Ils ne manquent pas d’air à la Commission…

Ça y est, l’ère des vacheries en tout genre est arrivée*: la commission européenne, non contente de continuer de distiller sa politique de mise en concurrence à toutes les échelles, sabre désormais dans les plans et programmes prévus pour l’environnement.

Ainsi du « septième programme d’action environnementale » (2013), dont le « Clean air policy package », qui pouvait contribuer à nous éclaircir les bronches dans les cités européennes trop souvent ultra bagnolisées; même si cet élément du « gosplan européen » ne devait pas annoncer sept années de vaches grasses, il pouvait au moins nous laisser l’espoir de bénéficier de la ponte d’un énième rapport, livre vert ou autre support de calage pour bureau bancroche de l’impuissance, ce qui pour le moral dépassait déjà la qualité d’ersatz de temps de crise…

Las ! Même notre pro lobbyiste en fumisteries (arrogance ministérielle récente contre la décision des élus d’Ile-de-France, contre la pollution particulaire des chauffages au bois aggravant celles des poubelles à roulettes propulsées au mazout…) de Ségolène** nationale n’aura pu empêcher la coupe sombre des eurocrates, dans ce qui reste de crédit maigrelet du plus que symbolique saucisson institutionnel intergouvernemental européen, usine à gaz vaporisant infatigablement ses relents libéraux « nécro sociétaux » depuis les premiers traités du milieu du siècle dernier, censés ceux-là nous protéger de la prochaine guerre civile intra européenne… Le mythe aux mites…

Après notre loi 2005 sur l’accessibilité piétonne et handicap (nationale) reportée, prévue pour améliorer nos villes « dès » le premier janvier prochain, pour ce qui concerne la mise en conformité de l’espace public, jusqu’en 2024, voici l’échéance européenne de 2030, qu’on nous fait miroiter dans un « paquet climat » qui ne manquera pas, une fois de plus, d’emballer toutes sortes de compromissions arrangeantes pour les pires générateurs de fumées toxiques, pas fumeux ceux-là…

Allez, ne soyons pas défaitistes…

Et jaculateurs/accusateurs…

Ce n’est pas le courage qui manque le plus, mais la patience… pour jouir d’un air pur…

*http://www.actu-environnement.com/ae/news/environnement-coupes-drastiques-commission-2015-23514.php4
**Voir son beau paluchage p. 4 de http://www.eeb.org/EEB/?LinkServID=773F2B0F-5056-B741-DB6F55BD5BB8C0CA

Pédibus

A propos de Pédibus

Contributeur de Carfree France Apprenti chercheur géographe

2 commentaires sur “Ils ne manquent pas d’air à la Commission…

  1. Marc Chevreau

    J’apprécie beaucoup ton verbe, Pedibus !!!

    Même en tant que géniteur du mal absolu (automobile) !!!!….:)

Les commentaires sont clos.