires sur “Etudier à Tours sans voiture

  1. AntecAntec

    Et comment !

    J’étais étudiant à Reims, tout le temps à vélo… quel bonheur !

  2. Alain

    On peut aussi saluer les initiatives de Tours et de l’agglo:
    – L’installation d’IKEA: aspirateur à bagnoles
    – Le nouveau centre commercial « l’heure tranquille »: aspirateur à bagnoles.
    – le développement de l’aéroport de Tours coûte que coûte parce que Tours doit devenir une métropole (dixit le président de l’agglo).
    – la grosse envie de tous les élus locaux de faire une A10bis .

    A Tours, c’est comme partout ailleurs: dire un truc, faire l’inverse.

  3. Much

    J’ai vécu pendant toutes mes études à Tours, et je peux vous dire que c’est une ville délicieuse pour les cyclistes urbains… Très bien organisée ! Il est même possible à partir de Tours, de rejoindre Saumur à vélo (80 km!) par un parcours aménagé. Il est possible, pour 30 euros annuels, de louer une bicyclette à usage personnel, et les parcs à vélo sont légions. Tout le centre-ville, bien que parfois très embouteillé, a été conçu anti-voiture, donc il est largement plus intéressant de circuler à vélo.

    Et en plus la police n’est pas très regardante sur les infractions des cyclistes 😉

Les commentaires sont clos.