Un génocide et 700 fantômes

Samedi, nous étions 703 citoyens à distribuer des tracts pour l’interdiction de la bagnole dans les rues du XXe arrondissement de Paris. Oui, vous avez bien lu, sept cent trois citoyens mobilisés pour faire cesser l’utilisation de cette machine génocidaire : 700 fantômes et 3 humains, ces derniers n’étant pas loin de croire qu’ils sont en fait des extra-terrestres largués sur la planète Terre par erreur.

D’où sortent ces 700 fantômes ?

Avant de réaliser cette action, nous nous sommes renseignés, et il semble qu’à part quelques manifs gentillettes pour que le vélo bénéficie de quelques coups de peinture blanche sur le macadam, il n’y a pas, en France, en 2011, alors que le climat de la planète est en train d’être détruit, il n’y a pas d’actions pour l’interdiction de la voiture. Si l’on excepte celle que nous avons faite ce samedi. C’est un responsable du site internet anti-bagnole Carfree France qui nous l’a dit (1).

Ce site a très gentiment, et rapidement, accepté de reproduire notre appel à manifester, à Paris et ailleurs, pour l’interdiction de la bagnole. Le samedi matin, jour de l’action, il y avait 700 personnes qui avaient été lire cet appel. Et parmi elles, il y eut exactement… attendez que je refasse mes comptes pour être sûr de ne pas me tromper. Il y eut exactement zéro humain qui se décolla de son écran d’ordinateur pour se joindre à nous dans le monde réel. Or, autant que je puisse en juger, les gens qui vont sur ce site de Carfree n’y vont pas par hasard, il faut être un minimum « militant » pour chercher un tel site et en lire les articles.

Comment expliquer un tel délire ? Que 700 personnes, visiblement opposées à la voiture, restent dans le monde virtuel d’internet, ou au maximum fassent des commentaires à la fin de l’appel, ce qui va sans nul doute faire réfléchir puissamment les utilisateurs d’auto, non ? Non.

Au fait, pour faire dans l’auto-critique : n’oublions pas qu’il y a près de 80 personnes qui se sont inscrites sur la liste d’information du Parti de la Résistance, et qui sont tout aussi fantomatiques lorsqu’il s’agit de combattre dans le monde réel pour dénoncer le génocide qui se prépare tranquillement sous notre nez… Quand venez-vous distribuer des tracts pour l’interdiction de la voiture aux automobilistes, et des tracts pour l’interdiction de l’avion aux utilisateurs de cette machine à détruire le climat de la planète ?

Nous étions donc 3, samedi matin, Mehdi, Romain et moi, à distribuer 500 tracts anti-voiture dans le XXe. Quelques personnes engagèrent la conversation au début du tractage, à la sortie du métro Gambetta, et à plusieurs reprises des gens nous arrachèrent pratiquement les tracts des mains pendant que nous discutions, ce qui était agréable. Nous avons également mis les tracts bien en vue sur des rangées entières de machines destructrices du climat, et le titre – « Les Talibans aiment la voiture » – fit en sorte que souvent, des passants s’arrêtaient devant une voiture pour lire le tract sur le pare-brise (2). Des photos de la chose seront disponibles dans les jours qui viennent.

Nous avons également distribué des tracts aux piétons, et Mehdi, emporté par son élan, n’a pu s’empêcher de mettre un tract sur une poussette (la photo est géniale, voir ci-dessous). Peu après, Mehdi et Romain sont entrés dans un magasin de modèles réduits de voitures, et la conversation qui s’ensuivit fut très intéressante : en fait, les points de vue n’étaient pas très éloignés, entre nous et le gérant. Il semble vraiment que beaucoup de monde se rend bien compte que notre société va dans le mur.

Le lendemain, dimanche, on reprenait les mêmes, mais cette fois, direction le centre de destruction du climat Charles-de-Gaulle. Désormais, à part passer la douane et rentrer dans les avions, on a tout fait ou presque pour remettre en mains pas si propres les tracts à 500 passagers : distribution en position statique devant les tapis roulants, distribution aux personnes assises dans les zones de check-in, et Romain a inauguré une approche encore plus gonflée. Il s’est introduit dans des files ayant déjà passé l’entrée d’un check-in, et qui attendent en ligne, et leur a distribué des tracts jusque devant les check-ins où ils déposent leurs bagages.

Il y a désormais des traditions, lorsque nous distribuons dans l’aéroport Charles-de-Gaulle des tracts disant aux personnes qui les reçoivent qu’en prenant l’avion, elles participent à un génocide (3). Ainsi, ça ne rate jamais, au moins une fois par dimanche après-midi, vous aurez une lumière qui vient vous expliquer, le sourire en coin, que nous ferions mieux de penser à la pollution générée par les tracts… On a aussi eu un grand classique du genre, le monsieur ou la dame qui s’arrête complètement, lit tout le tract, et nous explique qu’il ou elle travaille dans le « développement durable », qu’on a rien compris, et que si il ou elle ne prend pas l’avion, la terre va cesser de tourner sur son axe.

Personnellement, une dame est revenue vers moi, et m’a rendu le tract. J’ai cru que c’était une marque de mépris, et je lui ai demandé pourquoi elle me le rendait. En fait, elle m’a dit qu’elle était d’accord, mais comment faire autrement ? Je commence à être rôdé, et j’ai répondu du tac au tac quelque chose du genre « Très bien, donc ne changeons rien, continuons, et on ira dans le mur, non ? ». Et elle était également d’accord pour dire que nous allons dans le mur. Ou, pour le dire de manière plus précise : elle et ses congénères s’apprêtent à envoyer des dizaines de millions d’êtres humains dans le mur.

Ça a un nom, ce genre d’acte, ça s’appelle un génocide, et il faut se battre contre ça, non ? Il me semble que si.

Le week-end prochain :
– samedi 19 février : action anti-bagnole ;
– dimanche 20 février : action anti-avion.

Restez parmi les fantômes. Ou contactez-nous pour vous battre contre ça. Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Pierre-Emmanuel Neurohr

(1) http://carfree.fr/
(2) Tract disponible à http://parti-de-la-resistance.fr/?p=271
(3) Tract disponible à http://parti-de-la-resistance.fr/?p=243

Pierre-Emmanuel Neurohr

A propos de Pierre-Emmanuel Neurohr

Ancien fondateur et directeur du CNIID (Centre national d’information indépendante sur les déchets) et président-fondateur du Parti de la Résistance.

51 commentaires sur “Un génocide et 700 fantômes

  1. CarFree

    C’est un texte qui ne manque pas d’interpeler et qui pose les (seules?) véritables questions. Comment agir pour transformer le réel? Comment passer du militantisme « virtuel » au militantisme « réel »? Comment s’adresser directement aux bagnolards et arriver à les convaincre de cesser leur bagnolisme mortifère?

    Car on peut prendre le problème sous tous les angles, il y a rien qu’en france près de 40 millions d’automobilistes. Combien ont statistiquement une chance d’arriver sur ce site et de se laisser convaincre? Est-il possible de convaincre un bagnolard? Est-ce seulement faisable d’interdire la voiture?

    J’ai beau être d’un naturel optimiste, je suis persuadé qu’on est très mal, ce système ira jusqu’au bout de sa logique mortifère. On ne peut pas attendre grand chose de qui que ce soit, à part de nous-même.

  2. Goodmusik

    Je ne pense pas non plus que les gens soient prêts à essayer de faire quelque chose, ils sont trop paresseux intellectuellement pour imaginer des alternatives ! Par contre ce qu’on peut faire, c’est ne pas utiliser la bagnole, nous.
    Si beaucoup de gens ne viennent pas, c’est peut être aussi parce que toute la France n’habite pas Paris, y as-tu pensé ? De plus, si on aime pas les bagnoles… Je pense que Paris est un des pires endroits en France !!

  3. georges

    bravo pour votre action
    personnellement je pense que seul le bourrage de crâne pourrait faire arrêter quelqu’un de prendre la bagnole ou plutôt un « débourrage » de crâne
    avec les mêmes méthodes que celles des apôtres de l’automobile (sexe, violence, argent) :
    -pub dans laquelle un mec bien taillé en vélo se tape un super gonzesse qui lâche son kéké gras en 4*4
    -affiche présentant un gamin cancéreux des poumons
    -montrer les économies qu’on peut faire en prenant le vélo plutôt que la voiture

  4. Vélorutionnaire Caennais

    Je suis l’un des 700 fantômes… J’ai bien pensé à prendre ma voiture pour faire Caen – Paris mais je me suis dis que ça le ferait moyen. Et à première vue, je ne suis pas le seul 😉

    Donc, en plus de ne pas être de Paris, je ne suis pas adhérent du Partie de la Résistance et je n’ai aucune envie de diffuser des tracts signés d’un partie ou syndicat dont je n’adhère pas. J’aurais moins de mal à le diffusé si ce tract était signé par carfree.

    Par ailleurs, le contenu du tract est bien et mérite d’être diffusé.

    Finalement, il n’y a pas 700 fantômes mais 80.

  5. MinouMinou

    Comment ce débourrage de crâne pourrait-il avoir lieu ? Le tractage reste une goutte d’eau dans l’océan. Je ne vois qu’une seule solution : l’éducation populaire. L’éducation populaire, menée non par une poignée de personnes lucides qui seront encore longtemps qualifiées d’extrémistes, de cavernes-silex-bougie, mais par l’État, par la force de la loi. C’est ce que propose le Front de Gauche dans le chapitre 1 de son programme partagé : la refondation républicaine.

    Le fantôme que je suis a abandonné le genre de luttes que vous menez, Monsieur Neurorh, car elles ont trop peu d’effet, et vous le savez. La seule chose qui aura de l’effet, ce sera les grandes catastrophes qui impressionnent ; et encore, il se trouvera des pourritures pour dire que le bagnolisme est le seul mode de vie possible. Vous le savez. Les gens n’agiront qu’au dernier moment.

    Cependant, une perspective s’offre à nous : élire un gouvernement qui ne sera certes pas parfait, mais qui sera 10000 fois plus favorable à nos exigences. Je vous invite à lire les propositions du programme partagé du Front de Gauche.
    Que ceux qui sont prêts à rétorquer « ce ne sont que des promesses » considèrent ceci : avec le gouvernement d’une gauche dure, il sera moins dur pour nous d’agir et de pousser le gouvernement à tenir ses promesses. Nous ne serons pas réprimés et foutus en prison comme sous le gouvernement d’extrême droite actuel.

    Si nous sommes d’accord pour dire que ce sont les médias, la publicité et l’exploitation salariale qui forment et maintiennent les valeurs dominantes et en particulier l’aliénation par la technique, alors peut-être serons-nous d’accord pour dire qu’en deux mandats, la France pourrait devenir un exemple de révolution écologique, que les autres pays suivraient.
    D’abord nous agirons sur les valeurs, les idéaux, les représentations, ensuite et en même temps devrait être possible la remise en cause radicale du bagnolisme.

    Heidegger disait qu’ « il est à présumer que le besoin de mettre en question la technique moderne dépérit dans l’exacte mesure où la technique met plus décisivement son empreinte et règne plus exclusivement sur les phénomènes de l’univers et sur la place qu’y occupe l’homme. »

    Nous pouvons le vérifier dans toutes nos luttes. Le tractage convaincra quelques personnes, mais la croissance et la vente de bagnoles continuent. Avec des arguments rationnels nous ne persuaderons personne : les gens « savent » mais ils n’ont « pas le choix ». Le temps passé à leur démontrer que c’est faux est du temps perdu, qui pourrait être employé à toucher bien plus de monde, en changeant les valeurs à partir de la base : en finir avec l’aliénation par les médias, le travail, la publicité, le mépris de la culture.

  6. kohyanne

    j’en discutais dimanche avec une personne. La personne a conscience qu’il y va y avoir un problème d’approvisionnement de pétrole et de pollution engendrée par cette consommation. Mais « rends toi compte le PROGRES qu’a fait la science et la technique depuis un sciècle. L’homme a marché sur la lune, il va savoir faire bientôt des voitures qui ne vont ne consommer que 1 litre aux 100km et qui vont capter les pollutions »
    Je précise que cette personne n’est ni technicien, ni scientifique (en gros, il n’y connaît rien), mais il a la foi. Et la foi rend aveugle…

  7. Pierre-Emmanuel NeurohrPierre-Emmanuel Neurohr

    Dans l’appel à tracter, il y a marqué : « S’il y en a parmi vous qui veulent se joindre à ce petit acte de résistance, à Paris, ou ailleurs (…) ».

    Je ne pense pas qu’il y ait de bonne raison de ne pas agir dans le monde réel, avec le PR ou dans une autre structure, mais je suis sûr qu’il y a une excuse qui fera sauter au plafond les générations futures : « Ahhhh, je n’ai pas agi dans le monde réel contre la bagnole car je ne vivais pas à Paris ».

    Euhhhhh, qu’est-ce qui vous empêche de faire des actions pour l’interdiction de la bagnole en-dehors de Paris ????????

    Et la question posée, et qu’a bien voulu relayer Carfree, reste sans réponse : le « militantisme virtuel » est-il un danger pour la planète ? Pour ma part, je commence à penser que oui.

  8. Vélorutionnaire Caennais

    Je n’ai pas attendu le partie de la résistance pour militer. Tu ne me connais pas et tu sous entend un « militantisme virtuel »… D’ailleurs, l’un n’empêche pas l’autre.

    A Caen, l’anti-voiture, c’est tous les deuxièmes samedi de chaque mois à 14h00 lors de la masse critique.

    Que l’on se comprenne bien. Je trouve ce que vous faites très bien. C’est juste que je ne souhaite pas participer à la promotion du partie de la résistance.

  9. Mehdi-pollution

    Salut les amis!

    On est tous d’ accord! Toute action concrète est positive car elle participe a l’ avancé du chmilblik!
    Que ce soit a Paris ou a Caen ou a beb el oued! Il faut agir! Virtuel ou non cela reste une action, donc positive!
    Soyons solidaire et félicitons nous de actions!
    C est vrai on attaque la un gros problème! Mais on l attaque quand même et on refuse de vivre dans l illusion!
    Le réchauffement du climat c est NOW!
    J ai changé mes habitudes, plus de voiture! A pied, en vélo, en transport en commun ou en chameaux! ( même si la bosse me fait mal au tuuuut.. Haha!)
    Le consommateur est le premier responsable, pas forcement les politiques, personnes nous force a quoi que ce soit!
    Si on decide de ne plus roulé au pétrole, alors total, bp, esso et les rois du baril vont devoir changé de fusil d’ épaule!
    Le solaire, le vent, la vapeur d’ eau etc..
    C est possible!
    Je reste persuadé et positif, on peut le faire!!!
    Bon le parti de gauche c est bien aussi, parti de la résistance, carfree ou bien Greenrevolution.
    On veut tous la même chose! Arrêté le massacre, le génocide!
    Continuer tous a milité ou a agir!
    Peace.

  10. Michelle 13Michelle

    J ai changé mes habitudes, plus de voiture! A pied, en vélo avec mon Brompton dans le transport en commun …

  11. BromptonAddictBromptonaddict

    Il y a une différence entre être écolo et être militant écolo. On ne peut pas reprocher à la première catégorie de ne pas être de la deuxième, c’est déjà un comportement louable.
    Ça serait bien d’arriver à faire des masses critiques impressionnantes systématiquement, mais nous vivons en France, royaume du tout pétrole.
    Et l’écologie ne mobilise pas les foules ici, il n’y a pas de manif comme en Allemagne contre le nucléaire. L’écologie est moins bien ancrée. Malheureusement, Elle est encore perçue comme une idéologie pour doux illuminés.

  12. MOA

    Le « débourrage » de crâne -salutaire- évoqué ici n’aura pas lieu en l’état actuel des choses… ni même après la prochaine élection présidentielle qui risque de voir le candidat socialiste (après un second tour face au F-Haine?) bouter le nabot dans le yacht de ses amis…

    Comme proposé par les rédacteurs de Fakir, après les élections : TOU-TE-S DANS LA RUE! histoire que dsk (?) comprenne bien qu’il y a une frange de la population qui le suit a la culotte, qui sait qu’il aura menti, qui sait qu’il ne tiendra même pas ses pauvres engagements, qui veut aller plus loin dans la remise en cause du système… Tou-te-s dans la rue le lendemain pour le bien de l’humanité. (L’idée me plait mais comment organiser ce genre de manifs « préventives »?)

    A mon humble avis, hélas, et même si cela n’empêche pas -au contraire- de mettre un « bon » bulletin dans l’enveloppe, une vraie gauche non productiviste -genre front de gauche- n’a de chance de passer que lorsque la misère sera bien implantée dans notre pays (2017?)… et là aussi il faudra le suivre a la culotte l’élu… On sait jamais.

    Et vive le retour des masses critiques a Toulouse. Ballades nocturnes que ça s’appelle. Durant les mois d’hiver c’est la trêve! Pas assez de participants…. eh oui… dommage.

  13. MinouMinou

    Au contraire, Moa, il se peut que si DSK est candidat du P.S., alors les vrais socialistes qui hésitent encore à rejoindre le Front de Gauche, n’hésiteront plus. Pour que les gens soient incités à voter Front de Gauche, il faut déjà prouver que ce n’est pas un petit parti, en votant massivement aux élections cantonales. Alors le Front de Gauche sera plus légitime et sera considéré avec sérieux.
    Les médias sont ignobles avec Mélenchon, ils inventent mensonges sur mensonges, chaque jour. Chaque jour ils montrent leur peur du changement, leur médiocrité et leurs méthodes dégueulasses pour faire croire au « tous pourris », au « il n’y a pas d’alternative à l’UMPS ».
    J’ai bien peur que si le PS arrive au pouvoir (que ce soit DSK ou Aubry – qui a avoué qu’il n’y a pas de différence entre elle et DSK, directeur du F.M.I.), les beaufs ne voient plus, une fois pour toutes, la différence fondamentale entre la droite et la gauche. Ils revoteront facho.

    Pour ce qui concerne le tractage, M. Neurohr espère qu’il vienne à être médiatisé un jour. Alors en effet quelque chose pourrait se passer. Je n’y crois absolument pas mais je suis d’accord pour tenter. Je propose que chaque intéressé soit mis en contact avec les autres intéressés de sa ville (mais je ne sais pas comment faire ; Carfree, peut-être as-tu une idée), et que dans chaque grande ville soit organisé un tractage un même jour. Je veux bien essayer à Lyon.

  14. CarFree

    Je ne sais pas si j’ai vraiment une idée, mais pour réaliser quelque chose de ce type, il faudrait qu’on décide d’organiser une journée (par an, par mois ou par semaine en fonction des contraintes de chacun) qui serait une sorte de « journée pour la fin de l’automobile », avec un modèle de tract unique expliquant pourquoi il faut en finir avec la société de l’automobile, et on s’organiserait ensuite pour le diffuser le même jour dans un maximum de villes. On pourrait créer une rubrique spéciale sur le site carfree, pour lancer les appels, centraliser l’information par ville, diffuser le tract, faire les compte-rendus, publier les photos de tractages, etc.

  15. Legeographe

    Alors, tout d’abord, les tracts sont très bien faits. Bravo !
    Ensuite, je fais partie des 700 fantômes.
    Je suis puydômois et j’avais pourtant bien compris que je pouvais faire ça dans ma province (le message était assez clair…).

    Néanmoins, il est plus sympa de tracter quand on est deux au moins (ce n’était pas le problème pour moi, je peux trouver des gens pour ça). La dynamique de groupe, qui marche pour une émulation de pensées, marche aussi pour se motiver pour un tractage.

    Il existe en effet pas mal d’actions dans lesquelles on peut se lancer. Moi, en ce moment, c’est contre les sucettes propagandistes du publicitaire renommé qui envahit tous nos arrêts de bus. Ça me coûte déjà un certain budget et un certain temps. Parce que la pub nous fait venir aussi pas mal de conneries de partout, de Chine ou d’ailleurs, je me bats contre elle.
    Et quasiment tout le monde conviendra que la pub est aussi une belle ordure. Et pourtant, peu de monde ose se battre avec nous (on a eu des « Vous savez qu’ils vont le décrocher dans 2 heures » [ce qui est faux], des « Vous savez que c’est interdit ? » [vive l’esprit de résistance !]). Il faut y croire plus que d’autres à chaque début. En tout cas, je le répète, vos tracts sont suffisamment bien faits pour faire réfléchir les gens très sérieusement.

    Bon, j’étais occupé samedi et dimanche à travailler (ce qui ne m’empêcherait pas de tracter d’autres jours, même si les gens sont peut-être plus à l’écoute le week-end, prennent plus la minute pour s’arrêter et lire, discuter, débattre).

    Enfin, l’histoire de la signature d’un parti (« Parti de la résistance ») compte énormément pour motiver ou démotiver des gens. Personnellement, il faudrait que je me renseigne bien plus sur le Parti de la Résistance avant d’accepter.

  16. Legeographe

    Pardon, arrivant en retard dans la série des commentaires, oui, il me semble bon qu’un tractage soit suivi d’en haut (chapeauté de manière à motiver).

    Je pense en effet que les samedis ou dimanches sont les meilleurs jours d’action. Je pense que le moment pour toucher le plus grand monde (sans que ce monde ne soit pressé de partir quand on lui parle) doit être le samedi soir… Mais peut-être ceux qui ont plus l’habitude en savent plus.

    Sur Clermont-Ferrand, il y a déjà moi.
    Une journée par an, c’est médiatique si c’est gros, mais c’est pas assez proche du quotidien !
    Une journée par mois, cela me semble vraiment pas mal. Le 2e samedi de chaque mois (ou que sais-je d’autre…) pourrait être l’occasion de faire ça dans des dimensions conséquentes.

    Le coup des aéroports me semble bon et allier les deux me semble une bonne réflexion (non négligente).
    Mais il faut pouvoir s’assurer de rejoindre les aéroports facilement (sans voiture). Lyonnais, vous allez la prendre, cette navette !

  17. MinouMinou

    « On pourrait créer une rubrique spéciale sur le site carfree, pour lancer les appels, centraliser l’information par ville, diffuser le tract, faire les compte-rendus, publier les photos de tractages, etc. »

    Très bonne idée ! Et ce serait bien aussi que les militants de Greenpeace s’associent à nous. Est-ce que de leur côté ils organisent ce genre d’actions ?
    En attendant le déclic, j’ai toujours un gros marqueur indélébile dans ma poche pour écrire des messages (« marcher est une torture », « je pollue mais je n’ai pas le choix », « ne nous déplaçons plus jamais à pied », etc.) directement sur les bagnoles (carrosserie et vitres). Ca remonte tellement le moral d’imaginer la gueule du bagnolard après. Hihihi !

  18. georges

    @MINOU
    ouais enfin bon ce serait peut etre plus juste d’écrire ce genre de choses sur les affiches publicitaires pour les voitures
    ya pas mal de gens pour qui la voiture est un fléau, mais ils ont été pris dans le tourbillon de la publicité et de la pression sociale, ils sont plus victimes que coupables, alors ne pas en rajouter une couche en pourrissant leur carrosserie!

  19. bruno le hérisson

    Le front de gauche ne remet pas en cause le productivisme et la société de l’hyper-consommation. Ils veulent juste que cette hyper-consommation soit partagée.

  20. Stank

    Je pense que vous vous « trompez » effectivement de combat, que ce n’est pas un problème écologique mais économique. Votre distribution de tract ne changera effectivement rien. Elle ne sert presque à rien. Parce que vous ne proposez pas une alternative crédible. Et que vous « agressez » des gens qui vont travailler pour nourrir leur famille. Alors allez au bout de vos idées, sur le terrain du modèle économique qui nous est imposé.
    @Minou : vandaliser un véhicule d’un pauvre type vous croyez que c’est ça qui va le faire changer d’avis ? Par contre je suis d’accord avec votre première analyse politique sur le rôle des medias, etc. Après je ne suis pas forcément d’accord sur le choix du Front de gauche, qui est plus une tentative du système pour racoler et fixer les « énervés » comme vous sur un vote inutile et inoffensif pour eux à moins de 15%. Ménenchon est un des leurs (30 ans au P.S. avant, c suspect).
    Oui tout ceci est ridicule parfois.
    Combien de fois ai je été obligé de me justifier « Tu ne passes pas ton permis ? ». Et combien de fois ais je été obligé d’expliquer le pourquoi de l’achat d’une voiture essence aux diésélistes convaincus ? Et le « combat » pour en trouver une qui corresponde aux besoins de ma famille. Mais j’ai remarqué que mon discours avait été entendu par çi par là notamment sur des forums et que donc quelques clients avait été convaincu de reprendre une essence. Alors peut-être que dans vos tracts (qui j’espère sont pleins de liens et autres retours vers ce site et d’autres), quelqu’un prendra conscience, qui a son tour enverra le lien à quelqu’un…

  21. CarFree

    Tout cela est faisable, reste juste à le faire! Perso, je n’ai pas une disponibilité énorme étant donné que la simple gestion du site me prend quand même déjà pas mal de temps… Vu la nature du projet, il faut à mon avis une démarche collective, à la fois dans la mise en oeuvre (création du tract, gestion des RDV dans les villes, etc.) et dans l’application (aller ensuite effectivement tracter!).
    Car je n’ai pas vraiment envie de passer un temps fou à organiser tout ça si au bout du compte on est deux dans toute la france à tracter…
    L’idéal serait peut-être de nommer ou désigner un « chef de projet » sur un coup comme ça (un volontaire?), pour battre le rappel, mettre en forme un tract, organiser le suivi par villes, etc.
    Je veux bien voir ensuite avec le chef de projet (par mail) pour ce qui concerne l’organisation technique du point de vue de la gestion du site.
    Pour info, on avait déjà fait deux tracts il y a un certain temps déjà:
    http://carfree.fr/index.php/2008/02/03/tracts-anti-voitures/

  22. MinouMinou

    À Georges,

    Plus victimes que coupables ? Non, c’est le contraire. C’est trop facile de dire ça. « Pourrir leur carrosserie » empêche-t-il leur bagnole de rouler ? Ne pourrissent-ils pas la terre ? Je pourris une machine, eux pourrissent la vie humaine. Use d’un peu de subtilité. Tu dois bien entrevoir la différence de proportion qu’il y a entre pourrir la carrosserie d’une machine et pourrir la vie d’êtres humains, non ?

    À Bruno le hérisson,

    « Le front de gauche ne remet pas en cause le productivisme et la société de l’hyper-consommation. Ils veulent juste que cette hyper-consommation soit partagée. » MENSONGE. Renseignez-vous au lieu de regarder TF1-CANAL +. Quand vous affirmez quelque chose comme ça en quelques mots, veuillez développer avec des arguments. Sinon il n’y a pas de discussion possible.

    À Stank,

    « vandaliser un véhicule d’un pauvre type vous croyez que c’est ça qui va le faire changer d’avis ? »

    Non ça ne le fera pas changer d’avis, et alors ? Les actes de résistance à la tyrannie technique sont interdits par les amoureux des machines ?

    « vandaliser un véhicule », dites-vous, simplet ? Mais QUI vandalise la terre ? QUI ? QUI ? Utilisez votre raison. Argumentez rationnellement. Pesez les choses. Comparez les effets le vandalisme automobile avec le « vandalisme » anti-automobile. Allez-y, pensez, poussez, ça va sortir. Trop fatigant ?

    Le « Front de gauche, qui est plus une tentative du système pour racoler et fixer les « énervés » comme vous sur un vote inutile et inoffensif pour eux à moins de 15%. »

    Une tentative du système ? Avec ses petites pattes, le système ? De qui parlez-vous ? Il y a une conspiration c’est ça ?

    « Ménenchon est un des leurs (30 ans au P.S. avant, c suspect). »

    Ahah, l’argument qui tue, répété 100000 fois par les journalistes. Et les auditeurs répètent ce que disent les saints journalistes. Ils sont la Lumière, la Vérité, la Raison. Prosternons-nous devant leur Sagesse infinie.

    Argument stupide en effet : Mélenchon-30-ans-PS, ET ALORS ? Il a dit stop. Et quand il était au PS, il a toujours été à la gauche du PS. Il n’est jamais trop tard pour changer d’avis. Et n’a-t-on pas le droit de changer ?

    MAIS VOUS VOUS RENDEZ COMPTE QUE VOUS COPIEZ-COLLEZ LE DISCOURS MÉDIATIQUE DOMINANT ?
    VOUS VOUS EN RENDEZ COMPTE ? Pitoyable. Vulgaire. Mesquin. Petit. Tellement pitoyable, d’être à ce point victime de la propagande médiatique dont l’intérêt capitaliste est que rien ne change. Et pour que rien ne change, on répète l’équation Mélenchon-30-ans-PS = suspect, et ça marche ! Les benêts comme vous tombent dans le panneau. Comme des gros beaufs de base, qui se croient originaux, qui se croient libres de penser « moi on me la fait pas, Mélenchon il est suspect moi je pense par moi-même hein surtout que c lé média i lon dit ». gnnnnneeeeeuhh. Benêt !

  23. MinouMinou

    Poème de Byron adressé à Thomas Moore en 1816 :

    As the Liberty lads o’er the sea
    Bought their freedom, and cheaply, with blood,
    So we, boys, we
    Will die fighting, or live free,
    And down with all kings but King Ludd!

    When the web that we weave is complete,
    And the shuttle exchanged for the sword,
    We will fling the winding-sheet
    O’er the despot at our feet,
    And dye it deep in the gore he has pour’d.

    Though black as his heart its hue,
    Since his veins are corrupted to mud,
    Yet this is the dew
    Which the tree shall renew
    Of Liberty, planted by Ludd!

    There’s an amiable chanson for you – all impromptu. I have written it principally to shock your neighbour * * , who is all clergy and loyalty – mirth and innocence – milk and water. . .

    Eh oui, Dieu est mort mais le clergé des bagnolards est bien présent pour s’indigner qu’on égratigne le dieu Bagnole ! VOUS ÊTES RIDICULES ! RIDICULES !

    On n’égratigne pas une bagnole ! C’est un objet sacré et beau et parfait ! En plus ça l’empêche de rouler !

  24. georges

    Certes chacun est responsable et coupable d’une certaine manière je le comprend bien, mais il n’empêche que l’action pacifique reste le moyen le plus crédible de se faire entendre (ne parlons pas du dangereux concept d’efficacité svp), or vraiment taguer des voitures au hasard excusez moi, mais je trouve cela un peu crétin et cela engendre une logique de conflit complètement en désaccord avec les valeurs que véhicule (sic) la lutte pour l’abandon de la voiture, qui je le pense, ont plus à voir avec l’harmonie (avec la nature et ses concitoyens)

  25. MinouMinou

    Et bien si vous vous intéressiez un peu aux luttes qui ont été menées dans le passé, Georges, vous verriez que les victoires remportées ne l’ont pas toujours été sans « violence ».

    Vous me faites dire le mot violence. Mais relativisez putain ! Ce ne sont que des machines ! Des machines ! Elles ne souffrent pas ! Ce n’est pas grave. Relativisez.
    Quand au « moyen le plus crédible pour se faire entendre », ce n’est pas à vous d’en décider. Il y en a beaucoup. Et quand les arguments rationnels ne suffisent pas, il reste le rapport de force, le sabotage, la violence, la légitime défense, la résistance. Allez donc lécher des pneus et gardez vos leçons de morale pour les mous.

  26. Stank

    Je suis quasiment d’accord avec toi (sauf que je lis plus volontiers Soral que Ménanchon), mais vois comment tu me traites. Voyez, c’est avec ce genre d’attitude que le système a encore de beaux jours devant lui car il réussit à diviser toute forme d’opposition jusqu’à en faire des groupuscules tellement peu représentatifs qu’il suffit de leur jeter un petit bombon pour qu’il se tiennent tranquille (4 km de piste cyclables et voilà on a la paix). Anti-voiture est déjà une pensée extrême, fruit d’une longue démarche personnelle à contre courant. Accepter de renoncer à un modèle de réussite imposé, accepter de réduire ses déplacements, trouver des solution pour travailler et faire travailler chez soi ou à côté de chez soi, privilégier le train, les véhicules à petit moteur essence, tout ceci est déjà pas évident.
    Tu penses vraiment que les gens désapprennent tout ce qu’on leur fourgue dans la tête en lisant un simple tract distribué par un hurluberlu qui va leur hurler dessus dès qu’ils émettront la moindre remarque ?
    On égratigne pas une voiture (sauf éventuellement un gros 4×4 diesel en pleine ville gardé sur un passage piéton ou obstruant le trottoir) parce que c’est braquer son propriétaire contre toute forme de discussion.
    Sinon alors allez jusqu’au bout de votre raisonnement, et devenez carrément un eco-terroriste en les brûlant. Ben oui. Dégouté, le proprio n’en rachètera peut être pas ? C’est pas plus idiot…

  27. Bahn

    Et pourquoi ne pas faire pareil avec les vêtements, ceux qui sont contre la production en Chine and Co parce que ça pollue trop, dès qu’ils croisent quelqu’un qui a des vêtements non-écolo, hop on le déchire, logique, elles ne sentent rien les fringues.

    Mais que diront les personnes qui les portent ?
    Vont elles applaudirent et aller acheter des vêtements plus respectueux de l’environnement ?
    Ou vont elles choper la personne qui leur a fait ça ?

  28. georges

    d’accord avec stank
    minou tes méthodes ne sont pas pertinentes
    faire chier est une grande tentation et je l’utilise sur mon vélo mais simplement lorsque la voiture m’a fait une queue de poisson ou klaxonné importunément (je freine et roule à 15kmh au milieu de la route)
    par contre jamais il me viendrait à l’idée d’emmerder des automobilistes gratuitement car pour les rallier il convient d’abord de montrer un exemple positif des autres modes de transport et non de les dresser contre ceux-ci (ex chauffeurs de taxis contre vélib)

  29. CarFree

    Bon, quand je lis les divers commentaires, je me dis que c’est pas gagné pour organiser un tractage d’ampleur nationale sur ce sujet…

  30. MOA

    Faut pas toucher à ma propriete privée hein?
    mouais…

    Le tagage informatif de ce truc en féraille dont on peut passer ou au minimum, réduire drastiquement son utilisation si on le veut vraiment, ne convertira pas les automobilistes… hélas… mais ca fait pas de mal non plus. Des fois que…
    Et il faut un certain courage pour le faire. C’est une certitude.

    Georges, je ne pense pas que vos méthodes décrites dans votre dernier commentaire, soient très pertienetes non plus… doublement hélas puisque je fais pareil… plus quelques retros qui degagent quand ils mettent en danger mon intégrité physique. Par contre, je ne mets pas de messages informatifs, et ça, c’est une erreur.

    La propriété privée me laisse tres fortement songeur, voire perplexe.

  31. MOA

    Au fait, il m’a semblé lire ici dans les commentaires le terme de eco-terroriste… ça m’a fait frissonner l’échine de façon désagréable l’utilisation de ce terme même -surtout- à la sauce eco

    Terroriste, sabotage… ça me fait penser à des trucs… vagues.

    Tiens, ça tombe bien, l’auteur de cet article dans un autre article avait parlé de la Rose Blanche non? (au passage, je conseille la vision du film Sophie Scholl)
    Tout se tient finalement dans mon charabia.

    Sabotage!!

  32. bruno le hérisson

    Minou le fait que je n’adère pas au front de gauche n’est pas une raison pour m’insulter en supposant que je ne m’informe que par TFnain ou canal buse.

    Tu ne me connais pas, si tu te lances dans le soutien politique du front de gauche très bien pour toi, mais il faudra accepter la critique et l’opposition des idées sans répondre par le dédain.

    Il ya des gens bien avec des idées intéressantes au front de gauche, mais de mon point de vue la matrice de ce parti est pourri.
    Pour ne donner qu’un argument, je n’aime pas du tout leur mise en avant d’un seul chef (limite culte de la personnalité) qui va faire du Sarkozy à l’envers dans les médias.

    Mélenchon est un productiviste, il n’a pas les capacités cognitives pour changer de mode de pensée, c’est le chef du truc, la messe est dite.

  33. Stank

    Dire que Soral est un neo-nazi c’est aussi malhonnête que dire que Ménanchon est un populiste. Dès que quelqu’un pense différemment, il faut de suite l’estampiller « dangereux », lui donner des étiquettes pour que bien personne n’aille voir plus loin. On a bien longtemps traité les écolos de hippies ou d’utopistes pour bien signifier qu’ils sont insignifiants, en marge, etc.
    En bref, tout ce qu’on apprends ici, c’est que toute révolte est voué à l’échec parce que même des gens d’accord sur le fond (changer de modèle, changer le système) n’arrivent pas à communiquer et que le système sait très bien diviser toute opposition réelle pour qu’elle n’arrive jamais au pouvoir.
    @Moa et autres : dès qu’on a une action violente, on se fait réprimer et estampiller. Quelquepart on se fait plaisir, on défoule sa colère, mais je ne pense qu’on fasse avancer ses idées. S’en prendre à la voiture d’un particulier qu’on ne connait pas me laisse perplexe.
    Par contre, quand je lis ce matin que la RATP censure une campagne d’affichage et qu’on ne peut même plus montrer la réalité d’une plage pleine d’algue verte sans se faire écharper, là je me dis qu’on ferait bien de commencer à taguer les publicités et les abribus(r). Là oui, trop c’est trop, et comme par hasard ça tombe sous le coup de la loi est c’est du vandalisme. Pfft !!!

  34. Stank

    Pour terminer sur une note optimiste, il existe de plus en plus de sites, comme carfree qui se référencent bien si le webmaster s’en donne la peine. Il est facile de partager de l’information – quand on la trouve et la traduit – et il est de plus en plus facile de se procurer des livres, des études dont les médias ne parlent pas ou très peu pour se faire sa propre idée et avancer dans son coin et le partager. Donc on assiste peut-être sans s’en rende compte à une prise de conscience générale, faites de pleins de cas particuliers qui semblent incompatibles, qui ne se traduit pas sur le terrain ni dans les ventes, mais qui génère un vrai ras le bol, pour l’instant assez enfoui, réprimé, qui se réalisera sans doute un jour.

  35. MinouMinou

    À Bruno le hérisson,

    Alors comme ça vous n’êtes pas victime de la propagande médiatique de TFnain et canal buse ?
    Pourquoi, dans ce cas, répétez-vous comme un perroquet « mise-en-avant-d’un-seul-chef » ?
    Si vous étiez un peu moins paresseux et que vous aviez un peu cherché, vous auriez su que la première chose que fera Mélenchon s’il est élu, c’est d’abolir la présidence, en convoquant une Assemblée constituante qui mettra fin, justement, au pouvoir monarchique d’un seul homme. Il y a un programme qui s’intitule « Refondation républicaine ».

    Ensuite, cette histoire de culte du chef, c’est tout simplement un mensonge. C’est quoi le problème ? C’est qu’il parle mieux que les autres ? Qu’il soit le porte-parole le plus apte du parti à défendre le peuple ?
    Si quelqu’un parle mieux que moi, a plus de connaissances que moi sur la majorité des sujets, je lui laisse volontiers la parole. Vous, vous criez au « culte de la personnalité », à l’élitisme, etc. C’est ridicule.

    Par contre, sur la question du productivisme, vous voyez, je ne suis ni sectaire ni menteur, contrairement à vous : je reconnais qu’il y a un problème, que les projets ne sont pas assez clairs, pas radicaux. Bon. Et je me bats au sein du parti pour que, tous, nous nous bougions le cul ; je me bats pour pousser les mous, les timides, les peureux (ceux qui ont peur de parler de la responsabilité individuelle du bagnolisme par exemple) à appliquer dans les faits ce que Mélenchon appelle la « radicalité concrète ».

    C’est quoi le problème ? Il faut que tout soit parfait ? Vous êtes allé voir un peu ce que proposent les autres partis ? Une fois exclus les partis fascistes (UMP-FN-MODEM), il reste les partis soi-disant de gauche (PS et EE-Verts) qui sont des capitalistes. Le NPA, sectaire, reste dans son coin, refusant tout alliance et surtout refusant le pouvoir.
    Alors, si vous voulez la perfection, allez donc voir au paradis. Sinon, soyez citoyen et participez à la vie politique de votre pays, en bougeant le cul des décideurs, en les bousculant même et surtout s’ils sont de votre camp.

  36. MinouMinou

    Je précise à l’attention de Carfree que Soral est antisémite.
    Ca y est, après le capitalisme vert, voici maintenant le fascisme vert…

  37. MOA

    Minou « Ca y est, après le capitalisme vert, voici maintenant le fascisme vert… »

    Lire à ce propos l’article « retour de brun » dans le très bon journal papier (ouèb aussi), Article11.. ainsi que l’article traitant du fascisme en russie de nos jours dans le dernier numéro d’Offensive (trimestriel d’offensive libertaire et sociale).

    Restons vigileants surtout lorsque cela va commencer à secouer dans nos belles démocraties

  38. Stank

    @Moa : Merci pour le lien. Article intéressant aussi dans ses nombreux commentaires, ( http://www.article11.info/spip/Quand-l-extreme-droite-mue-petite ) et contradictions.
    @Minou Vous appliquez aux autres le même shéma simplificateur que vous reprochez aux autres de vous appliquer. Moi je vais aller voir ta charte, etc. Il faut se faire une idée par soi même.

    J’arrête là, c’est carfree, pas un débat politique.

    Je tiens à signaler que je suis arrivé sur ce site par des liens envoyés par un ami, parce que j’étais un anti-Diesel convaincu tandis que lui était déjà anti-bagnole. Et ma première réaction avait été « ça va trop loin ! ». C’est en lisant, à mon rythme, articles après articles, que mon opinion a évolué. Si on m’avait insulté ou tenté de me convaincre dès le début, j’aurai fui (comme tout un chacun). Je pense qu’il faut vraiment respecter la prise de conscience individuelle de chacun, qui peut aller par des chemins variés et divers selon son expérience et son vécu personnel.

  39. MinouMinou

    Vous dénoncez le simplisme alors que vous venez de vous déclarer lecteur de Soral. C’est une blague ?

  40. bruno le hérisson

    @minou le minus

    Merci grace à toi j’ai appris que j’avais perdu mon temps en allant aux conférences de Paul Ariès, Suzanne Georges, Michel Serres, François couplan, Fabrice Nicolino …

    J’ai appris plein de choses, j’ai lu plein de choses. Mais tu m’apprends que c’est du TFone like. Ce soir j’arrêtes c’est promis, je branche mon cerveau sur TF1.

  41. Bahn

    « Vous dénoncez le simplisme alors que vous venez de vous déclarer lecteur de Soral. C’est une blague ? »

    Mais bon, ça ne veux rien dire en soit d’être lecteur de Soral (par exemple).
    Il a dit qu’il préférait Soral à Menanchon, il n’a pas dit qu’il adhéré à toutes ces idées.
    Il préfère peut être (pour lui) le moins pire des deux.

    Tu es trop exclusif dans tes attitudes, tes choix, toi c’est tout ou rien.

    Sinon je suis entièrement d’accord avec les propos de STANK sur la façon de procéder pour convertir des gens à l’anti-bagnole.

  42. MinouMinou

    « Tu es trop exclusif dans tes attitudes, tes choix, toi c’est tout ou rien. »

    Euh… pardon de te dire que Soral est raciste, antisémite, homophobe, xénophobe, etc, etc, etc. Je suis trop exclusif ? Je devrais prendre ce qu’il y a « de bien » dans les propos de Soral comme on choisit ses légumes au marché ?

    « ça ne veux rien dire en soit d’être lecteur de Soral »

    Oh que si, ça veut dire ! Ça veut dire quelque chose de dégoûtant.
    Avis à tout le monde : soyez vigilants, les fachos investissent l’écologie.

  43. MOA

    Bahn : »Il préfère peut être (pour lui) le moins pire des deux. »
    Qui êtes vous pour savoir ce que pense Stank?

    Bahn : »Tu es trop exclusif dans tes attitudes, tes choix, toi c’est tout ou rien. »
    Qui êtes vous pour porter des jugements sur les autres?

    Bahn : »Mais bon, ça ne veux rien dire en soit d’être lecteur de Soral (par exemple) »

    Vous avez sournoisement(?) ajouté le « (par exemple) » pour minimiser le fait qu’il s’agit bien d’une personnalité engagée dont on parle.
    Or se référer à une personnalité engagée n’est JAMAIS neutre.

    Et quand on me parle de Soral, je vois le FHaine… (par exemple)

  44. MOA

    Minou ; « Avis à tout le monde : soyez vigilants, les fachos investissent l’écologie. »

    C’est un fait avéré, ils surfent sur le très réactionnaire esprit du temps, ils s’incrustent dans des manifestations de gauche (ex. grande manifestation de soutien à la Palestine du 24 janvier 2009).
    Ils reprennent des thèmes de gauche dont l’écologie et la malbouffe. La revue Flash (extrême droite) se revendique alter mondialistes.
    Ils brouillent les cartes, jouent les naifs… mais distillent tjs leurs théories haineuses et xénophobes… et le pire c’est qu’ils arrivent à berner les gens dont certains militants de gauche dans les manifs.
    Et tout ça est sans doute facilité par le fait que bcp de personnalités anciennement de gauche (ex. Soral) soient passé côté extrême droite.

  45. MOA

    Si notre système n’est pas remis en cause dans les 10 prochaines années (à la louche), cela signifiera que la paupérisation grandira fortement dans nos démocraties -déjà malades- et donc, soyez certain qu’il faudra lutter aussi contre l’avènement des fascismes.

  46. MinouMinou

    Exactement ! C’est pourquoi leurs messages ne devraient pas être validés ici. Le pire c’est ce brouillage de cartes dégueulasse, cette fausse naïveté, comme tu dis, par lesquels les fachos tentent subrepticement d’amener les gens à croire qu’on peut être d’accord sur certains points, et que si on rejette le fascisme totalement, alors on est « exclusif », on est « tout ou rien ». Et c’est vrai qu’ils sont nombreux à gauche, à se faire avoir.

    Voilà à quoi ressemblent les soraliens : ils affirment qu’il y a de l’humanisme dans Mein Kampf… Je cite : « un humanisme qui dérange et qui va à l’encontre de l’image que l’on veut lui coller et qui explique en partie sa diabolisation. »

    Vous pouvez trouver ça ici : http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=1459

    Ce n’est qu’un aperçu de toute la haine qu’ils vomissent sur les Juifs et tout ce qui n’est pas blancs, chrétien, sol et sang. Pour brouiller les cartes, ils vont jusqu’à se faire passer pour pro-islamistes (alors qu’ils ne peuvent être qu’islamophobes) pour ramener des extrémistes de leur côté, afin d’attiser la haine des Juifs. Il paraît même qu’ils excitent les islamistes et les Juifs entre pour mieux dire ensuite : vous voyez, le FN vous l’avait bien dit que le multiculturalisme amènerait le chaos. C’est à n’y rien comprendre, mais l’essentiel est de comprendre que tout n’est que haine chez eux. Ne prenons pas leur préoccupation écolo au sérieux. Ne leur laissons pas la parole.

  47. MOA

    Minou : « C’est pourquoi leurs messages ne devraient pas être validés ici. »

    Chaque fois que j’ai -comme toi- des envies de censures (etcc’est tjs exclusivement pour empecher de donner la parole à ces manipulateurs de fascistes), ça me fait chier….

    Et donc, je me rappelle une des très bonnes raisons pour laquelle, il y avait, au même moment en Europe continentale de l’ouest :
    -Franco en Espagne
    -Mussolini en Itale
    -Hitler en Allemagne

    Et en France?
    Nous avions un gouvernement républicain et démocratique (Front Populaire)… qui avait promulgué la Loi du 10 janvier 1936 sur les groupes de combat et milices privées.
    La conséquence a été la dissolution de l’organisation fasciste française la plus influente de l’époque (les croix de feu).

    Bien joué !… les autres auraient dû faire pareil.

  48. MinouMinou

    Et oui ! c’est pour ça que quand les gens répètent comme des perroquets les équations médiatiques « Mélenchon = Le Pen », ça me fait rigoler, parce que, de la même manière que Mendès France s’est battu pour faire dissoudre les ligues fascistes (dès 34 ou à partir de 36 ?), Mélenchon s’est toujours battu pour faire interdire le FN, il s’est toujours, toujours opposé au racisme, à l’homophobie, à la haine sous toutes ses formes.
    Mais maintenant que le FN s’est « modernisé » et vient jouer la comédie du social, voire de l’antilibéralisme, jusqu’à l’anticapitalisme – LA BLAGUE ! – ; puisque les médias lui laissent la parole, le considèrent comme un parti parmi les autres, donc le banalisent, voilà à quoi nous en sommes réduits : à discuter avec eux alors qu’il n’y a pas de discussion possible avec des fascistes. DEHORS LES FACHOS ! Vous êtes démasqués ! Vous n’arrivez pas à distiller votre poison ici, parce que même si vous êtes rusés, vous êtes trop stupides !
    Je précise, pour ceux qui ne suivent pas les aventures des fachos, qu’ils ont renouvelé leurs saloperies en faisant passer leur xénophobie pour de la compassion envers les immigrés : ils faut les virer « pour leur bien ». Ils ont plus d’un tour dans leur sac…

  49. CarFree

    L’OPA de certains milieux d’extrême-droite sur les thèmes de l’écologie n’est pas un phénomène nouveau. Le problème a déjà été identifié dans les milieux décroissants:
    http://www.decroissance.org/?chemin=textes/appelcontredebenoist
    Bien évidemment les thèses de ces gens-là, Alain Soral, Alain de Benoist, frontistes et autres « identitaires » n’ont rien à faire sur le site Carfree France, y compris celles et ceux qui les défendent ou les soutiennent.
    Par ailleurs, vu que la discussion s’est largement éloignée du sujet initial de l’article, je considère que les commentaires sont désormais clos pour cet article.

Les commentaires sont clos.