Les 24 heures des pistes cyclables

Le Lyonnais Pierre Delorme, verbalisé en avril 2010 au Parc de la Tête d’or à bord de son vélo couché pour excès de vitesse, a contesté cette décision devant la justice. Les vélos et autres modes doux n’ont pas encore suffisamment leur place à Lyon selon lui. Il entend le démontrer avec l’action de ce mercredi qui consistait à parcourir la plus grande partie des pistes cyclables du Grand-Lyon en 24h.

Afin de faire un état des lieux réel de la situation des déplacements doux, l’association modesdoux.org organisait ce mercredi, un 24 heures des pistes cyclables de Lyon. A bord d’un vélomobile (vélo caréné), Pierre a sillonné pendant 24 heures la plus grande partie des pistes cyclables de l’agglomération. Géolocalisé en temps réel, ce 24 heures des pistes cyclables a permis, outre la sensibilisation, de montrer les réelles contraintes des utilisateurs des voies modes-doux.

Cette initiative a pour but de donner un état des lieux réel de l’utilisation des infrastructures existantes. Dans son périple, le représentant de l’association modes-doux a fait le compte de tous les problèmes qu’il a rencontré. (Voir toutes les photos qu’il a prises sur le site 20minutes.fr)

Aujourd’hui, jeudi 31 mars à 9h00, Pierre Delorme terminait ses 24 heures des pistes cyclables en Vélomobile au tribunal de grande instance de Lyon, rue Servient à Lyon 3e. Il s’y est rendu pour écouter la lecture du délibéré de son jugement dans l’affaire de sa contravention au Parc de la Tête d’or, le 30 avril 2010. Et les juges ne l’ont pas épargné. Le défenseur des Modes doux écope de 35 euros d’amende pour avoir roulé seul, à 8h15 du matin un jour de semaine, à bord de son vélo couché, au parc de la Tête d’or. Sa vitesse, par la Police du Parc, a été jugée « excessive ». Sans plus de précision. Un jugement qui devrait faire jurisprudence et qui signifie, en tous cas, que les quadricycles ne devront plus rouler à l’avenir dans le parc à plus de 10km/h. Pierre a décidé de ne pas contester le jugement « pour ne pas encombrer les tribunaux ».

En revanche, son association « Modes doux » a décidé de lancer une souscription. Elle appelle toutes les personnes qui souhaitent soutenir Pierre à lui envoyer un chèque de 1 centime, quand il en aura reçu 3500, il ira régler son amende auprès du percepteur.

Sources:
http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Evenements/Le-depart-de-Pierre-Delorme
http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Evenements/Pourquoi-Pierre-Delorme-va-rouler-24h
http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Evenements/24h-a-l-assaut-des-pistes-cyclables-du-Grand-Lyon
http://www.20minutes.fr/article/697005/lyon-il-parcourt-pistes-cyclables-grand-lyon-24h-retrouvez-toutes-photos-periple-direct
http://twitter.com/#!/modesdoux_org

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

3 commentaires sur “Les 24 heures des pistes cyclables

  1. Jean-Marc

    « à lui envoyer un chèque de 1 centime, quand il en aura reçu 3500, il ira régler son amende auprès du percepteur. »

    En fait, pour ne pas avoir de majoration pour retard, suffit de commencer à payer :
    Suffit d apporter quelques chèques de 1 centimes.
    (puis d’y retourner tous les X temps, tous les 2-3 mois par ex, pour compléter partiellement)

  2. Flower

    Ou renseignez-vous pour savoir si vous pouvez payer en espèces et demandez aux gens de vous donner des pièces de 1 centime. Le jour où vous avez la totalité, vous apportez 3500 pièces de 1 centime! hahaha la tête du fonctionnaire!

  3. Jacob

    Bonjour , à quelle adresse doit -on envoyer le chèque de soutien et à quel ordre le libeller ? merci pour la réponse ! cordialement

Les commentaires sont clos.