Le « rêve » de Jean-Claude Gaudin pour Marseille

Voici une jolie carte postale espécialement dédiée à l’inspirateur en chef de la pensée tout-voiture à Marseille, le plus désinvolte et le plus arrogant vis-à-vis du vélo, à savoir le maire de la ville Jean-Claude Gaudin, déjà gratifié du bagnolo-trophée 2010 pour l’ensemble de son œuvre en faveur du tout-automobile et pour avoir fait de Marseille la « ville de la bagnole ». Pour télécharger, c’est ici.

Source: http://collectifcyclistesenragees.over-blog.com/

Collectif Cyclistes EnragéEs

A propos de Collectif Cyclistes EnragéEs

Le collectif des cyclistes marseillaisEs qui ne veulent plus être gentilLEs...

3 commentaires sur “Le « rêve » de Jean-Claude Gaudin pour Marseille

  1. Collectif Cyclistes EnragéEsCollectif Cyclistes EnragéEs

    Ca vous plait ?
    c’est moi qui l’ai fait !
    😉

    Merci pour l’hommage chers amis !

    salutations collectives, cyclsites et enragéEs,

    Mr Miolito / CCE

  2. Anthony Grégoirebaillecycliste

    Un communiqué d’un élu vert de PACA:

    Condamnée car trop polluée

    La France est depuis le 19 mai assignée en justice par Bruxelles pour sa mauvaise qualité de l’air

    En effet la France ne respecte la directive européenne sur la qualité de l’air, pourtant applicable depuis 2005.

    Sont en cause, les particules fines en suspension (PM10) émises par les voitures, l’industrie et le chauffage domestique.

    Seize zones sont concernées, dont Marseille, Toulon, Avignon, la zone côtière des Alpes Maritimes.

    Ces particules fines ont des conséquences sanitaires graves et bien identifiées : asthme, problèmes cardiovasculaires, cancers du poumon et mort prématurée. Elles nous font perdre en moyenne 9,3 mois d’espérance de vie.

    Quand les décideurs de ces 4 zones prendront les mesures adéquates pour faciliter les déplacements à pied, à vélo et en transports en commun ? Et réduire la place pour les déplacements en voiture ?

    Quant on pense qu’à Toulon, le maire en est encore à l’époque de Georges Pompidou où la ville devait s’adapter à la voiture. A quand le tramway alors que le prix du tunnel a explosé.

  3. Adventra

    Aix en Provence mériterait aussi une pareille attention je pense. Entre les zones mal desservies et l’abandon programmé du Velib (guère utilisé car finalement pas assez étendu), je pense que là où certaines villes se bougent pour réduire leurs émissions de CO2 et limiter l’usage de la voiture, Aix est en train de prendre le chemin inverse…

Les commentaires sont clos.