Les poèmes pro du carrefour blême/1

1/ Déclaration assourdissante de futilité publique pour un remaillage gore-tex ® du territoire étanche à l’homme mais laissant transpirer le moteur.

Vu les artères bouchées,
Vu l’obsolescence des muscles dans le réseau de transport,
Vu les voies d’extinction du piéton silencieux,
Vu son insalubrité antépédiluvienne,
Vu l’efficacité des autocroûtes  et des bandes d’arrêt sur l’hémorragie du corps social,
Vu le droit et la ligne,

Nous, haute auto tirée des masses par la thermodynamique des urnes,

décrétons :

– Par le King, la bagnole est reine !
– Élargissons les voies, densifions l’habitacle et car-fourrons la ville !
– Raflons le pèze en masse et enflons-en les flux !
– Chauffons le lait d’Urbanisme Hautement Terrifiant !
– Rond-pointons les PLU, enseignons les ZAC, hypermâchons les POS !
– Tartanons les SCOT !

Puis, coudons le droit et bouclons la ligne à la fin de la mesure par :

– crucifixion des piétons sous tous les clous de la chaussée,
– pendaison des lents par technologie sans fil,
– immersion des chats et des poètes dans les ondes magnétiques,
– Rétablissement de la selle électrique pour les pédocyclistes,

Et gavage des pauvres en gondole jusqu’à nécro-romance  à la caisse.

Beauséjour, 8 Juin 2012

Image: http://gallery.artnotoil.org.uk/

A propos de Gwenael

Auteur et acteur, fondateur de la Station-Théâtre