Quand les aménagements cyclables créent des emplois

Pour les automobilistes qui se sentent frustrés quand ils voient des employés municipaux peindre une nouvelle bande cyclable, voici une nouvelle qui les réconfortera peut-être: deux études américaines montrent que les aménagements cyclables constituent probablement la meilleure des façons de créer des emplois locaux.

Une nouvelle étude de l’Université du Massachusetts montre en effet que les aménagements cyclables permettent de créer de nombreux emplois: environ 11,44 emplois créés pour 1 million de dollars dépensés. En comparaison, seuls les projets d’aménagements piétonniers atteignent ce niveau avec une moyenne de 10 emplois créés pour la même somme d’argent dépensée. Pendant ce temps, le système auto-centrique du « tout-routier » ne génère que 7,8 emplois créés pour chaque million de dollars dépensés.

Une autre étude réalisée à Baltimore arrive à des résultats similaires. « Les infrastructures destinées aux piétons et aux vélos génèrent de 11 à 14 emplois pour 1 million de dollars de dépenses tandis que les infrastructures routières ont créé sept emplois pour 1 million de dollars de dépenses« , selon le site internet Fast Company.

La nouvelle étude de l’Université du Massachusetts (PDF) a évalué la création d’emplois liée à 58 projets routiers dans 11 États américains, dont l’Oregon. Dans le comté d’Eugène, par exemple, les chercheurs ont déterminé que 10 emplois ont été créés pour chaque million de dollars dépensés sur des projets cyclables et piétonniers, comparativement à seulement sept pour les infrastructures routières.

Certains diront que c’est stupide de comparer la construction de quelque chose comme une piste cyclable avec un projet routier majeur. Toujours est-il que si les villes veulent vraiment stimuler l’emploi local, elles devraient surtout investir dans les trottoirs et les pistes cyclables… Et ces aménagements ne permettront pas seulement de créer des emplois, ils participeront également à créer des villes plus vivables.

Source: http://blog.oregonlive.com/

Vélove

A propos de Vélove

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions relatives au vélo et aux aménagements cyclables.

4 commentaires sur “Quand les aménagements cyclables créent des emplois

  1. Yefka

    Comment faut il l’interpréter ? Est-ce parce que les aménagements sont moins coûteux, ou que le personnel est moins qualifié donc moins payé ?

  2. arno

    @Yefka: On parle du rapport emploi payé par dollar dépensé.

    d’après l’explication du rapport, l’écart vient de deux facteurs:
    – à prix égal, on dépense plus en salaire, et moins de matériel ou grosse infrastructures (raison principale)
    – les dépenses sont plus locales, il y a moins de commandes à des états ou pays extérieurs (raison secondaire)
    – le rapport dit qu’il n’ont pas regardé si c’était aussi du au fait que le personnel était moins bien payé
    « It is beyond the scope of this study to evaluate differences in pay between various industries and cities »

  3. Anartoka

    C’est une économie d’échelle. C’est à dire que pour faire une 1km de route, tu as besoin de moins de main d’œuvres (plus de machine) mais il y a plus de « surface » donc un coût plus élevé en matière première et en foncier.

  4. xtoflyon5

    Peut-être aussi que l’explication tient à ce que l’industrie automobile, infrastructure incluse, est saturée en main d’oeuvre existante qu’il faut occuper et qu’il n’y a pas lieu à « croissance d’emploi » alors que l’aménagement piétonnier et cyclable est encore « à la marge » et tout projet nécessite alors de créer les emplois associés.

    A terme, c’est surement plutôt un bilan à somme nulle auquel il faut s’attendre : de l’emploi d’aménagement routier sera détruit et créer dans l’aménagement cyclable & piéton…

    Mais le bénéfice sera toujours d’avoir « relocaliser » de l’emploi (en distance habitat-emploi), avec le cercle vertueux qui va avec : moins besoin de bagnoles pour aller bosser, et encore plus besoin de pistes !

Les commentaires sont clos.