Le mythe du séducteur en voiture

La Saint-Valentin vient de passer, avec son cortège de diners amoureux (ou pas), de cadeaux donnés ou espérés (dont mon livre), de rencontres au moins tentées. Et s’il reste un mythe, c’est bien celui du séducteur en voiture.

Et c’est là que ça devient intéressant ! L’autre jour j’écoutai la chronique auto de Jean-Rémy Macchia, sur France Info, qui en avait fait son sujet. On apprend suite à un sondage (fait pour Hyperassur.com) que 4 hommes sur dix ont déjà tenté de séduire grâce à leur voiture.

Oui, sauf que pour 80% des femmes interrogées, cela est pathétique. Eh oui, enfin ! Nous en sommes arrivés au point où la voiture n’est plus cet objet de fantasme sexuel… Plus que jamais, peut-être, doit-on penser que qui veut exhiber une grosse voiture doit le faire pour compenser quelque chose, un manque autre part. Oui, je pense à de l’intellect, rassurez-vous ! (Peut-être que madame se rend compte que qui conduit toujours a peu de chances de garder son physique avantageux…)

Remarquez, j’ai beau être marié, je me pose toujours la question de ma séduction. Et puis je me dis donc que j’ai toutes mes chances avec une vieille Saxo de 14 ans qui achève tranquillement sa vie avant d’être remplacée par de l’auto-partage. Surtout que la dernière fille qui est entrée dedans et qui n’était ni la mienne ni ma femme a trouvé « marrantes » les couleurs des ceintures (c’est une Bic). Et comme dit le proverbe… Femme qui rit…

Bon je vais arrêter là, je vais me faire gronder. Et puis je dois dire que si j’ai choisi ma femme, c’est bien parce que je la trouvais super séduisante sur son vélo. Car le vélo (de ville), ça vous met en valeur les femmes comme aucun autre moyen de transport (sauf peut-être le cheval, mais c’est quand même moins courant). Et la meilleure façon de draguer une cycliste, c’est de se mettre soi-même à pédaler.

Donc, messieurs, si vous n’avez pas de Saxo Bic aux couleurs « marrantes », vous savez ce qui vous reste à faire !

Ronuick

A propos de Ronuick

Contributeur du site Carfree France. Citoyen "intermodal", je m'interroge sur le rôle de la voiture, sans pouvoir totalement me passer de la mienne. Cycliste au quotidien et grand spécialiste du train !

2 commentaires sur “Le mythe du séducteur en voiture

  1. Vincent

    > Et puis je dois dire que si j’ai choisi ma femme, c’est bien parce que je la trouvais super séduisante sur son vélo. Car le vélo (de ville), ça vous met en valeur les femmes

    Et en cuissard lycra sur un vélo de route, on n’en parle même pas…

  2. Pédibuspédibus

    hum… si je dis « pédaler comme une factrice » c’est quoi pour moi le risque des plus grosses représailles à ma gaffe:

    – une bordée d’injures du syndicat SUD PTT sous section femen?

    -les panthères grises du MLF à mes trousses?

    – ou les rugissantes du club chevalin d’Auteuil avec leur sourire plein de dents menaçantes pour ma viande?

    boaaaa pas fier du tout…

Les commentaires sont clos.