Habemus Papam

Au moment même où j’ouvrais ma fenêtre ce soir vers 19h pour prendre un grand bol d’air frais, quelle ne fut pas ma surprise en constatant avec ravissement qu’une fumée blanche annonçait l’élection d’un nouveau pape.

Apparemment, un conclave de cardinaux se déroulait à mon insu dans la Peugeot diesel garée en vrac sur le trottoir en bas de chez moi. La fumée blanche du moteur diesel composée de micro-particules divines annonçait sans contestation possible l’élection du nouveau pape.

Le cardinal français Arnaud Montebourg est apparu à la fenêtre baissée de la portière avant gauche de la Peugeot pour clamer le rituel « Habemus papam » et présenter le nouveau pape au monde.

C’est alors que le nouveau Pape est sorti de la Peugeot pour prononcer sa traditionnelle bénédiction urbi et orbi devant la foule amassée sur la voie publique, foule principalement composée d’un chien errant pissant sur un réverbère et d’un petit vieux attendant depuis 30 minutes devant un passage piéton que le trafic automobile daigne le laisser traverser.

Ce premier pape amateur de Peugeot et premier Diéséliste de l’Histoire depuis 1.300 ans à devenir pape a appelé à prier pour son prédécesseur Benoît XVI. Il a invité les fidèles à «entreprendre une autoroute de fraternité, d’amour» et d’«évangélisation des écolos» et a demandé à la foule une minute de silence pour tous les « automobilistes victimes des brimades écologiques« .

Il a ensuite demandé à la foule de fidèles de prier pour que les taxes sur le diesel n’augmentent pas. « Je vous demande une faveur, je vous demande de prier le seigneur pour qu’il bénisse le diesel : la prière du peuple qui demande la bénédiction pour son carburant favori« .

Ce nouveau pape, très proche du peuple, a ensuite promis que la papamobile serait une diesel afin de « purifier l’âme des écologistes impies« .

Le nouveau chef de l’Église a enfin choisi le nom par lequel il souhaite désormais être appelé, Diesel 1er.

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

7 commentaires sur “Habemus Papam

  1. xtoflyon5

    Et surtout, comme il est écrit dans « les écrits » et qu’il parait même que c’est Dieu qui l’a dit (Génèse 1.29) : « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. »

    Résultat, vous allez en bouffer de la fumée blanche !

  2. Laurent

    En voila un qui pollue pour 10, même avec une YZ 2Temps de compétition je ne ferais pas autant de fumée !

  3. admiratif

    @ XTOFLYONS : en fait les choses ne sont pas si tranchées : l’Eglise catholique est contre les manipulations génétiques (FIV, mères porteuses et autres aberrations) ce qui est une bonne chose je trouve.
    Aprés sa position sur l’avortement est en effet difficilement défendable.
    Ceci posé rares sont aujourd’hui les cathos qui suivent le dogme à la lettre , le lapinisme (familles trés nombreuses) n’ayant heureusement plus cours!

  4. Telramund

    Montebourg, pape du diesel. Ca m’étonnerait qu’il tienne 2000 ans, même un siècle d’ailleurs !

  5. xtoflyon5

    Hello Admiratif. Sans doute que tout n’est pas aussi tranché dans l’église que dans la Genèse. Pour être honnête, je m’en fiche, ce n’est pas l’influence du Pape qui change la société aujourd’hui.

    Mon allusion est plutôt le fond judéo chrétien inconscient de notre civilisation occidentale qui marque fortement nos comportements à (presque) tous. Ce message judo-chrétien inconscient que nous portons en nous, dit que tout nous appartient et qu’on est bien légitime de se l’approprier sans limite. Crédit à Bernard Charbonneau sur cette idée.

    Le pape n’est pour moi qu’un fossile vivant de ce qui malheureusement fait encore de chacun de nous, indépendamment du pape et même chez les non croyant, un membre d’une civilisation prédatrice pour quelques générations encore.

Les commentaires sont clos.