Les voitures diesel polluent plus que les bus ou les camions

Un article du journal britannique The Guardian fait état de plusieurs études indépendantes montrant que les voitures diesel polluent au moins autant si ce n’est plus que les bus ou les camions en circulation.

Suite au scandale Volkswagen, il est devenu assez clair qu’un nombre incroyable de voitures diesel polluent beaucoup plus que ce que les constructeurs affirment. En France, nous avons au moins un million de voitures diesel provenant des différentes marques de Volkswagen, mais qu’en est-il des autres?

La ministre du développement Durable Ségolène Royal s’était engagée à réaliser des tests sur des véhicules pris au hasard et en conditions réelles de circulation. Car, au-delà de la triche manifeste d’au moins un constructeur, il est désormais clair également que les tests d’homologation réalisés actuellement en laboratoire ne représentent absolument pas les émissions toxiques réelles des voitures en conditions de circulation.

A vrai dire, on attend toujours les résultats des tests français, ce qui fait quand même un peu long pour tester au hasard quelques dizaines de voitures diesel…

A l’étranger, où de tels tests ont également été réalisés, les résultats commencent à arriver et ils sont pires que tout ce que l’on pouvait craindre. En effet, il apparaît que les voitures diesel modernes, c’est-à-dire récentes, émettent plus de fumées toxiques que les bus ou les camions. Et on ne parle pas ici de l’ensemble des voitures diesel comparativement au parc de bus ou de camions, on parle bien des émissions moyennes pour une seule voiture diesel!

Les voitures diesel testées en Norvège produisent ainsi quatre fois plus d’émissions d’oxydes d’azote (NOx) que des grands bus et des camions dans des conditions de conduite en ville, selon un rapport du Centre norvégien pour la recherche en Transport. Une étude distincte pour Transport for London a montré qu’une petite voiture dans la classe « supermini » émettait plus de NOx que la plupart des poids lourds et la même quantité qu’un véhicule de 40 tonnes.

James Tate, de l’Université de Leeds, un expert dans le domaine de la pollution, a réalisé ses propres recherches en utilisant des capteurs en bordure de route pour mesurer le trafic de passage. Ses résultats montrent également que les dernières voitures de modèle diesel produisent au moins autant de NOx que des autobus et des poids-lourds.

Selon The Guardian, 23.500 personnes meurent tous les ans au Royaume-Uni du seul fait des émissions de NOx. « Il est honteux que les constructeurs automobiles ont échoué à réduire les émissions mortelles lorsque la technologie pour le faire est abordable et facilement accessible« , a déclaré Catherine Bearder, une eurodéputée démocrate libéral et négociatrice en chef au Parlement européen sur la nouvelle loi européenne sur la qualité de l’air.

« La réduction spectaculaire des émissions de NOx des poids-lourds est le résultat de tests beaucoup plus stricts de l’UE, en place depuis 2011, qui reflètent les conditions de conduite réelles. Si les bus et les camions peuvent se conformer à ces limites, il n’y a pas de raison que les voitures ne les respectent pas« . Peut-être juste une question de coût? Car, si les équipements permettant de limiter les émissions toxiques peuvent s’envisager pour les poids-lourds ou les bus, leur coût est peut-être prohibitif pour les véhicules individuels?

James Tate explique le retard des constructeurs de voitures dans la mise en place de technologies de réduction des NOx pour des raisons de commodité et de coût. La technologie la plus commune nécessite un composé chimique connu sous le nom d’urée (que l’homme évacue par l’urine) et que l’on injecte dans la ligne d’échappement. Mais, un grand réservoir d’urée est lourd, ce qui est mauvais pour la consommation et les émissions de CO2 et un tout petit réservoir exige des recharges fréquentes. Selon lui, « c’est une image que les constructeurs des voitures cherchent à éviter: vous êtes dans votre élégant costume en train de remplir votre voiture de luxe avec de l’urée. »

En revanche, les conducteurs de camions et d’autobus sont heureux de remplir leurs réservoirs d’urée et le coût supplémentaire de la technologie est plus facile à amortir pour les acheteurs de ces gros véhicules beaucoup plus chers que de simples voitures particulières.

Source: http://www.theguardian.com/environment/2015/oct/21/diesel-cars-emissions-toxic-pollution-than-a-bus-data-reveals

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

13 commentaires sur “Les voitures diesel polluent plus que les bus ou les camions

  1. Vincent

    > » Il est honteux que les constructeurs automobiles ont échoué à réduire les émissions mortelles lorsque la technologie pour le faire est abordable et facilement accessible« , a déclaré Catherine Bearder

    Si on commence à faire dans l’émotionnel, on n’a pas fini.

    Le seul truc qui fait changer les comportements, c’est de taper au portefeuille et d’envoyer les dirigeants en taule.

    Est-on étonné par l’absence de volonté des autorités françaises à effectuer des tests en bord de route en prenant des bagnoles au hasard?

  2. Loic

    Il y a un moyen peu coûteux de réduire la pollution de son Diesel : c’est

    1) de ne s’en servir que si c’est vraiment nécessaire.

    2) de rouler calmement

    3) de ne pas en racheter un !

     

  3. Jean-Marc

    « « La réduction spectaculaire des émissions de NOx des poids-lourds est le résultat de tests beaucoup plus stricts de l’UE, en place depuis 2011, qui reflètent les conditions de conduite réelles. Si les bus et les camions peuvent se conformer à ces limites, il n’y a pas de raison que les voitures ne les respectent pas« . Peut-être juste une question de coût? Car, si les équipements permettant de limiter les émissions toxiques peuvent s’envisager pour les poids-lourds ou les bus, leur coût est peut-être prohibitif pour les véhicules individuels? »

    => une triple raison, au moins :

    – question de coût

    – question de poids-volume

    – question de régime moteur-d attentes différentes

    ainsi, les « décélérateurs » (dynamo à l’envers je n ai pas le terme exact) sont la norme sur les camions, mais les systèmes de freins + décélérateurs sont plus coûteux, plus sophistiqués, plus volumineux que les freins simple (du fait de la remorque chargée… les décélérateurs, qui agissent sans contact, sans frottement, sans échauffement ni usure et qui devancent puis accompagnent l action des freins, permettant des freinages « courts » vu les poids à ralentir, n existent pas sur les voitures),

     

    le pire, c est bien sûr les régimes moteur-attente différentes :

    un camion a bcp de couple, il peut tourner à bas régime moteur; il est fait pour tourner à bas régime moteur, en mode +/- économique.

    une voiture est généralement conçue pour ses accélérations et sa vitesse de pointe, bien plus que pour son couple

    => fait un sprint sur 100m, puis court 100m d’un marathon… et essaye de deviner lequel entre le sprint et le marathon (à distance parcourrue égale) consomme le plus et pollue le plus… et lequel use le plus le corps/la mécanique.

    le camion (ou le car), c est un marathonien, la voiture, pour pouvoir se vendre, pour ne pas être « une voiture de vieux« , pour bien bien bien accélérer à fond à fond à fond entre 2 feux, et freiner alors à fond à fond à fond, c est une fusée…

    comparons l énergie utilisée par un char à boeufs et une fusée et la pollution de chacun pour une charge utile donnée….

    une fusée qui -en ville- passerait son temps à s arrêter, pour chercher à décoller, et à atteindre sa vitesse max le plus vite possible juste derrière….

  4. Jean-Marc

    Loic « 2) de rouler calmement »

     

    oui, c est l éco-conduite

    c est ce que fait le camion, le car, le bus, à sa vitesse de croisière, ce pourquoi il a été conçu.

    la voiture peut le faire… mais avec une architecture et un moteur qui n ont pas été conçu dans ce but => même en éco-conduite, vu qu’elle n est pas faite pour cela, son moteur est mal adpaté.

    Par contre, un véhicule B1 est fait pour çà…

    par ex, les voiturettes la poste ou EDF.

    Maintenant, regardons dans la rue les voitures de particuliers…

    question : combien roulent en B1 (qui correspondent à plus de 90% des « besoins » des automobilistes)

    et combien roulent en voitures faites pour polluer, car prévues pour de grosses accélérations et vitesses de pointe sup. à 100km/h ?

    90% à 95% de B1, c est bien çà ?

    Si ce n est pas çà, alors, VW et les autres ont eu raison de tricher… les acheteurs, leurs ventes en dépendent…

  5. Pédibuspedibus

    CHIOTTE, subst. fém.

    Étymol. et Hist. 1. 1787 (Cambresier, Dict. walon-françois ou Recueil de mots et de proverbes françois : Chiotte. Latrines); 1901 aux chiottes (Bruant, p. 162); 2. 1918 « automobile » (Section sanitaire 85 ds Esn.). Dér. de chier*; suff. -otte*.

  6. Pédibuspedibus

    boaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    BOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

  7. LomoberetLomoberet

    Bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn              dddddddddddddddddddddiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitttttttttttttttttttttt                        PPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPééééééééééééééééééééééééééééééddddddddddddddddddddddiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiibbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuusssssssssssssssssssssssss

     

  8. Pédibuspedibus

    comment?… kesse que sexe?… j’en tampax?…

    faire de la poubelle une pissotière voire une chiotte si c’est pas une déconstruction symbolique ça…

  9. CLAUDE

    Et si on exigeait de Segolene Royal qu’elle fasse publier les fameux tests ? Nous savons bien que les promesses n’engagent que ceux à qui elles sont destinées, mais quand même !  Et comme il ne faut pas trop compter sur les médias, qui semblent avoir oublié l’affaire !

  10. Rémy

    @ Jean Marc,

     

    pour ta bonne information concernant les ralentisseurs électriques :

    http://fr.telma.com/produits/avantages-ralentisseur-telma

    ça existe depuis très longtemps, moi même chauffeur de car pendant mon service militaire, en 1984, je l’utilisais déjà, et le car était très loin d’être neuf !

    sauf qu’à l’époque ça finissait par chauffer !

     

    cordialement

     

    Rémy

  11. Jean-Marc

    Merci, Remy

    Pourtant, malgré ses avantages, ces ralentisseurs électromagnétiques, qui pourraient équiper toutes les limousines et les berlines de luxe ou les berlines tirant des caravanes/remorques, ne font pas partie de leurs équipements…

    (sauf, éventuellement, une ou 2 exception(s)?)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ralentisseur_%28automobile%29

    en fait, une version miniaturisée serait pas mal, pour qq faisant bcp de descentes à vélo ^^

  12. CarfreeCarfree

    Enfin! les premiers tests français commencent à arriver! A vrai dire, ils arrivent un peu après la bataille, et surtout, on apprend par Ségolène Royal qu’en fait de tests, seules 10 voitures volkswagen ont été testées pour l’instant (en plus d’un mois). Sans surprise, elles émettent 5 fois plus de polluants que la valeur limite autorisée.

    Maintenant, il reste encore 90 voitures à tester au hasard. Avec une moyenne de 10 voitures testées par mois, on peut donc supposer qu’on aura les résultats définitifs en juillet 2016…

    http://www.liberation.fr/futurs/2015/11/06/les-premiers-tests-francais-confirment-la-tricherie_1411850

Les commentaires sont clos.