Les nouvelles autoroutes vélos envahissent le nord de l’Europe

Ce sont les Pays-Bas qui ont lancé l’initiative en 1998, avec une piste adaptée aux vélos et qui relie la ville de Breda et Etten-Leur. Quelques kilomètres symboliques qui seront le point de départ d’un projet plus vaste.

Le vélo, moyen de transport privilégié pour nos voisins européens

Le Danemark a rapidement inauguré ses premières super-pistes cyclables (supercykelstier) en créant 28 autoroutes pour vélo. L’Allemagne lance, elle-aussi, la création de ces pistes cyclables grand format.

londresMême Londres, pourtant peu encline à l’accueil des vélos, a développé des autoroutes vélos pour répondre à la régulation du trafic routier, avec l’installation de péages urbains assez coûteux. Il a donc fallu faire face à une plus grande utilisation du vélo dans la périphérie de la ville.

Suite à des études poussées, il s’avère qu’au-delà de 5 km, les utilisateurs rechignent à faire le déplacement à vélo, et privilégient les autres moyens de transport.

Les pouvoirs publics souhaitent allonger les trajets des utilisateurs jusqu’à 15 ou 20 km. Mais pour que ce soit possible, il est indispensable de mettre en place des infrastructures adaptées, des parkings ou des réparateurs en cas de problèmes techniques.

Quels avantages pour ces autoroutes vélos ?

supercykelstier-320x263

Les avantages sont indéniables ! Tout d’abord sur la santé des utilisateurs. La pratique quotidienne du vélo permet de perdre du poids et de réduire les accidents cardio-vasculaires. Il a été démontré que les personnes qui se déplaçaient en vélo chaque jour étaient moins malades et moins sujets à des problèmes de santé.

A l’amélioration de la santé est liée la réduction des frais de santé ! Les différents gouvernements ont bien saisi l’importance de développer les autoroutes pour vélos afin de réduire les coûts liés à une mauvaise santé et à une vie sédentaire.

De plus, les villes sont désengorgées et les communes évitent ainsi la congestion automobile. Qui dit moins de voitures, dit aussi réduction de la production de gaz à effet de serre ! Suite à la COP21, ce problème est une priorité pour tous les pays d’Europe.

Pistes cyclables, autoroutes pour vélo, quelles sont les différences ?

autoroutes-cyclables

Il y a beaucoup de différences entre une simple piste cyclable et une autoroute pour vélo:

– Une circulation plus fluide grâce à un trajet le plus rectiligne possible et sans obstacles
– Un revêtement adapté
– Une largeur minimale de 3m et la capacité de doubler si nécessaire
– Les feux tricolores sont réglés en « vague verte » pour que le cycliste lancé à 20km/h n’ait pas besoin de poser le pied
– Un meilleur éclairage et une plus grande sécurité

Les Pays-Bas ont même imaginé un rond point suspendu à Eindhoven en 2012. Il permet aux vélos de ne pas être stoppés dans leur progression par un obstacle insurmontable, en particulier les autoroutes ou routes à forte fréquentation.

Et la France dans tout ça ?

reseau-reve-320x213

A la traîne ! La France a du mal à voir les avantages du développement de ces autoroutes.

Seules les villes de Grenoble, Strasbourg et Toulouse ont imaginé des projets pour privilégier l’utilisation du vélo dans l’espace péri et interurbain.

Strasbourg sera prête en 2020 avec son projet REVE (Réseau Vélo Express ou Velostras) et ses 130 km d’autoroute pour vélos autour de la ville.

Pour le moment, la France essaie d’implanter le vélo en ville avec des pistes cyclables encore trop peu présentes et qui ne sont pas sécurisantes pour le cycliste.

Il reste encore du chemin à faire pour essayer de rejoindre nos voisins d’Europe du Nord !

Crédits photos : Sludge G, JT, RachelH_.

Source: http://www.weelz.fr/fr/

Weelz

A propos de Weelz

Le 1er Web Magazine du Vélo Urbain

3 commentaires sur “Les nouvelles autoroutes vélos envahissent le nord de l’Europe

  1. jéjé la saumure

    Je propose que le tour de France soit tracé uniquement sur des voies vertes, pistes cyclables, quite à en construire de toutes neuves, ou bien intègre EN DERNIER LIEU un aménagement cyclable pertinent sur route nationales ou départementales!!! Quelle honte que notre pays soit à la traîne, il y a eu tant de belles marques de vélos et randonneuses… Un peu marre j’avoue de devoir risquer ma vie dès qu’il faut se déplacer à biclou, sinon, pour rester en vie, la S.N.C.F.!!! gage de sécurité (et d’emplois)

     

  2. Haricophile

    A noter que vous n’incluez toujours pas la pollution et dépense énergétique de la fabrication de la route dans vos calculs ]:->

    Elle est quand même considérablement moindre pour une piste cyclable que celle nécessaire pour les véhicules lourds, mais qu’y a-t-il eu comme réflexions et mises en pratique sur le sujet ?

    Et puis à quand des voies de vélo-train inter-cités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam *